Honte à cette Cour d’Appel qui vient, une fois de plus, de déshonorer la justice californienne. Honte à ces juges, ivres d’eux-mêmes et de Spectacle, qui n’avaient manifestement en tête qu’une idée : voir Roman Polanski humilié devant le Tribunal de l’Opinion. Honte à ces gens qui se prétendent les défenseurs des victimes  et qui en avaient une, là, de victime, une vraie victime de chair et d’os, Madame Samantha Geimer leur demandant d’abandonner ces poursuites qui lui empoisonnent littéralement la vie: ils se moquent de ce qu’elle leur demande ; ils se moquent, en réalité, de la victime et de sa souffrance; ils n’avaient et n’ont, en fait, qu’un souci –  celui de leur propre jouissance nauséabonde, glauque, morbide. Honte, aux Etats-Unis et ailleurs, à tous ceux que ne révolte pas cet acharnement d’un autre âge, cette cruauté qui tourne à la rage, cette obsession pédophile de toute une société. Honte à tous ceux qui n’auraient pas encore compris que la vraie justice à deux vitesses, le vrai deux poids et deux mesures, la vraie et profonde injustice, s’exercent, non pas en faveur, mais au détriment de Roman Polanski. Cette double décision d’aujourd’hui est à la fois indigne et répugnante. Puisse Roman Polanski y opposer tous les recours légaux auxquels il a encore droit. Puissent  les amis du droit et de la justice se tenir, dans cette nouvelle bataille qui s’annonce, à ses cotés et aux cotés de sa famille.  Puisse la justice helvétique qui aura à juger des suites à donner, ou non, à la demande d’extradition, ne pas céder à l’intimidation, au chantage. Car le droit, ne l’oublions jamais, est du coté de Roman Polanski. Car la justice, la vraie justice, est, non moins que la morale, avec Roman Polanski. Ici, en tout cas, on est bien décidé à ne pas l’oublier. Ici, à La Règle du Jeu, on sera,  plus que jamais,  au service  de Roman Polanski et des siens.

124 Commentaires

  1. Bonjour à tous

    Sommes-nous vraiment en 2010 ? à l’aube du 3ème millénaire ? ? ?

    Posons-nous cette question !!!

  2. Jim_ Samantha was willing to be topless with Polanski to advance her career, which she hid from her mother, deliberately to continue her work relationship with Polanski.

    Susan Galley’s negligence in not chaperoning her underage daughter while working for Roman Polanski, was thus compounded by her daughter Samantha’s cover up of her topless activities with Polanski.

    Samantha’s concealment served to block her mother from intervening to stop Samantha’s sexual collision with Polanski before it occurred.

    A trap was set for Polanski, with both mother and daughter contributing to the sexual collision, Everyone was tempted in different ways.

    Not only Polanski’s action was illegal, but also the mothers since she was negligent, by not supervising her daughter’s modeling activities.

    Did the mother feed her daughter with false grand jury testimony to increase the blame against Roman Polanski so the mother could deflect her own negligence, in causing the sexual collision.

    Also if Samantha lied to her mother, covering up her topless shoot with Polanski prior to the sexual collision, why should we believe Samantha’s grand jury testimony? She lost credibility in deliberately lying to her mother about her prior topless modeling activities with Polanski.

    Every young girl and mother should be aware that if girl tempts a man by being topless, and deliberately hides this from her mother, and the young girl goes back for more there may be trouble, much more than she bargained for. After all men are only human.

    Link: http://www.people.com/people/archive/article/0,,20124052,00.html

    Wippit – She doesnt say she lied to her mother about it — she says she didnt tell her Mom cuz she wouldnt like it. Nowhere does it say the Mom asked and she lied in her reply, She states however that although it made her feel strange to do it, since he told her to do it she thouht, it must be ok.

    She said in her grand jury testimony that she figured the instruction to take her top off was because that must be how photographers get ‘bare shoulder’ shots like she’d seen in magazines, so thats why she thought he asked her to do it. She reasoned just like a KID

    You say she tempted him with her bare breast. Youre an idiot. HE TOLD HER to do it–she didnt sayshay up to him and suddently drop her shirt to seduce him, moron. And if it tempted him well he should have exercised self control like a adult man. Oh, but you think « men are only human »–meaning men cannot be expected not to drop their pants and force themselves on some girl at the sight of a boob. If that were true it seems we’d have a lot of doctors in in prison right now.

