Sauvons Sakineh chaque jour. Publiez ici vos lettres de soutien à Sakineh. Ce peut être un poème, une citation, un témoignage de solidarité, une prière. Tous les messages sont les bienvenus. Ils sont mis en ligne dans l’ordre où ils nous parviennent.

1 328 Commentaires

  1. Chere Sakineh il faut continuer a te battre je suis sur que l on va arriver a te sortir de cette mauvaise passe ,je suis de tout coeur avec toi .tu es une grande femme .j espere tu pourras recevoir un nobel tu le merites .COURAGE DE TOUT COEUR

  2. Le monde se mobilise pour vous sauver de la barbarie , espérons que notre action fléchira l’ intransigeance de ceux qui vous ont condamnée .
    Bien à vous , de tout mon coeur .

  3. Bonjour Sakineh,
    Nous ne nous connaissons pas, mais chaque jour nous pensons à vous.
    Nous ne pouvons tolérer une telle horreur, soyez forte, nous vaincrons.
    Dans chaque coin de la planète, des hommes et des femmes pensent à vous.
    Nous vous saluons chaleureusement.
    Rachel et Bernard

  4. J’ai la chance de vivre dans un pays où les femmes sont libres de leur corps et de leur esprit … une énorme pensée pour vous soutenir… courage !!!
    Amicalement et respectueusement.

  5. Chère Sakineh,

    Je pense très fort à toi et je veux que tu saches que tu n’es pas seule. Tu es innocente et c’est injuste que tu sois condamnée à mourir sans raison.

    Le monde entier se mobilise pour toi. J’espère que ma lettre t’aidera à garder espoir et à être forte pendant ces moments très difficiles que tu vis loin tes proches.

    Nous allons tout faire pour te sauver Sakineh.

    Courage chère Sakineh et sois forte.

    Ronald Tintin

  6. Bonjour Sakineh,
    J’ai peur pour vous à cause de l’inconscience d’un prêtre qui veux faire brûler des écrits du Corans.
    Les vrais serviteurs de Dieux sont ceux qui prêchent l’amour pour leurs semblables et qui s’interdisent toutes formes de haines discriminatoires, quelques soient leurs appartenances religieuses.
    Les dirigeants de votre pays se sont plaints d’ingérence de l’occident, votre pays a signé la Déclaration Universelle des Droits de l’homme, ainsi que le Pacte International sur les droits civils et politiques, ce qui ne l’empêche pas d’être le deuxième pays dont les exécutions sont les plus nombreuses.
    J’ai peur qu’en représailles et par provocation, ils annulent la suspension de vos exécutions.
    Je prie pour vous.
    Patrick

  7. J’aimerais un cœur aussi vierge
    Et aussi pur que cette neige
    Mes lèvres séchées au froid glacé
    J’oublie ces baisers passionnés
    Que jadis l’amour m’a donné
    Paupières perlant de larmes givrées
    Dans cette blancheur immaculée
    Je pense parfois perdre la raison
    En voyant ce que les hommes font
    Quand tout semble fini au loin
    Je vois un perce neige dans un coin
    Il me promet la fin des peines
    Redonne espoir à ce petit cœur.
    Hiver tu m’as fait tant souffrir
    Et perce neige redonne le sourire
    Quand tout semble fini
    Quand tout semble perdu
    Même au froid de l’hiver
    Il y a toujours un perce neige
    Qui redonne espoir et joie
    Et réchauffe l’âme déçue

    Pensées et courage nous sommes là et espérons te voir un jour sans les chaines du joug sous lequel tu es pour enfin se dire en toute liberté  » nous t’aimons »

  8. Salam aleykum oukhti ,

    Ma soeur je suis de tout coeur avec toi . Je suis choquée que l on puisse prendre ce genre de decisions , d oter la vie de quelq un ds un pays musulman sans respecter la parole sacrée du Coran .
    Ma soeur je n ai pas de mot car ds cette situation je reste les bras ballants , il ne faut pas que tu baisses les bras et que tu gardes espoir c est le plus important l espoir c’est ca qui te donnera de la force pour te battre .
    Ici beaucoup de monde reagissent et se manifeste pour toi , j espere insh allah que cela pourra etre benefique .
    Je vais faire des du’as pour toi . Je t embrasse et surtout ne baisse pas les bras .

  9. On est tous avec toi, on se battra aussi pour te libérer.
    Soit patiente, tu es une femme libre.

  10. SAKINEH, je pense à vous tous les jours, vraiment comment vivre une épreuve aussi barbare, j’aimerai tellement vous dire que DIEU va vous protéger de la folie des hommes, pour retrouver vos enfants, oui je souhaite que vous puissiez sortir de votre cachot, sortir de cet enfer, normalement après le ramadan tout le monde devrait trouver la paix, et comprendre nos erreurs pour ne pas commettre un crime comme la lapidation.Moi qui suit en france protègée, en me disant que les droits de l’homme devrait remportaient pour vous défendre et vous soutenir dans cette horreur…SAKINEH je ne vous connais pas, mais je suis une femme avec deux enfants, je sais que l’amour de ses enfants sont important dans ces moments difficiles, et si cruels, je pense à votre petite étoile en souhaitant qu’elle vous protége…nous serons là tous autour de vous.JE FAIS APPEL AU DIEU AMOUR, je demande aux hommes sages, de pouvoir vous sauver de l’horreur, gardez espoir SAKINEH nous sommes là pour vous dire combien, nous voulons, nous espérons vous voir libre….JE VOUS AIME SAKINEH…… Claire CHALIMAND ABDERRAHMINE

