Ce que le kamikaze humanitaire guette, ce n’est pas les dégâts qu’il va faire, mais les dégâts qu’on va lui faire. Et ce sont ces dégâts inversés qui sont censés faire des dégâts.

Le kamikaze humanitaire est un kamikaze d’un genre mutant, tout à fait neuf, parfaitement inédit : c’est un kamikaze oxymore. C’est l’idée que les dégâts seront extrêmement collatéraux, diffus, les explications très confuses, les analyses rendues très compliquées puisque le mot humanitaire, lâché comme une bombe, est brandi comme l’arme à laquelle on ne peut rien rétorquer : on ne fait pas la guerre à la paix. Le mot humanitaire est un mot qui a tout dit. Son drapeau est intouchable, son pavillon est insouillable. C’est l’idée que, déguisé en pacifiste, le terroriste aura de son côté, tout blotti contre la coque de son navire naïf rempli de gentillesse gentille et d’idéaux grands, d’ambitions fraternelles, la communauté internationale. Car c’est le monde entier qui, tout à coup, forme une communauté. Le mot humanitaire, forcément inoffensif, ne saurait être offensé, attaqué : c’est une paix qui avance sur les flots, on ne bombarde pas une paix, on ne crible pas de flèches, de balles, une colombe qui passe, même si cette colombe est pilotée par Mohammed Atta, je veux dire ses avatars paisibles, ses avatars innocents, ses avatars gentils, ses avatars qui avancent avec des sentiments plein les poches et la rage entre les dents, et la haine dans les yeux au moment même du sourire. Il y avait les kamikazes volants, voici les kamikazes flottants. Les kamikazes de la vitesse du son ? Démodées. Voici les kamikazes, déguisés en bonnes fées, de la langueur des flots, voici les kamikazes de la vitesse de croisière. Les kamikazes comme des poissons sur les flots, dont l’aide qu’ils apportent est un costume, une panoplie, un déguisement. Ils attendent qu’Israël riposte, autrement se donne tort. Kamikazes qui voudraient non seulement nous faire accroire qu’ils sont pacifistes, mais qu’ils sont passifs. Kamikazes déclencheurs de bavures officielles, au fil de l’eau. Non plus descendant des nuages, s’abattant comme autant de foudres, mais des kamikazes bien lents, bien tranquilles, bien plaisanciers. Des kamikazes bercés par la vague, et qui savent ce qu’ils viennent récolter : des coups, et par conséquent de la publicité. Des kamikazes au long cours qui viennent, innocemment, fabriquer de la culpabilité israélienne. Des kamikazes en liège qui viennent déclencher la pluie de la riposte pour clamer que l’orage est scandaleux, que les tonnerres devraient être interdits, que la météo internationale n’a plus le droit de se laisser dicter le temps qu’il fera par le ciel. Les kamikazes du ciel sont tous morts, voici les kamikazes de l’eau. Des kamikazes doublement victimes : victime de leur folie, comme les kamikazes d’hier, et victimes officielles sur le terrain mondial. Carnaval : les coupables déguisés en victime sont considérés comme victimes, c’est la victoire du masque, c’est l’inversion, c’est le rouleau d’Esther qui une nouvelle fois se déroule, c’est le bourreau qui devient victime parce qu’il est arrivé en Arlequin de victime, en Arlequin de la paix, et c’est celui qui ôte le masque, qui sait reconnaître le cyclope derrière la sirène, c’est celui-là qui, dans notre histoire toute neuve, conviendra une fois encore dans le rôle, sur mesure décidément, du méchant. De l’inique, de l’aveugle, du déclencheur de guerre. Voici les kamikazes, déguisés en lenteur, des temps nouveaux. Voici les kamikazes, déguisés en contraires de kamikazes. Voici des ami-kazes. Voici les kamikazes sans haine et sans reproche, voici les guerriers qui, dans la lenteur et la torpeur, dans la paresse et l’allégresse, dans la sérénité et la gaité, viennent lancer des attaques à têtes de défense, des défis à têtes d’innocence, des menaces à têtes de fraternité. Nous n’allons pas aller ce soir au bal masqué : sans loup sur les yeux, sans haine dans le regard, la tête froide et non maquillée, nous allons dire une chose inadmissible dans la cour de récréation des médias qui tour à tour s’imitent et se copient, se plagient, font chorus ; nous allons dire que nous n’allons pas tomber dans le panneau, que tout cela est une mascarade, et ces mots nous les assumons, puisque sans courage, sans vérité, sans convictions, la vie ne serait qu’une mer d’huile. Or nous aimons la mer, vraiment. Mais pas l’huile.