    Your arguements are pathetic and your heart twisted, Your selective mention of facts in the artilce are skewed to your twisted need to blame a 13 year old kid for the transgressions of a selfish, mentally screwed up 43 year old ADULT MAN.

    Jim- Yes Samantha does say she lied to her mother. She lied purposely through omission! Samantha covering up her Topless Shoot with Roman Polanski, by keeping it from her mother. directly led to her downfall, plus the mother was not chaperoning her. All three PLAYERS acted out of self interest. The mother should have been prosecuted for child neglect, and if not negligence on the mother’s part, then mother was after a payout, and Polanski was victimized.

    On Feb. 20, 1977, Polanski took me on our first photo shoot in a hillside area just a few blocks from my house. We shot a roll of film; then he asked me to take off my shirt and took topless photos while I changed. I let him do it, but I felt self-conscious. I was thinking, « I shouldn’t be doing this, » but I was a kid, so I thought if it wasn’t okay, he wouldn’t tell me to do it. If I’d told my mom, she would never have let me go with him the second time. When he made another appointment a few weeks later, she had no reason to suspect anything. I didn’t want to go, but I still thought it would be a good opportunity.

    http://www.people.com/people/archive/article/0,,20124052,00.html

    Your argument is not enhanced by your ad hominem attack. Just because Samantha was young does not mean that she did not purposely cover up her topless activities with Polanski which contributed to her downfall.

    LIP – I have indicated this to you before, Jim, I’ll spell it out to you here.

    Your quote fits the GJ testimony of Samantha. But other than that you are projecting. You speculate about what was going on in Samantha’s head quite a bit. But also about what was going on in Roman Polanski’s head.

    Allow me a — in my experience — more plausible speculation. All that happened in 1977, and Roman Polanski was a European man. He had been exposed to the 60s and 70s culture, braless babes, transparent blouses, miniskirts, topless beaches all over Europe (except in the rather dictatorial countries like Spain or Portugal), to nudist beaches in some countries. And sex crime rate didn’t soar, far as I remember (please, don’t ask me for figures).

    Do you really think that someone at his age with that kind of experience could be « instigated » by a mere girl taking her top off, at a shoot at which nothing happened anyway?! I think, he would have been much, much cooler regarding « topless activities » of all sorts of girls and women. Because, you see, he had been exposed to that kind of thing a lot, long before.

    JIm – If Samantha lied to her mother through omission, why should we believe anything that she said to the grand jury, or that she would not lie at all to the Grand Jury? Samantha has lost credibility by purposely concealing her topless shoot with Polanski from her mother. Since she has admitted to one lie through omission, it is more difficult to know when Samantha is telling the truth.

    Samantha who admitted to purposely lying by omission to her mother by not telling her mother the details of the first topless photographic shoot with Polanski is a statement against Samantha’s own interests, and shows that her purpose despite what was happening at the photo shoot which she said she did not like, was to continue her working relationship with Roman Polanski and/or her attraction to Roman Polanski. We don’t really know.

    Also I am not sure what you are trying to argue here, since Polanski was obviously attracted to Samantha in the end and the attraction was consummated. Is there any question that Polanski was not attracted?

    JIm_ Samantha says she lied to her mother, purposely through omission!

    The Lie of Omission – Definition:
    A lie of omission is to remain silent when ethical behavior calls for one to speak up. It is a method of deception and duplicity that uses the technique of simply remaining silent when speaking the truth would significantly alter the other person’s capacity (in this case Samantha’s mother) to make an informed decision.

    And the consequences of Samantha lying by omission? Samantha stole her mother’s right to choose the options which were witheld from mother Susan Galley, which would have been to stop any more photography with Polanski. Was her mother free? NO! Samantha’s mother was a slave to Samantha’s deception and manipulation, which in the end caused Samantha’s downfall.

    Was Samantha’s behavior to her mother ethical or moral? NO!
    Was her mother violated and deceived by Samantha? YES!
    Did Samantha serve her own self interests at her mother’s expense? YES!
    Did Samantha engage in lies of omission to her mother? YES!
    Was Samantha’s intention to deceive her mother? YES!

    Of course Samantha’s mother failed Samantha too – in a different way, by not chaperoning Samantha at the photo shoot with Roman Polanski

    What do you suppose this Biblical passage means:
    « Know the truth and the truth will set you free. »

    If the truth sets you free, what do lies do?

    And whats the difference between speaking a lie, and Samantha intentionally withholding the Truth from her Guardian mother Susan Galley?