  11. Que tenha muita coragem, tudo irá correr pelo melhor, não desistam de lutar pela vida!

    Esmeralda
    Portugal,2010.o9.o9

  12. il n’y a pas un jour qui passe sans que je pense a vous,
    on ne vous laissera pas tomber

  13. bonjour chere Sakineh,
    j’espere que vous etes au courant du nombre de personnes qui vous soutiennent et qui se mobilisent en faveur de votre libération.
    je vous souhaite énormément de courage et espere au plus profonds que votre libération se fera le plus tôt possible!
    je vous embrasse chaleuresement et vous prie de garder espoir

  14. Pour vous Sakineh

    Au nom de quel Dieu, les hommes continuent ils de perpétrer pareils crimes?
    les femmes leur feraient-elles si peur, qu’ils continuent de les opprimer.

    Je crois en l’amour, la dignité et cette immense solidarité qui s’élève vers vous

  15. chere Sakineh
    nous ne sommes ni du même pays ni de la même religion mais que ce cierge que je fais brûler pour vous vous apporte la lumière de l’espoir et bientôt la liberté retrouvée
    gardez confiance et courage

  16. Sakineh , je suis profondément révoltée de ce qu’il vous arrive et qui arrive egalement a beaucoup de femmes, d’enfants et d’hommes dans certains pays ou l’humain n’est rien. Je souhaite de tout mon coeur que vous soyez reconnue innocente et qu’aucunes menaces ne paisent a nouveau sur vous ; et également que la mobilisation du monde entier puisse enfin mettre un terme à ces actes inhumains commis par des gens sans aucune ame ni conscience.
    Je souhaite aussi que vous puissiez lire les lettres en votre faveur et qu’elles vous permettrons de vous sentir soutenue, car vous l’etes, et qu’elles vous redonnerons confiance en la race humaine. Je pense à vous ainsi qu’a toute votre famille dans l’attente de l’annonce de votre libération définitive. Courage!

  17. Chère Sakineh,
    face à la barbarie et à l’horreur, on se sent parfois désarmé et impuissant. Mais sachez que nous sommes de tout coeur à vos côtés et que nous ne vous oublions pas, même si notre vie semble si confortable et nos problèmes si dérisoires par rapport à ce que vous endurez. Puissiez-vous garder du fond de votre cellule une petite lueur d’espoir qui je l’espère embrasera un jour le coeur aride de ces « hommes ».

  18. Sakineh,
    tu es le symbole d’une lutte contre le pire de l’homme. Une lourde charge qui ne doit pas te faire plier. On t’épaulera jusqu’au bout.
    Courage. On pense à toi

  19. Nous pensons très fort à toi, et que cesse cette abominable torture. Allez je veux y croire.
    Je t’embrasse très fort.

  20. 我知道一个国家落后到什么程度!我也能想到敢和美国抗衡的国家是什么样!但是,如果最后对这名妇女实施了刑法!我将这一辈子认为伊朗是个最野蛮的国家!我会给我的孩子讲!永远不要同情这样的野蛮国家!即使他们发生地震!都不要同情!死光了都不要同情!!!!网友们共同站出来对付这样的野蛮国家!!!我的QQ115312977

  21. 如果伊朗国家这样没有人性!我彻底对这样的国家失望!野蛮无知!就是恐怖主义!永远下地狱!

  22. Courage, nous sommes nombreux à penser à vous et à essayer de vous soutenir, plus : à essayer de gagner contre des pratiques inhumaines qui ne devraient plus avoir lieu aujourd’hui. Nous devons nous regarder tous comme des frères et des soeurs et faire du pardon, du respect de l’autre nos véritables valeurs de vie.
    Bernard

  23. Sakineh, l’espoir est là avec vous.

    Tous les cailloux du monde n’y suffiront pas. À couvrir les voix qui s’élèvent, pour dire non! à l’horreur d’une pluie de pierres qui s’abattrait sur l’essence même de la vie.

    L’esprit encore primitif au 21 ème siècle, garde d’une main cruelle et lâche ses privilèges ignobles contre les plus faibles, pour les humilier et les cadenasser jusqu’à la fin des temps.

    Les démocraties devront intervenir unis et résolues. Pour, que jamais plus sur notre planète nous ayons à faire une pétition, demandant l’arrêt d’une lapidation à mort, d’un être humain.

    Chaque personne doit prendre conscience, que sur cette terre où nous vivons, il ne sert à rien de parler d’amour, si nos actes ne suivent pas une éthique de justice et de fraternité partout dans le monde.
    Car notre regard, trop souvent détourné par lâcheté ou intérêt… contre ce que nous avons de plus précieux au monde: la liberté! de nous opposer en bouclier de signatures pour sauver de l’inconcevable: une Femme.

  24. SI tous les citoyens du monde se lèvent contre l’injustice l’innocence vaincra et vous retrouverez la joie de vivre , courage Maurice et Dany Chalouin Lespignan France

  25. Chère Sakineh.

    il y a un dieu ,il est avec vous, vous serez sauver , j’en suis sur .

    bon courage.