48 Commentaires

  1. Yann Moix… Je n’ai lu de vous que votre bel ouvrage sur Edith Stein il y a quelques années et le plaisir de retrouver votre langue inimitable est décuplé quand je lis ce que vous écrivez là. J’ai confiance en cette France intelligente et lumineuse dont aujourd’hui vous êtes l’ambassadeur le plus remarquable.
    J’ai envie de vous dire merci, je vous dis merci

  2. @JPWK. Je vois pas ce que le problème kurde vient faire sans cette histoire de Gaza, d’autant qu’il ne concerne pas que la Turquie. Encore une inversion-diversion habituelle des sionistes pour délégitimiser et conspuer les opposants à l’occupation israélienne de la Palestine. Plutôt que de chercher des poux sur la tête des Turcs, essayez de respecter vous-mêmes les consignes des Nations unies qui somment depuis plus de 40 ans Israël de quitter les Territoires palestiniens occupés, y compris le Golan et Jérusalem-Est. incmpréhensible

  3. J’aimais bien le Moix écrivain mais là franchement, après l’avoir écouté et lu je me demande comment j’ai pu être aveugle à ce point. Ce type est d’une mauvaise foi sidérale! Je l’ai vu l’autre soir dégouliner de haine chez Taddei. Comment peut-on être à ce point insensible au sort d’un million d’humains parqués dans une prison à ciel ouvert depuis des années. Mais, M. Moix préfère sans prendre aux humanitaires tirés comme des lapins dans les eaux internationales. Bravo!

  4. http://www.upi.com/Top_News/Special/2010/06/10/Turkey-missed-clues-from-PKK-raid/UPI-73471276187717/

    Good afternoon Mister Secretary General,

     » While the Ottoman Situation underlines Turkey cannot anymore shelter itself behind the Palestinian People it is now Trying to use the Kurdish People its relevant cause in order to justify the illegal Occupation of Cyprus Turkey is expected to withdraw from, when there is no Military Solution to the Kurdish Question should the Security Council properly be Seized of the matter; hence a roadmap to Peace between Ankara and the occupied Kurdish Territories decently can occur hereby averting any New unfortunate Genocide, unless the Israel its sovereign say should be Terminated with the Kurdish People its inalienable rights and genes.

    Thereupon, should the Security Council be held accountable in case the Kurdish People has to endure any New Turkish Violences.

    Moreover, the Israel expects the Security Council to firmly reprimand Turkey trying to induce the pernicious idea the Israel could be at the Origin of any Violences between Ankara and the Kurdish People, while the Israel supports the idea there is no Military Solution to the Kurdish Problem while there is room enough in Turkey to peacefully shelter a Kurdish state when there is no room within Sovereign Cyprus to the Turkish State according to many UN resolutions Ankara should learn how to recognize « .

    JPWK

    link to military solution: http://www.youtube.com/watch?v=N91fqyAzULQ

  5. Assermout (encore lui) fait dans l’élégance sioniste habituelle ! « Elle l’a baptisé du nom obscène de ” Rachel Corrie “ (pour mémoire, Rachel Corrie s’est fait écrasée par des chars israéliens car elle protestait contre l’occupation israélienne dans les territoires palestiniens). Ceux qui se sont sacrifiés à Tien An Men, à Prague ou à Budapest étaient sans doute tout aussi obscènes. Vos remarques sont simplement ignobles. Au delà du mépris que vos propos m’inspirent, je ne peux que vomir un « beurq » devant ces insanités.