    LIP- Oh my… a catastrophe of biblical dimensions! A girl committed the severe sin of not lying to her mother, but not telling her the complete truth. So, I guess, she had it coming to her, whatever that was.

    Now that we know all about Eve, can we have Adam’s story, too, please?! And what about the snake?

    JB- In English it is called a lie by omission. See above for definition.

    The biblical reference was more for the validity of that statement,

    If you know the truth it will set you free.

    But I do like what you said since we now know ALL ABOUT EVE, AND HER MOTHER’S NEGLIGENCE towards her, whether inadvertent or intentional. AND WE ALSO KNOW ALL ABOUT STEVE

    Polanski’s statement of May 2nd 2010 is corroborated by another who has been subjected to violations in the same Santa Monica Courthouse, as Roman Polanski so a judge could be promoted to become a Justice on police brutality day.

    ARRESTING ROMAN POLANSKI AFTER 32 YEARS IN SWITZERLAND GIVES STEVE SOME FREE PRESS FOR HIS DESIRE TO BECOME THE NEXT ATTORNEY GENERAL OF CALIFORNIA

    IN ADDITION A LIE BY OMISSION WAS USED BY LOS ANGELES DISTRICT ATTORNEY TO GET THE SWISS JUSTICE TO ARREST POLANSKI AFTER 32 YEARS.

    Regarding snakes two participants were snakes, first Samantha’s mother by being too free with her daughter which may have been misconstrued to be a green light, then Samantha with the lie of omission which disabled her mother’s guardianship towards her daughter even more, and Polanski was tempted and did not have the strength or decency to resist the temptation, if he was aware of Samantha’s true age, thus all three were culpable and contributed to the sexual collision.

    However only Polanski has been held accountable and for 33 years, which does seem rather unfair, given these particular circumstances

  3. Sometimes les intellectuels français fro^lent le ridicule sans s’en apercevoir.
    Vous, vous y avez plongé…

  4. ne pas avoir le courage de se désolidariser des actes d’un ami est un mensonge à l’amitié, une perte d’honneur irréparable, un manque de dignité et un irrespect pour lui aussi
    le déresponsabiliser de ses actes en fait un être sans être, un être sans sens, un pantin où le bien et le mal sont réduits à être une surface de mots qui ne disent plus rien, qui annule parole et écriture, liens, amitié, admiration

    honte à vous

    nous sommes ce que nous faisons et disons

    vous nous gavez
    stop à cette pollution des médias et contre l’espace dit public stop à de telles incitations au viol, au meurtre, au négationisme,

    la prison de Polanski en suisse non mais c’est un cauchemar, ces 40 jours…
    cette ligue composée de stars et starlettes de politiques sont avec Polanski dans une déférence nauséeuse, une identification malade, ce manque de rigueur et de dignité

    le marchandage avec la notoriété, le fric sous prétexte de passe droit parental…
    les vrais combats sont ailleurs, les solidarités aussi
    contre le viol et les enfermements abusifs ou/et discriminatoires,
    contre le silence et le non-dit
    contre le manque d’articulation des pensées et des luttes
    contre les racismes
    contre la perversion qui cherche à séduire, à faire pression, à porter plainte pour masquer là où quelqu’un est coupable
    c’est, symboliquement, la même alliance des lisses qui ont peur de perdre leurs privilèges et leurs pouvoir, ou l’illusion de, ou l’identification à la réussite…
    quelle réussite à vrai dire ???
    les mêmes défenses pourries que celles des évêques pédophiles, que le pape qui « oublie » que tel évêque est négationniste, les assertions d’état américaines qui prétendent que leur guerre est juste puisque il y a des armes en Irak et des femmes à défendre en Afghanistan, la même saloperie que les injonctions haineuses de mouvements terroristes trouvant dans le malheur des autres, surtout, une justification à des actes d’horreur…

    C’est cette volonté de fuir ses actes, qui nous sommes, ce que nous disons, et de prétendre que des erreurs aux effets importants non seulement contre cette jeune fille, cette môme, mais toutes les autres, et tous les autres gamins et personnes violés dans ce monde

    depuis grâce à votre mouvement de confusion spectaculaire, de cooptation, de plein d’articles, de faits « divers » sont traité ainsi déjà que c’était moche avant… : elle faisait plus que son âge, se retrouve dans la bouche des violeurs je suppose qu’il cite celui qui lui a soufflé ces propos…
    c’est la chanson d’Abdel : c’est pas moi c’est les autres
    Polanski est un idiot dangereux, mais un petit tout petit monsieur

    cette levée des boucliers est navrante et monstrueusement étendue, personnalités qui trainent dans la boue et se pavanent, avec des femmes qui pour certaines se prétendent en lutte… ( pas beaucoup il est vrai mais j’ai honte pour elles)

    cette déferlante de haine souriante, qui hausse le ton de voir l’un des leurs ( c’est quoi l’appartenance ici ??? – artiste non, non, j’en suis une, je vis avec beaucoup, non, j’en vois, lis admire beaucoup) de voir l’un des leurs arrêté à l’aéroport !!!
    parce qu’il a violé une petite fille !!