  26. chère amie
    tu es dans notre coeur et tu y resteras
    devant tant de barbarie , tu es notre rayon de soleil
    nous t’aimons
    michel

  27. Dear Sakineh

    I’m deeply thinking about you and yours and send you all my love, support and I hope strength for nothing is more crual than separating a mother from his beloved ones!
    God knows how foolish men can be on behalf of his name but trust in life and justice must win at last.
    I pray for you to recover freedoom.
    So how even hard things must be stand up, get up and never forget you are just an innocent. In the hope this message will really help you
    Claudie and hers , from Brittany, France

  28. chere sakineh bonjour
    garde le courage vous nette plus seule dans le monde il y a des personne qui se batte a vos cotte pour que vous soyez libre je ne peu pas comprendre qu’an lan 2000 quil puisse ancore existe un acte aussi barbare grace a la grande mobilisation qu’il a afin doptenir votre liberation votre liberation sera proche recever toute mon amitie de france
    didier

  29. Avec ma femme Agnès, mes deux filles Marie et Anna de 18 et 20 ans, Marin mon fils de 14 ans, nous souhaitons de tout cœur que vous retrouviez la liberté et l’amour de vos enfants…

    Honte à ces hommes qui vous en ont privé et qui menacent votre vie et votre dignité.

    Stéphane P.

  30. We are with you, thinking all the way with you.
    I know that you will survive and win
    Unhuman people and leaders have ALWAYS paid the price, they just don’t want to learn history! How stupid.
    Hang in tehre with our support, you will see a brighter day soon.
    Much love and thougths
    Cyrille from France

  31. 请不要再进行这种愚蠢的行为,那不是文明人类该做的事情!!!请放过那个可怜的女人,她从头到尾都没有错!

  32. Au-delà du sentiment de l’indécence qu’il y a à m’adresser à toi qui ne me liras pas, ma Soeur, confortablement à l’abri devant mon ordinateur, comment ne pas dire mon dégoût et ma révolte. Honte à la société humaine, à sa morale à dimensions variables, mort à toute peine de mort, mort aux dogmes et aux tyrannies d’où qu’ils viennent, où qu’ils prétendent mener l’humanité.
    Puisse tu vivre longtemps et libre.

  33. Sakineh,
    mes quelques mots ne pourront vous sauver; mais cet océan d’écrits à travers LaRegleduJeux.org exprime déjà ici et maintenant la grandeur de l’humanité. Dans les pires souffrances, dans les plus atroces épreuves, improbables, nous courons le risque de perdre confiance en l’humanité, de ne plus croire en l’être humain. C’est le pire sentiment que nous pouvons ressentir face au mal, face au bourreaux. Le pire car directement proportionnellement lié au sentiment de confiance vis à vis de soi même. Lorsque l’on croit que l’humanité sombre dans le mal, que l’individu est pervers et obscur, on finit par croire que nous même faisant partie de cette même humanité, nous ne pouvons qu’être pareils. La solitude s’installe. Notre esprit crée le néant.
    Je voudrais tant que tous ces mots laissés sur cette toile virtuelle par des centaines de personnes puissent relever votre regard vers le haut au milieu de cette foret touffue et sombre, pour soudainement apercevoir le bleu du ciel. Large et infini, ce ciel que nul homme ne peut posséder. Et respirer. Puissent tous ces mots vous être baume d’amour, onguent de compassion. Le moine et abbé bouddhiste que je suis condamne profondément ce qui vous arrive et plus largement cette dérive des hommes avides et farouches, souffrants plus qu’on ne le croit au creux même de leur ignorance, de leur arrogance et de ce noir qui emprisonne leur vie et aliène leur humanité. Ils ont pris le pouvoir qui ne leur était pas donné; ils ont nourri leurs ignorance leur avidité et leurs désir malsain par des vies humaines. Holocaustes incompréhensibles de l’avidité stupide et cruelle de l’homme souffrant. Je vous envoie toute l’énergie dont je dispose, et avec elle toute l’harmonie de l’univers et l’affection du frère que je suis. Nous devons tous combattre ces régimes moyenâgeux et absurdes, dominés et régis par des êtres ignorants. Mais, ne vous laissez point salir ou abimer par la haine. Ne touchez pas à leur « nourriture »; je voudrais vous prêter ma force pour rester aussi digne et grande que vous l’êtes. Une femme, une mère, un être humain unique et merveilleux. Ne sombrez point dans leurs ténèbres. Revenez sans cesse à vous même et à la beauté de cette vie que vous portez dans votre cher. Il y a quelque chose que nul être en pourra jamais vous enlever ni anéantir, même en vous ôtant la vie. Toute la puissance de ces individus ravagés par la haine et l’ignorance ne pourra jamais posséder ce que vous êtes au plus profond de vous.

    Il parlent, prêchent et exhibent un Dieu qu’il ne connaissent ni ne comprennent.
    Il appuient leurs opprobres sur la volonté d’un Dieu qu’eux mêmes salissent et bafouent.