  6. « qu’auriez-vous fait vous ,face à ces enragés “humanitaires ” qui vous tabassent avec des couteaux, des machettes ,des barres de fer etc qui vous disent de retourner à Aushwitz! lorsque vous les sommez de faire demi-tour

    Quelle preuve avez-vous de la véracité de ce récit? Depuis quand les communiquants des États en guerre disent-ils la vérité?

  7. Ca manque de sel

    Comme s’il y était le mironton, pourquoi tu ne te fais pas reporter? H’mar qui mal y pense.
    Marhoum

  8. j’arrive sur un site  » d’intellos » Yahni! pour y lire des choses intelligentes et sensees
    et je trouve de ces inepties de hmarr qui sont lamentables
    qu’auriez-vous fait vous ,face à ces enragés « humanitaires  » qui vous tabassent avec des couteaux, des machettes ,des barres de fer etc qui vous disent de retourner à Aushwitz! lorsque vous les sommez de faire demi-tour
    vous les auriez tous coulé n’est-ce pas ?
    , ah mais non vous leur auriez fait plein de bisous n’est-ce pas ?
    à quoi bon ……

  9. “l’anti-sionisme est un antisémitisme”

    Quelle horreur il ne faut pas lire.
    Le sionisme est un projet colonialiste athée de 100 ans d’âge qui n’a rien à voir avec le judaisme. On trouve un nombre certains de chrétiens sionistes aux USA dont la pensée trouve plutôt sa source chez les néocons, la religion n’étant que le prétexte.
    Israël est un projet sioniste (et donc colonialiste) et le prétexte de la judaïté est fallacieuse, une manière d’entretenir une certaine confusion et accessoirement entretenir la culpabilité pour éviter toute ingérence dans ce projet peu avouable. La Torah ne revendique pas la Terre Promise pour les juifs, bien au contraire.

    C’est tout le problème de ce conflit : la confusion. Et le plus grave est que des gens comme Yann Moix, dont l’inculture crasse s’étale dans son écrit ci-dessus, fait mouche chez certains. Qu’attendre de plus d’un pote de BHL dont les approximations sont légions.

  10. Le seul HIC, c’est que Martin Luther King n’a jamais dit une telle chose. La rumeur …

  11. Sur le sujet Israël-Palestine, l’opinion américaine est en train de changer de manière COLOSSALE. La France suivra, comme toujours avec un petit décalage.

    January 26, 2006
    How Israel and the United States Helped to Bolster Hamas – ARTICLE

    ROBERT DREYFUSS, author of the book « DEVIL’s GAME: HOW THE UNITED STATES HELPED UNLEASH FUNDAMENTALIST ISLAM.
    In it, Dreyfuss reveals how the U.S. looked the other way when Israel’s secret service supported the creation of Hamas.

  12. Je pense que sans être un béni oui-oui pro-israélien, les occidentaux – notamment gauchistes – ont réellement des comptes à régler avec eux-mêmes. Les juifs seront le dindon de la farce.
    j’ai été étonné par exemple de lire l’article que je vous joins en lien, à savoir que la chaine de cinéma Utopia (qui est tenue par des gens de gauche mais que je pensais « censés ») avait décidé de chasser le « Mal » absolu de ses salles obscures, à savoir les suppots d’Israël ; j’ai eu l’occasion de voir un certain nombre de petits films d’auteurs dans leur réseau de cinéma Utopia, je ne pensais pas que cette gauche-là était également descendue aussi bas… les fachos ont-ils changé de camp? et puis quitte à interdire les films israéliens, que vont-ils faire de leurs films afghans, iraniens, egyptiens et j’en passe…?

    http://www.slate.fr/story/22669/juifs-cinemas-utopia-israel-interdits-france

    il y a deja quelques temps j’avais pu lire cet article de Yann Moix que je n’avais pas trop pris au sérieux s’agissant de Moix, peut-être que cette fois-ci j’ai eu tort:

    https://laregledujeu.org/2010/03/25/1147/une-utopie-pourrie/

  13. Après les négationnistes des chambres à gaz et de la Shoah, les négationnistes de l’existence même des Palestiniens !!!
    Suis-je encore en France ou dans un pays fasciste?
    L’art et la manière d’importer un conflit, n’est ce pas BHL?