    bon sang le choc !!!

    alors que des milliers, des millions de gens dans le monde sont bâillonnés, ligotés, pour simplement avoir voulu vivre dans tel pays, travailler, voyager, s’instruire ou fuir des guerres !!!

    et vous nous emmerdez avec ce type comme nous ont emmerdé ceux qui disait que le pauvre Barbie en tôle à son âge c’est trop dur en oubliant le nombre de suicidés en prison pour 100 gr de shit, le nombre de vieux et de malades qui y crèvent et ce qu’avait fait Barbie !!!

    et tout quoi, la réalité simplement
    celle des vrais questions
    des injsutices quotidiennes au boulot au chômage… Mais vous vivez où ???

    la seule qu’il y aurait à faire
    avec votre « grand pouvoir » conjugué, cette ligue des effarouchés devant la justice cette fois tenace et rigoureuse, serait de dénoncer les crimes, et d’être éventuellement d’une aide réelle à votre ami – paroles, projets, remords…

    avec ce petit pouvoir auquel je ne crois pas comme réussite mais pouvoir dangereux il serait utile de vous battre contre le viol, contre la pédophilie et le « tourisme » sexuel » – qui massacrent tous les jours des milliers de personnes et d’enfants

    • un grand merci
      espérons que votre commentaire ouvrira les yeux aux aveugles du coeur…
      encore merci

  5. Je ne comprend pas. Est-ce que vous êtes entrain de dire qu’il a purgé sa peine, avec ses 40 jours de prison ?
    Avis à tous les violeurs qui ont envie de se faire une gosse de 13 ans, alors : le sperme en vaut la chandelle si vous avez 40 jours à perdre !!
    A bas ces arrangements avec la justice qui permettent aux plus riches de négocier l’horreur !! Ou alors, j’espère pour les enfants, ados (voire femmes) du monde entier qu’il y ait le moins de riches pervers possible sur le sol américain, parce que là, la Justice perd sa majuscule …

  6. Je trouve cela assez incroyable de lire vos condamnations sans jugements de manière aussi péremptoire.
    La thèse des avocats de M. Polanski est la suivante :
    Plaider coupable (40 jours contre chef « relations sexuelles illégales » (donc pas viol, ni sodomie, ni drogue…) => A l’issue des 40 jours de prison, le juge renie l’accord et veut renvoyer M. Polanski en prison => M. Polanski se sentant trahi, prend la fuite.
    Nous parlons de Droit, de Justice (avec un « J » majuscule)… pas de justice, de morale… mais de Droit.
    Après je ne partage pas les opinions de M. Levy, car la fuite (=soustraction à la Justice) est en elle-même un élément suffisemment à charge, d’autant qu’elle est récente, dont M. Polanski doit répondre.
    M. Polanski avait superbement bien négocié à l’époque alors que les chefs d’accusation initiaux était « viol sur mineure de moins de 14 ans » entre-autres qui lui ne vaut pas 40 jours… Il aurait été bien plus prudent d’effectuer une peine de prison complémentaire de quelques mois que de prendre la fuite… qui rend sa Défense diablement plus complexe.
    On sème ce que l’on récolte….

  7. Vous faites finalement preuve de réalisme. POLANSKI n’ avait en effet qu’ un seul souci : celui de sa jouissance nauséabonde, glauque et morbide à l’ endroit d’ une pauvre victime qui aurait aujourd’ hui tout oublié comme par enchantement. Un pédophile reste un pédophile, que ce soit aux USA ou ailleurs, que ce soit POLANSKI ou un autre. Mais quand ce misérable se regarde dans la glace ce matin, il ne peut être de toute façon dupe de ce qu’ il est vraiment. Il ne peut y voir qu’ un pédophile, et rien d’ autre. Le soutien de BHL et de toute une bande de voyeurs de l’ ignoble n’ y changeront finalement rien. Il restera toujours ce qu’ il a été : un être abjecte qui voulait jouir sans entrave en sodomisant une pauvre enfant. POLANSKI doit payer. Honte à lui et à sa pauvre famille qui elle aussi n’ est pas dupe sur la vraie personnalité de POLANSKI.