    ALors vous n’êtes pas seule. Certes cela n’est pas grand chose en ce moment de souffrance. Mais vous voyez, Sakineh, par cette chaine d’amour et de solidarité autour de vous, des milliers et des millions de mains tiennent la votre.
    Soudain vous êtes aussi large et infinie que l’espace.
    Eux, vos bourreaux, ils sont tous petites. Ecrasés par leurs propre ignorance et leurs méfaits. Et pour cette raison même méritent à al fois la condamnation de leurs actes et une infinie compassion.

    Si un Dieux existe, il s’exprime sans doute dans la grandeur de cet océan de solidarité qui s’exprime à travers votre histoire.
    Pour eux, vos barbares bourreaux, ce même Dieu est mort à chaque mort.
    Ils sont abandonnés. Seuls. Vides. Creux. Comme une cloche sans maillet pour retentir. Métal de tristesse.

    Vous êtes sans doute coupable et condamnable pour ces hommes qui ne connaissent guère l’amour, qui en ont peur, et qui en font un opprobre.
    Soyez triste pour eux; réjouissez vous de la beauté de l’amour auquel aucun d’entre eux ne pourra porter atteinte quoi qu’il advienne.

    De tout mon esprit je vous envoie une infinie lumière, ainsi qu’au peuple iranien stigmatisé et meurtri.
    Je vous dis merci pour l’enseignement de votre dignité, pour la transparence de votre regard et pour l’écho que votre histoire douloureuse représente pour chaque être vivant.

    Je sais que tout ce qui est en train de se passer au tour de votre épreuve injuste va changer les choses.

    Avec toute mon affection et mon soutien.

    Federico PROPCOPIO Djong Do Gosa Nim
    moine bouddhiste zen
    abbé du Temple Bouddhiste Zen Kwan Um de Paris
    Administrateur de l’Union Bouddhiste de France

  34. Can’t imagine this kind of uncivilized behavier still exist in the world. Even it’s their tradition, it’s not worth to keep it any longer. Strongely request the Iran Grovernment to stop this happened.

  35. 这简直是借法律来杀人!!!现在已经是21世纪了,时代在进步,法律也要与时俱进。
    希望可以保护到当地的妇女!!!

  36. C’est très dur d’être femme mais il y a de l’espoir et votre nom est désormais entré dans l’histoire. Nous espérons vraiment vous sauver .

  37. Chère Sakineh,

    Je joins ma voix à toutes celles qui veulent vous soutenir dans votre terrible épreuve et se rebellent contre l’inhumanité et la cruauté de certains hommes dans ce monde !

    Je suis à la fois bouleversée et en colère : qui pourrait croire que votre calvaire se déroule au XXI ème siècle, dit « civilisé » ! Que le coeur des hommes iraniens se réveille, qu’il prenne conscience que ce n’est pas dans leur volonté de soumettre les femmes, dans la peur et dans la haine, qu’ils pourront construire leur pays !

    Mon coeur saigne pour vous, pour toutes les femmes martyrisées impunément sur cette terre et aussi pour tous les hommes qui aspirent à la paix, à l’amour et à la fraternité entre tous les peuples.

    Mon coeur veut croire de toutes ses forces que votre courage, celui de vos enfants à vous soutenir et à témoigner devant la communauté internationale soit enfin entendus et reconnus afin que la sentence de lapidation soit à tout jamais éloignée de vous et que vous puissiez enfin vivre en paix, entourée de l’amour de vos enfants.

    J’en appelle, comme tant d’autres, à la raison, au coeur et à la dignité de vos « juges » et tortionnaires s’ils veulent mériter le titre, qui peut être si noble, d’êtres humains ! et dans le cas contraire, que je refuse d’envisager, qu’ils soient jugés et condamnés par la Justice Internationale pour crime contre l’humanité, avant de l’être par la Justice Divine et leur propre conscience, s’il leur en reste encore une, à l’heure de leur propre mort : je crains que leurs remords soient alors éternels et implacables…..!

    Je prie, chère Sakineh, à chaque instant, jour après jour, pour votre survie, et une vie heureuse, car rien n’est plus précieux que la vie.

    Avec tout mon amour,

    Nicole

  38. Je suis citoyen du monde, peu importe qui je suis et l’endroit où j’habite.
    Depuis que je suis en âge de comprendre, j’apprends.
    J’apprends que nous sommes tous égaux.
    J’apprends que nous avons des droits.
    J’apprends la justice.
    J’apprends la tolérance.
    J’apprends le respect.
    J’apprends l’égalité.
    J’apprends la compassion.
    J’apprends la gentillesse…
    J’ai 32 ans et je ne cesse d’apprendre…

    Depuis que je suis en âge de comprendre, je découvre.
    Je découvre que tout ce que j’ai appris n’est pas toujours vrai.
    Je découvre les nuances, les exceptions.
    Je découvre l’injustice, la torture, la guerre, les innocents, les victimes, les torturés, les martyrs.
    Je découvre l’inégalité.
    Je découvre l’intolérance, l’irrespect, le profit.
    Je découvre la cruauté, la méchanceté, l’ignorance, la connerie.
    Je découvre l’aveuglement, la résignation, l’évitement.
    Je découvre l’inhumanité.
    Et je n’ai pas fini de découvrir…

    Je pense à Sakineh Ashtiani.
    Je pense à cette histoire aberrante et tellement incroyable qu’on la qualifierait de scénario débile pour un mauvais film.
    Je pense qu’on est en 2010, que le monde ferme les yeux, que la vraie justice ferme sa gueule et que Dieu ferme sa porte.
    Je pense à Fasride et Sajjad qui tremblent pour leur maman comme je tremblerais pour la mienne.