  14. Bravo Yann Moix vous êtes courageux de ne pas hurler avec les loups.
    Martin Luther King l’avait dit en son heure: « l’anti-sionisme est un antisémitisme » et oui, rappelons aussi à ces braves Turcs donneurs de leçon qu’ils sont très mal placés pour le faire en tant que peuple génocidaire des Arméniens (1,5 million de morts, assassinés, massacrés, torturés, mutilés, là les mots ont un sens!) qui n’a toujours pas reconnu le génocide, qui met en prison les écrivains qui osent l’évoquer, qui assassinent les Kurdes en toute impunité, mais là tout le monde s’en fout, personne ne défile dans notre beau pays défenseur des droits de l’Homme.
    Rappelons enfin que les Turcs occupent la moitié de Chypre, qu’un mur est érigé au milieu de l’île etc…etc…
    Deux poids deux mesures donc.
    Mais je me console en relisant les prophètes Zacharie et Malachie qui annoncent que les nations monteront toutes contre Jérusalem ainsi que la fin tragique de Gaza (citée dans la Bible), donc on y est presque, ce qui signifie que le reste de la prophétie est sur le point de se réaliser aussi…….

  15. Vous etes l’une des rares personnes à toujours défendre la cause de l’équilibre contre celle de la désinformation, la cause des lumières conte l’obscurantisme.

    Merci merci mille fois

  16. Bonne analyse, Moix. Et le drame n’exclut pas l’humour ou la dérision. Je regrette seulement que cela ne suffise pas à convaincre ceux qui sont encore persuadés que les morts à bord du Marmara étaient des « humanitaires ». Qu’il y en ait eu à bord de cette flottille, ça ne fait aucun doute. Sur 6 embarcations, 5 ont accepté de décharger leur cargaison à Ashdod afin qu’elle soit livrée à Gaza après contrôle.
    Ceux à bord du Maramara ont servi de caution, « d’idiots utiles » à l’IHH et aux visées électorales d’Erdogan.
    Qu’Israël ait mal géré la crise ? Sans aucun doute. On n’envoie pas de jeunes soldats armés de paint-balls à l’assaut de mercenaires violents déchaînés, dont le but était non seulement les dégâts inversés que vous décrivez, mais aussi une prise d’otages, telle que le montrent les photos parues dans le quotidien turc Hurriyet. Les soldats n’ont eu la vie sauve qu’au sursaut de leurs camarades qui ont bien jaugé la situation.
    Quant au blocus de Gaza, il n’est que maritime. Par voie terrestre, l’aide passe tous les jours, sauf quand le Hamas la refuse soit parce que les stocks sont pleins, soit pour faire monter la pression.
    La justification du blocus, il est encore besoin de le rappeler, est l’état de guerre avec son voisin, le refus de reconnaître Israël et la volonté de destruction inscrite dans sa charte, le rejet des accords passés et de renoncer à la violence.
    On l’a encore vu, hélas, par cette manifestation de sauvagerie bestiale sur le Marmara : non pas à l’encontre de paisibles passagers, mais de la part de nervis payés pour le faire et tenter de discréditer les forces chargées de faire respecter le calme.
    Si cela avait été le cas, l’aide aurait été acheminée sans encombre, comme celle des cinq autres bateaux.
    Mais ce n’est pas ce que voulait l’IHH et ses bras armés.

  17. Je rajouterai une petite chose aux propos caricaturaux , simplistes et vulgaires de Moix ( c’est une habitude chez lui , propos ignominieux sur la Suisse , défense de Polansky débilitante , propos orduriers et ubuesques sur Zemmour ) .

    Les Palestiniens sont les dernières victimes d’Hitler. Le fait qu’ils vivent dans des camps de réfugiés depuis près de soixante ans est la conséquence directe du judéocide perpétré par les nazis, puisque le sionisme a fondé l’État d’Israël sur leurs terres, en conséquence de l’Holocauste.
    Dès lors, la cause palestinienne peut sans aucun doute , en dehors de toute violence à l’encontre d’Israël , des juifs (physique , morale , intellectuelle ) être défendue .

    Il faudrait donc que le « brave » Moix soit moins partial dans sa logorrhée bien trop oiseuse .

  18. Pour Luc: non ce n’est pas de l’hu-mour !!! D’ailleurs j’attends toujours la chute. Et puis, ça se saurait (voir Cineman …)

    • MERCI FRANCOIS!!!!!!! ON NE PROPAGERA PAS LE MENSONGE; LA VERITE NE SE CACHE PAS SOUS LE BROSHING DE BHL NI DERRIERE CES PSEUDO ANALYSES SIONISTE DE MOIX.Y
      CONTINUONS PALESTINE VIVRA PALESTINE VAINCRA!!!

  19. Les positions de Moix sont connues . Je ne savais cependant pas qu’il était atteint du syndrome de Fregoli !
    Article , devenant au fil des phrases , un salmigondis tout aussi indigeste que dogmatique .
    Ce que semble oublier Moix c’est que depuis le départ de cette tragique histoire , tous les services de renseignement , tous les gouvernements , tous les médias savaient que parmi les humanitaires se trouvaient un bon nombre d’activistes pro palestiniens . Ce qui jusqu’à preuve du contraire n’est pas un crime , ne fait pas d’eux des terroristes kamikazes comme le laisse entendre le « merveilleux » pamphlétaire aux idées bien arrêtées . En sachant cela , cet article fait donc un flop magistral !
    On peut être pro palestinien , pro israélien suivant ses convictions tout en restant honnête intellectuellement . Ce qui est beaucoup plus contestable, c’est la désinformation , le manque d’objectivité et bien évidemment d’honnêteté . Tout ce qui fait défaut dans cet article .

  20. Que faut-il faire pour que mon commentaire apparaisse ? Faut-il s’inscrire ?

  21. Toujours aussi drôle, le type!
    Je préfère vous lire ici qu’au Figaro…
    Et pour ceux qui ne pigent que dalle:
    C’est de l’hu-mour!!!

  22. Il y a 40 ans, Israël disait « Les Arabes ne nous aiment pas parce qu’ils sont nationalistes. »
    Maintenant:  » Les Arabes ne nous aiment pas parce qu’ils sont musulmans extrêmistes. »
    Non, Yann Moix, votre vision sioniste du problème trouble votre analyse : » l’Agneau n’est pas Israël. » Mais peut être avez vous des intérêts à embellir l’image d’Israël …
    Et comme le disait un internaute précédent : quid de Gandhi, Luther King et de tant d’autres.

    Au fait, les Allemands traitaient les Résistants de terroristes. Et vous?

    Je vois très bien de quel côté vous auriez fait parti en 40.

  23. Belle plume.
    C’est toujours un plaisir de vous lire.
    A chaque fois que je veux avoir un angle différent sur l’actualité, je consulte votre blog.
    (Un commentaire toutefois: pourquoi mélanger dessins et textes?)
    J’attends le prochain…