    Sakineh, je ne sais pas comment vous aider. Je ne sais pas quoi faire. Je pense à la souffrance, aux douleurs qui sont les vôtres et que je ne peux que m’imaginer. Je souhaite de tout cœur un dénouement heureux pour vous tous, que votre histoire serve de point de repère, d’espoir aux millions de victimes frappées d’injustice, aux anonymes, à ceux qui ne peuvent que crier leur peine sans que personne ne les entende, à toutes les Sakineh et aux autres qui crient quand personne ne veut entendre.

    Sakineh, nous vous entendons !

    Je vous souhaite de bientôt retrouver l’amour inconditionnel et sans limites de vos enfants et j’espère de toutes mes forces que vous passerez bientôt du statut de statistique me rappelant de ne pas me plaindre de ma petite vie proprette à celui de survivante, de maître à penser qui m’apprendra comment on survit à la barbarie, à l’injustice et au bourreau tout en gardant son humanité.

  39. 希望伊朗停止这种野蛮的行为。追求爱情是多么美好的一件事情,迂腐陈旧的道德应该除去。作为野蛮习俗仍在的中国的一个人,我都能对北京陈青蓝盒爱伺机摸人的事情平静相待甚至心底祝福他们能够有美好的未来,所以,伊朗,你应该学会进步!

  40. Je doute qu’au fond de votre geôle vous puissiez nous lire.
    Mais sachez que nous ne vous laisserons pas !
    Votre crime : être une femme et aimer !
    Nous allons agir, pour vous et pour toutes les femmes, pour tous les être humains, pour que peut-être un jour en Iran chaque femme puisse ne pas mourrir pour simplement être une femme.
    Messieurs les Ayathollas, condamner SAKINEH, c’est condamner votre mère, c’est condamner l’humanité !
    Nous ne vous laisserons plus faire.

  41. How do you do ? Je vous porte dans mes pensées….il est urgent que les hommes

    considèrent toutes les femmes comme leurs égales …sur notre planète !!!

    Comment est ce encore possible au 21 ième siècle de traiter ainsi les femmes !!!

    Je vous embrasse

  42. Bonjour Sakineh,

    Comment peut-on avoir l’idée d’infliger de pareils châtiments ? Comment fonctionne le cerveau de ces hommes, qui ne le sont pas d’ailleurs, pour élaborer de tels actes ?

    En espérant que ce soutien international permettra de stopper la sentence, et de bannir à tout jamais, un jour très proche, ces punitions aussi stupides et barbares, qu’inutiles.

    Courage aux tiens et à toi Sakineh… un jour on stoppera tous ces pauvres types…. bêtes et méchants.

    Je t’embrasse.

  43. Sakineh,

    Quels mots pour vous dire mon émotion ? Quels mots pour vous dire mon soutien inconditionnel ?

    Acceptez dès lors ce message maladroit, laconique, qui entend porter jusqu’à vous ma plus totale empathie. Puissiez-vous, à travers ce message, ceux qui le précèdent et ceux (nombreux, je l’espère) qui le suivront, croire qu’ensemble tout est possible, et que vous n’êtes pas (si) seule, finalement.

    Michèle M.
    Belgique

  44. Chère Sakineh,

    J’ai fait un rêve…J’ai rêvé de rues musulmanes où l’on serait libre de s’aimer et de s’embrasser, j’ai rêvé d’une révolte des baisers, j’ai rêvé d’une vague d’amour déferlant de Paris à Téhéran. Cette vague d’amour c’est vous qui nous l’insufflez Sakineh.
    Mes rêves ont pu être assombris par des menaces bien moindres que celles qui pèsent sur vous. Mais aujourd’hui je veux combattre la peur et la mort à vos côtés.
    Le vent tourne Sakineh, sachez que mon pays, la France, sème pour vous, pour votre fils et pour tous les enfants, les graines de l’espoir et de la liberté dont vous jouirez bientôt.
    Le souffle de notre amour brisera vos chaînes Sakineh.

    Sabrina Bakir, écrivain

  45. je suis une mère et une femme française
    ma devise est « liberté égalité fraternité »
    petite soeur tu es dans mes pensées à chaque instant

  46. nous voulons vous sauver ! Un grand dégout nous submerge devant l’absurdité des hommes et leur sauvagerie. Tout cela parce que nous sommes des femmes……….

  47. j’ai honte, honte d’eux de ces fous, je pense a toi et tes enfants. Que Dieu te vienne en aide, et protege tes enfants je pense atoi……..
    J’espere que tout le monde te soutiendras et tiennent leurs paroles. ( Notre sale president) qui serve enfin a kelke chose.

  48. Sakineh,

    J’ajoute ma voix à toutes celles qui s’élèvent dans le monde pour dénoncer la barbarie et le sort injuste qu’on voudrait vous infliger.

    J’admire votre résistance, votre force et votre courage. Continuez à tenir bon.

    Bénédicte

  49. Sakineh,

    Quelques modestes mots pour vous tenir compagnie, pour vous donner encore un peu plus de force, de courage, de tenacite dans cette tres longue epreuve. Nous avons envie d’y croire et envie de faire plus pour vous, alors, nous prenons nos plumes et signons, signons en esperant voir votre visage et vous demander pardon au nom de l’humanite entiere.