  24. En même temps si vous pouviez arrêter avec votre vignette facebook à la con ça serait cadeau !

  25. Préparez vos mouchoirs…! Acte II. Mairead Maguire, prix Nobel de la Paix brossée à coups de taloches par l’Aristophane de Lysistrata, vient de lever son ancre inhumanitaire. Son cargo macabre, elle l’a baptisé du nom obscène de  » Rachel Corrie « , symbole du militantisme des anges luttant contre Jacob, enfant-martyr écrasée par un char d’Israël comme un marmot d’Ecolo se fait broyer la tête d’entre les grilles du zoo par Pandi Panda, tout ça grâce à l’éducation chanceusement reçue de son petit papa et sa petite maman à la grosse tête vissée dans la demi-coquille d’œuf de leur calimerade, et la barque-fantôme avance désormais, sous la chenille ogresque de ce symbole de la riposte disproportionnée qu’un bon chrétien moderne doit coller à la peau de chevreau du petit voleur du Droit international d’Esaü, ce Cadet redoutable à tout aîné indigne sous le talon duquel notre Infante défunte, héroïne malgré elle des planches du Londres de Messire Yorke à la troupe malhonnête, devra voguer le reste de sa mort, privée à jamais de repos.

  26. Ce que j’aurais aimé dans votre immense dérision, c’est que vous incluiez ce gouvernement (israêlien) assez stupide pour se jetter tête (de mouton) premiere dans la gueule du loup. Eh bien oui, il va falloir être plus intelligent que fort. Je ne doute pas qu’il y arrive, mais pour l’instant but des Kamikazes: 1 à 0. Ah! Au fait, dites donc à nos amis israëliens qu’ils ne sont pas aussi seuls qu’ils paranoïdent. Ils retrouveront ainsi le chemin de la claire analyse et de l’action bienfondée. En parlant de ça, l’occupation et le colonialisme, on a essayé, ça peut pas marcher!!

    • Allez dire a vos amis du Hamas, qui veulent occuper le territoire de leurs voisins et detruire leur Etat, que l’occupation et le colonialisme ne marchent pas. Jusqu’ici ils ne semblent pas tres convaincus.

    • Le Hamas n’est pas mon ami. C’était celui des dirigeants d’Israël à une certaine époque, pour affaiblir le Fatah (sur le mode « diviser pour mieux régner » et « l’ennemi de mon ennemi est mon ami », ).
      Le Hamas ne sera jamais mon ami

    • « Allez dire a vos amis du Hamas, qui veulent occuper le territoire de leurs voisins et detruire leur Etat, que l’occupation et le colonialisme ne marchent pas. Jusqu’ici ils ne semblent pas tres convaincus. »

      On pourrait aussi dire cela aux dirigeants israéliens ! 🙂

    • Je n’ai aucune affinité avec le Hamas. Pas plus qu’avec les « ultras » d’Israël !! Encore un effet de votre aveuglement?

  27. bien vu!
    La seule question qui se pose n’est pas de savoir si ce sont des humanitaires -encore moins des pacifistes- mais qui de la Turquie ou du Hamas les a téléguidés comme supplétifs dans la machinerie de propagande islamo-fasciste.
    Le Hamas, qui a pris le pouvoir en massacrant quelques centaines de membres du Fatah, est au bord de l’effondrement. Il a planté son drapeau sur un champ de ruines et se maintient par la terreur, son seul domaine d’excellence. Ses chefs de guerre ne peuvent se maintenir qu’en entretenant l’état de guerre sans lequel ils ne sont rien. Comme le décollage économique de la Judée Samarie est spectaculaire depuis depuis que les palestiniens se consacrent à autre chose que mettre des bombes dans les autobus, le Hamas n’a d’autre choix que de déclencher une nouvelle guerre en attendant que des journalistes occidentaux complaisants filment les bouts d’enfants sous les décombrent, ce qui arrivera fatalement puisque le Hamas n’a jamais fait la guerre autrement qu’en poussant les enfants devant. Mais pour cela, il faut impérativement que les bateaux arrivent directement à Gaza sans passer par le port israélien d’Ashdod sinon les armes ne pourront pas entrer.
    La seule nouveauté est que les droit de l’hommistes occidentaux professionnels sont absents de l’équipée, remplacés par des islamistes avec faux nez humanitaire et larmes de crocodiles.
    Peut être que nos tiers mondistes de service (Besancenot, Mamère, Bové, etc…) se sont lassés de servir d’idiots utiles au Hamas et au Hezbollah.