    Courage, encore, courage!!!

  50. Bonjour Sakineh,

    Je ne comprends pas ce monde, mais vous probablement envore moins. J’espère que nos signatures solidaires feront comprendre à ceux qui veulent vous lapider qu’il est des choses que l’on peut faire et d’autres qui sont défendues. Je vous envoie, de ma France lointaine, une pensée de soutien pour cette épreuve que, normalement, si notre humanité était digne de ce nom n’aurait jamais dû vous atteindre. Je vous envoie beaucoup de soleil, de lumière, celle de l’espérance. Puissions-nous un jour vivre dans la paix et la joie. Le chagrin et la mort nous gagnent toujours tous assez tôt.

  51. Sakineh,

    Je souhaite de tout mon coeur que ce calevère cesse enfin et que vous puissiez continuer à survivre, oui survivre parce que ces gens sans coeur vous on oté la vie le jour où ils vous on enfermé pour des raisons plus bêtes qu’eux. Mais sachez qu’un Dieu veille sur nous et épaule son prochain en détresse. Le temps est long mais vous serez vengée et ces barbars se repentiront.
    Cette torture est j’espère bientôt finie.
    Je me batterais pour vous autour d’autres qui nous ressemble….. Soyez forte je crois en votre bonne étoile.

  52. Bonjour rédacteurs de « La Règle du jeu » je vous renvoie ma lettre, revue et corrigée. Pourriez vous, s’il vous plait, la prendre en compte et la publier ? Merci d’avance.

    Sakineh, ta cause est la mienne, je suis avec toi de tout mon coeur. Je me bats avec la seule arme dont je dispose et qu’on t’a retirée : la plume. Parce que je sais que ta vie ne tient plus entre tes mains mais entre les leurs, je m’adresse à eux, les responsables de ta condamnation.

    Office of the Head of the Judiciary
    Tehran 1316814737,
    Islamic Republic of Iran

    Messieurs les tyrans,

    Si votre pays pratique des exécutions d’une époque révolue
    Et rejette encore lâchement ses maux sur les femmes
    Le monde a lui, evolué, et s’insurge contre ceux de votre espèce,
    Qui condamnent une mère à la torture parce qu’elle a osé aimer

    Vous qui condamnez Sakineh d’une mort infâme,
    N’invoquez pas la religion pour justifier vos lois sans foi
    Non plus votre morale, inventée pour régir la conduite des femmes
    Vous seuls êtes les coupables d’un crime contre l’humanité !

    Vous qui comdamnez Sakineh pour « sauver » l’honneur de sa famille,
    Ayez-en un peu pour celui de votre pays et celui de la race humaine
    Jetez les croyances et dogmes qui vous entrainent dans le fanatisme
    Ecoutez la seule veritable loi, celle dictée par le coeur

    Si vous jugiez les femmes du monde comme vous le faites pour Sakineh,
    Il n’y aurait plus beaucoup de femmes sur terre,
    Si encore vous jugiez les hommes de la même façon
    C’est l’humanité entière qui serait en péril

    J’élève la voix au nom de la Dignité et de la Justice humaine
    Moi, citoyenne de toutes les femmes du monde
    Je demande la Vie sauve à Sakineh, notre soeur à tous et à toutes

    Une femme qui aurait pu s’appeler Sakineh.

  53. Et la vie un si grand bien
    Que ce vieillard, ce gueux, ce chien
    regret tous lui qui n’a rien !
    François de La Rochefoucauld.

    Nos prières t’accompagne en cette période de ramadan Sakineh.

  54. Bonjour

    J’espère de tout coeur que vous serez épargnée. Si malheureusement ce n’était pas le cas, je serais avec vous dans cette épreuve. Vos jurés sortiront diminués par la barbarie de cette lapidation.

    Anne

  55. Dear Sakineh,

    I don’t know you but I want you to be alive, healthy and happy 🙂 GOD is Love so don’t worry. You have my support.

    Peace in every hearts on earth.

    S.

  56. Sakineh,

    Des mots pour vous dire que, sans vous connaître, je pense à vous.
    Des mots destinés à vous réchauffez le cœur et l’âme: est-ce seulement possible au regard de ce que vous vivez ?
    C’est d’abord ce qui me pousse à vous écrire : lirez vous jamais ces mots d’ailleurs?

    Mais je pense aussi aux milliers (millions?) de Sakineh, victimes comme vous d’états qui fixent impunément les lois pour leurs peuples.

    Les pétitions et les lettres, aussi nombreuses soient -elles, ne remplaceront jamais la force et le courage des peuples à choisir et fixer leurs propres règles du jeu sur le territoire où ils vivent, reflets de leur histoire et de leur culture, mais aussi et surtout de leurs aspirations à sans cesse chercher à faire progresser leurs pratiques de vivre ensemble. A tout le moins permettent-elles peut être d’accélérer, dans le respect des différences des peuples (qui sommes-nous pour dire le « bien »?), une prise de conscience: j’en fais le rêve…

    Je forme le vœu que votre peuple, et tous ceux aujourd’hui concernés par ces règles du jeu d’un autre temps, se lève et crie leur volonté de ne plus accepter ce que vous avez à subir aujourd’hui.