    • Qui a favorisé l’émergence du Hamas à Gaza pour contrer le Fatah ? (diviser pour mieux régner) :
      C’est terrible d’accuser l’ennemi que l’on a fait prospérer (rappelez vous de Cheikh Yassine, protégé, puis …liquidé) Comme les US avec Ben Laden.
      Je n’ai personnellement rien contre Israël, mais le danger est il si important pour jouer comme ça aux échecs avec les éventuelles forces politiques et ne laisser absolument aucune chance aux palestiniens ? Est on sûrs que si les palestiniens ont enfin un pays et un avenir, cela signera la fin d’Israël ?
      Israël a toutes les cartes en main, et veut conserver toutes les donnes, éternellement.
      Et c’est de cela qu’il s’agit :les palestiniens n’ont aucune chance de s’en sortir, JAMAIS.Faits comme des rats, perpétuité incompressible.
      Certes on ne les extermine pas physiquement, mais de fait psychologiquement c’est le cas.
      Aucune armée Rouge ne viendra les libérer sur le front de l’Est, pas d’alliés pour l’Ouest non plus.
      Israel n’est pas l’Allemagne nazie, d’accord, et je comprends la crainte pour la sécurité du pays.Mais il faut trouver une solution, et il faut faire vite maintenant.
      il faudrait 2 hommes hors du commun pour sortir du cauchemar (qui ne se feraient pas assassiner après).
      J’en ai marre d’être impuissante.
      Qui pour monter une flotille pour : 1 ) apporter des jouets aux marmots de Gaza 2) aller parler aux dirigeants d’Israël ? (mais je rêve là)

  28. Comme d’habitude, Moix a la mémoire courte et surtout sélective. Il suffit de se rappeler les combats de ses coréligionnaires (au sens philosophique, bien sûr…) pour s’en rendre compte. Il est vrai que BHL prenait d’autres risques en Bosnie ou en Géorgie que les humanitaires pro-palestiniens en Méditerranée. S’il (BHL) n’avait pas à affronter une armée sanguinaire et fanatique comme l’armée israélienne, bien à l’abri qu’il était derrière les lignes de combat, il était suspecté par les vrais médias et les vrais intellectuels de mondanité, ce qui est bien pire. Mais pour Moix, il est probable que Gandhi était un kamikaze à pieds nus offrant agressivement son corps aux coups de l’armée britannique, que King en était un autre en affichant son arrogance atomique et en s’exposant aux balles « régulières » de la bien-pensance blanche américaine, que Mandela manipulait la sainte Afrique du Sud (boers et pas beur) derrière ses barreaux en la culpabilisant honteusement. Enfin, l’Exodus était rempli de dangereux terroristes juifs défiant l’Empire. Tous ces personnages et ses foules costumés pour ébranler les injustices étaient sans doute les précurseurs de ce nouveau terrorisme humanitaire déguisé. On a compris Moix, on ne change pas un sioniste convaincu et pétri de ses certitudes, fussent-elles insoutenables pour la planète entière. Garde ta foi Moix, nous garderons nos idéaux et nos rêves de justice.

    • un humanitaire reste un humanitaire ne tombons pas dans l’apologie des mots, ne soyons pas des « antihumanitaire » c’est ce la qui est nouveau dans ce récit c’est l’émergence d’un type nouveau c’est les antihumanitarismes insolant tueur et qui ce contente a déguisé la vérité et de se prendre aux faibles armé d’aide et de bienfaisance et de compter sur le soutient indissociable des grande puissance occidentale mais le mal finiras toujours par ce crever dans la tombe qui la creusé au autre.