    J’ai peur que cela ne prenne du temps…

    Alors si cette lettre, additionnée aux milliers d’autre, a permis d’en gagner un tout petit peu, infime contribution d’un terrien abasourdi devant le chemin qu’empreinte l’Homme, de plus en plus irrespectueux des siens, de sa planète et de ses habitants, et qui écrit ces mots au chaud dans le confort de son « chez soi »…

    Mais Sakineh, je pense fort à vous, fort.

  57. Messieurs les tyrans,

    Si votre pays pratique des exécutions d’une époque révolue
    et rejette encore ses maux sur les femmes
    le monde a lui evolué et s’insurge contre ceux de votre éspèce,
    qui condamnent une mère à la torture parce qu’elle a osé aimer

    Vous qui condamnez Sakineh d’une mort abjecte,
    N’invoquez pas la religion pour justifier vos lois sans foi
    Non plus votre morale, inventée pour dicter la conduite des femmes
    Vous seuls êtes les coupables d’un crime contre l’humanité !

    Vous qui comdamnez Sakineh pour l’honneur de sa famille,
    Ayez en un peu pour celui de votre pays et celui de la race humaine
    Jettez les croyances et dogmes qui vous entrainent dans le fanatisme
    Ecoutez la seule veritable loi, celle dictée par le coeur

    Si vous jugiez les femmes du monde comme vous le faites pour Sakineh,
    Il n’y aurez plus beaucoup de femmes sur terre,
    Si encore vous jugiez les hommes de la même façon
    C’est l’humanité entière qui serait en péril

    J’élève la voix au nom de la Dignité et de la Justice humaine
    Moi, citoyenne de toutes les femmes du monde
    Je demande la Vie sauve à Sakineh, notre soeur à tous et à toutes

    Une femme qui aurait pu s’appeler Sakineh.

  58. Sakineh,

    Je ne peux même pas commencer à imaginer que ce vous et votre famille devez vivre actuellement. Comment est-ce que c’est possible, de nos jours, que des personnes puissent, représentant ‘la justice’ de leur pays, délivrent une telle verdict pour un tel non-crime ?

    Qu’il existe toujours des pays qui permettent que leurs citoyens soient traités ainsi m’est insupportable. Comment regarder nos enfants dans les yeux en leur promettant que nous faisons tout notre possible pour leur créer un monde juste où ils peuvent espérer vivre normalement et faire grandir leurs propres enfants ? Devant de telles injustices cela est très difficile…

    Comme la vie est fait de chance, nous sommes beaucoup à avoir la chance de ne pas vivre dans ce genre de pays. Nous qui vivons dans des pays où ce genre d’événement est impensable, nous avons une responsabilité de réagir devant de telles abominations.

    Espérons que la mobilisation internationale vous délivrera, ainsi que d’autres personnes dans des situations similaires, de cette charade de justice.

  59. lettre à Sakineh,
    cette condamnation est inconcevable et fait honte à l’humanité toute entière. Puisse l’énergie de l’Amour et de la solidarité triompher du pouvoir de ces hommes fanatiques, qui piétinent la dignité d’autres êtres humains simplement parce qu’elles sont des femmes, des mères, protectrices de la vie. Comment ont-ils pu oublier qu’une femme leur a donné la vie, les a nourris…Garde l’espoir qu’ils soient arrêtés dans leur folie qui est aux antipodes de tout principe religieux. Toutes les femmes de ce monde sont avec toi. Que l’amour de tes enfants et la conscience de notre planète te garde en vie!

    Lucile

  60. Ultime paradoxe : que des êtres humains, quittant leur statut par tant de bassesse, de primitisme et de barbarie, s’octroyent le droit de jouer à être Dieu, en décidant de la vie ou de la mort d’une femme. Ces gens ne méritent pas qu’on parle d’eux, ne méritent pas un seul regard, ne méritent pas d’avoir la parole et encore moins ce « pouvoir ». Pouvoir illégitime. Jugement injuste. Idéologie déformée.
    Où est l’entraide ? La compassion ? Le pardon ? L’amour ? Le respect ? Le libre-arbitre ? Ou autant de visages de Dieu ? On dit parfois que Dieu est en chacun de nous ; visiblement ces gens ont choisi de fermer les yeux. Alors je vais leur demander une toute petite chose, en fait : d’ouvrir les yeux. Ouvrez les yeux sur cette femme, être humain à part entière. Si d’ailleurs c’est vrai, sa seule erreur aurait été d’aller chercher elle-même cette liberté d’aimer. C’est cela que l’on condamne aujourd’hui ? La liberté d’aimer ? La liberté ? Ouvrez les yeux sur votre absurdité ! Il est encore temps !
    Un dernier message pour Sakineh : Sakineh, votre histoire me touche car elle touche au droit le plus fondamental : la liberté. Gardez espoir, Sakineh, gardez la Foi. Dieu qui est Amour, est à vos côtés. J’en suis sûre. Comme nous tous. Et comme on dit que Dieu est en chacun de nous…

    Alexia.

  61. Sakineh !
    Votre situation est extrême. Vous savez très bien à qui vous avez affaire et au plus profond de vous-même, vous redoutez qu’ils fassent ce qu’ils ont lâchement décidé de faire.
    Il y a, à travers le monde, énormément de gens normaux qui vous soutiennent, vous encouragent, qui souffrent intimement de l’injustice qu’on vous inflige.
    Ces lignes, que je projette de ma douleur vers la votre, font, aussi, partie de ce vaste mouvement de soutien. Mais le soutien est une forme douce d’accompagnement dans cet illogisme existentiel. C’est une présence qui encourage le reste d’espoir.
    On oublie que dans les tragédies personnelles pareilles, on ne subit plus… on devient rebelle. Le cerveau hurle, on déchire les cordes vocales de nos pensées, … on crève en haïssant.
    C’est pourquoi je ne vous soutiens pas doucement… je vous accompagne en hurlant et en haïssant ; à deux (deux cents, deux mille, deux millions,…), on hurle mieux, on haït mieux.
    Quoi qu’il arrive : tous ceux qui essayant de vous faire disparaître, n’échapperont pas, à leur tour, à cette sensation terrible ( la même qu’ils vous infligent depuis longtemps). Affaiblis, bafoués, diminués, anéantis, rabaissés, déshonorés par leur propre mort et en s’accrochant à cette dernière liane vitale, sur laquelle ils hurlaient en Tarzans ridicules, ils quêteront désespérément les images apaisantes de leur vie passée. Mais c’est votre image qui se présentera, en cinémascope, sur l’écran de leur dernière séance. Là, vous ne serez pas abattue, effrayée, abaissée,… vous serez souriante et victorieuse.
    Hurlons ensemble… sourions ensemble !!!

    Vinko VISKIC

  62. Je suis croyante musulmane, et contre la peine de mort
    Dieu préfère celui qui pardonne à celui qui condamne
    Tout est possible et je crois très fort que vous vous en sortire Sakineh, je le souhaite vivement!!!
    Aucun être n’est apte à en juger un autre.
    Je suis de tout coeur avec vous, votre famille, vos êtres chers.
    Je serai heureuse quand je vous verrai parler à la télévision en annonçant votre victoire sur les injustices.
    Affectueusement,
    Une femme, une fille , une mère… un être humain comme vous. Vive la liberté!!!

  63. Ma chère Sakineh,

    Alors comme ça vos juges veulent vous enlever à la vie ? A vos enfants ? A votre famille?
    Ils veulent vous lapider ou vous pendre au nom soit disant des lois islamiques, mais que valent les lois et l’islam qui humilient au lieu d’élever, qui tuent au lieu de sauvegarder la vie, qui inculque la haine au lieu de propager l’amour car aujourd’hui on veut vous tuer parce que vous avez aimé, ils vous en veulent à mort probablement parce qu’ils en sont incapables.

    Sakineh, le sort qu’on vous réserve me choque, me blesse profondément comment peut-il en être autrement ? Moi qui ai expérimenté involontairement les injustices du fait d’être née femme musulmane, qui suis témoin de drames vécus par d’autres femmes musulmanes.

    Ma chère sakineh, ma sœur, je me sens concernée par votre drame et ceux de toutes les femmes notamment musulmanes.
    Comme je l’ai fait à une de mes sœurs qui a été victime d’une tentative de meurtre par son ex mari et que j’ai sauvé in extremis de la mort, j’aurai aimé venir et vous susurrer à l’oreille : « Sakineh tiens bon le temps que je revienne t’emmener loin de ce cauchemar malheureusement je ne le peux mais je crois au pouvoir de l’esprit et à l’humanité enfouie chez vos juges même s’il va leur falloir du courage et de l’humilité pour qu’ils en fassent preuve.

    Je m’élève vers Dieu et ose espérer qu’à la veille de l’Aid el Fitr, jour du pardon et de la réconciliation, que vos juges à défaut votre président de la République d’Iran soient inspirés en tant que musulmans, pour vous éviter la mort et vous libérer, s’ils ne trouvent pas en eux le courage de le faire pour vous, qu’ils le fassent pour vos enfants. Il y va de l’honneur de l’Iran cette grande civilisation, des musulmans, et de tous les hommes et femmes de bonne volonté de quelque bord que ce soit.

  64. Chère Amie, Sakineh

    Je suis horrifié par ce chatiment monstrueux que l’on vous promet dans votre pays. Quel que soit ce qu’on peut vous reprocher, RIEN ne justifie dans le monde des êtres humains des sentences pareilles !
    Je ne crois personnellement pas en Dieu, et j’habite un pays, la France, ou les hommes ET les femmes sont totalement libres de croire ou non.
    Que la honte etouffe les dirigeants de ce régime qui n’a de république que le nom.

    Je vous adresse tout mon soutien et espère de tout mon coeur que la raison, ou la clémence, enfin, un sentiment humain saura faire flêchir vos boureaux.

    Philippe Lapeyre

  65. Chère Sakineh,

    Tu n’es pas seule, tu es des milliers.
    Et sur la terre entière, dans toutes les langues, nous sommes tes sœurs.
    Tes frères aussi. Car Dieu merci, il existe d’autres hommes que ces ignorants imbéciles, imposteurs et usurpateurs de la parole de Dieu qui t’imposent le calvaire.

    Puisse notre amour, nos prières, nos actions te sauver. Puisse le pouvoir de tes tyrans vaciller sous la pression internationale.

    Puisse tu vivre longtemps et libre

1 5 6 7 8 9 14