    • Ton texte me fout les boules Moix. Froid dans le dos. Tu es en train de perdre la vue. Alors que d’autres perdent la vie. Maintenant, les kamikazes sont ceux qui essaient d’apporter de l’aide à ceux qui sont victimes du « 1 pour 1000 » (1 mort côté israélien pour 1000 morts côté des …ignorés palestiniens). J’hallucine.
      J’abonde dans le sens de Jeep : Gandhi, Mandela, et King auraient dû être pendus.

  29. je crois que vous tomber dans le panneau de la dérision, a vous lire j’ai une fâcheuse idée a me radicaliser puisque je ne le suis pas, vous mixer bien les mots pour convaincre l’absurde, vous jouer le trouble faite de la vérité, vous ignorée l’évidence et vous éloigner de la juste pensée, je suis pour tous sauf la violence bien moins que le meurtre, Israël a tuer des gens innocent dans les eaux international, même pas de la légitime défense, crime odieux, honteux lâche et idiot, avant j’etait comprehensible avec la démocratie que refléter l’état hébreu maintenant je suis imperméable sourd et fâché même très fâché contre cet état, on vois bien comment une démocratie peux se renfermé sur elle même et récolter les réactions scandaleuse de la communauté international, je ne plaint pas le peuple juif, je plaint un état qui réprime des humains pour raison bien évidente comme la chine l’Iran coree du nord Russie ce que je veux dire a la fin c’est bien venu a Israël dans la coté obscure du cote noir elle y’est depuis bien longtemps ce qu’a fait Israël ça ne profite a personne seulement au gâchis de êtres humain.

  30. Bravo
    Voila une réflexion sérieuse n’excluant pas l’humour, rejetant les bêlements des naïfs politiquement corrects et les manipulations des crypto-antisémites, bien loin des réactions émotives et tripales de notre BHL.
    Encore bravo, continuez à nous donner de telles analyses courageuses et honnêtes.

  31. On pourra regretter qu’il n’y ait eu aucun acteur, artiste, élu ni intellectuel français sur cette flottille.

    Tenus en laisse par le passé vichyste de la France (Lettre à un ami israélien – Régis Debray), aphones, c’est à croire que nos artistes, auteurs et intellectuels sont tous des fils et petits-fils de collabos tellement la culpabilité les cloue sur place !

    A moins qu’il ne s’agisse non pas de culpabilité mais d’indifférence.

    Ou bien encore.. d’une crainte inavouable dans le souvenir de l’affaire FR3-Dieudonné-Fogiel !

    Mais là, c’est une tout autre histoire.

    Qui nous la contera ?

    Et c’est sans doute aussi pour les mêmes raisons que la venue de Chomsky à Paris n’a pas été relevée par les télés et les radios (excepté chez Taddéi sur FR3 à 23h).

    • « Passé vichyste », « collabos » « culpabilité » … vous avez oublié « fascistes » et « nazis ».
      Il y a du relâchement dans la propagande . Vous allez perdre bêtement des points Godwin. Reprenez-vous.
      Chomsky et Dieudonné : vos références sont éclairantes.
      Avec un zeste de Tarik Ramadan, ce sera parfait.

      Bravo à Yann Moix pour cette fine analyse.

    • Enfin une analyse pertinente et honnete, nos journalistes qui se battent pour la liberté d expression nous démontrent tous les jours leur peur de la vérité. La derniere en date cette povre Laurence ferrari dite lolo qui se met un voile et qui accepte qu un président iranien lui dise clairement qu il veut détruire un autre état..Réaction de lolo : lolo reste soumise surtout elle ne bouge sourit et pose encore des questions tellement bêtes..Lolo veut nous faire croire que la libération de clotilde est gratuite, povre journaliste!! lolo fait peut etre cette interview pour la cause du président iranien, car ce que dit cet affreux voyou ce ne peut qu etre la vérité…

      Alors merci MOIX pour l honneur de cette France accroupie en coma éthylique dès qu il s agit de raisonner sur la géopolitique du monde …Y a t il encore des MOIX dans les bateaux!!! dévoilez vous nous en avons grand besoin à l heure de l hystérie systématique contre ISRAEL !!