  8. Monsieur Levy vous niez l’évidence parceque l’idée pour laquelle vous niez cette évidence est à vos yeux plus évidente que l’évidence elle même ! Vous voulez votre « affaire »… vous remplacez « J’accuse » par « honte » … mais si Polansky est un autre Dreyfus (je veux dire une baudruche qui se dégonflera tôt ou tard) vous ètes bien loin d’être Zola .

  9. You must have some strong pedophile tendencies, defending such a situation.Scary man.

  10. C’est bien écrit, c’est éloquent, mais le fond est loin d’égaler la forme.

    Quand vous affirmez par exemple que « la vraie justice, est, non moins que la morale, avec Roman Polanski », vous ne donnez aucune des raisons qui vous pensent à penser ainsi. J’ai beau ne pas avoir d’avis préconçu sur cette affaire, votre billet manque si cruellement d’arguments que j’en deviens presque plus sceptique vis-à-vis de ceux qui défendent Polanski.

  11. Il aurait dû mettre une soutane………..au moment du viol il n’aurait pas été inquieté.

    • Il avait une soutane ! … mais il l’a enlevé (l’imbécile) au moment de la pénétration ! Tout ça pour une question de confort…

  12. M.Polanski a honoré sa peine. Mais il a dû énerver ce Juge…..c’est pas nette cette histoire!!
    Y a autres choses là dessous??? Quand un juge s’acharne autant sur quelqu’un après tant d’année c’est louche. La justice Française n’en as pas fait autant pour moi lorsque j’ai subis des attouchements enfant. La juge n’as même pas voulu me croire. J’étais pas assez riche, pas célèbre. Quand je vois les proportions de cette affaire, je ne peux que constater l’extrémisme d’une justice injuste.
    J’ai compris……..Le juge s’est marié avec la victime!! Voilà un scénario M.Polanski. Restez dans les pâturages Suisse et mangez du chocolat ca remonte le moral!!! mais noir le chocolat. Mais ne le broyé pas vous avez payé votre dette!!! Et si une petite envie vous reprend soudainement pensez aux Vaches Suisse. Agées de 13 ans ou plus, elles ne produisent que du bon lait!!! Y a pas le feu au lac……de vous revoir au pays du hamburger.
    Pis les Suisses y vont douuucement……alors ouvrez les volets et respirez le bon air du lac………….Good luck!!!

  13. un peu d argent et 41 jour de prison pour avoir drogué saoulé et violé une enfant commment oser dire que la justice s acharne sur monsieur polanski si il ne s apppelerais pas polanski c est plutot 410 ans qu il aurait pris las bas aux etats unis. cette affaire montre qu avec de l argent et de la notorieté on est protegé, et la justice est bien plus severe avec les pauvres et anonyme . si monsieur polanski pense qu il a payer sa dette je suis sur que si ses enfants subissait le meme sort que cette pauvre petite je pense qu il trouverait une peine de 41 jours de prison tout a fait suffisant pour l agresseur SUREMENT pas quand on sait que pour de simple paparazzade de ses enfants la famille polanski est outragé je me demande comment avoir des reactions si paradoxale j hallucine totalement. pour ma part j ai fais 3 mois ferme pour importation de hashich en france quel equitée dans la justice je me demande combien d heure de prison j aurais fais si je m eusse appeler polanski. si monsieur levy pense que monsieur polanski a ete bcp plus punis qu un autre pedophile alors si y a moyen de negocier moins que 41 jour de prison pour viol d enfant en californie tout les pedophiles de la planete devrait aller habiter la bas. les pedophiles que j ai cotoyer en prison signent tout de suite pour 41 jour de prison pour 1 viol monsieur levy vous devriez regarder les comdanationsen amerique le fait de ne pas payer ses amendes peut valoir de la prison ferme et etre seulement chauffeur dans un braquage avec mort d homme vous envoi direct dans le couloir de la mort dans certains etats tout sa pour dire si monsieur polanski ne fuit pas la justice mais juste un juge ambitieux qu il aille de lui meme affronter la justice comme il aurait du le faire depuis longtemps

  14. M. Lévy, a raison de dénoncer l’acharnement dont Roman Polanski est victime. En fait, c’est le juge qui est coupable d’utiliser cette affaire à des fins électoralistes. Ecoutons plutôt la jeune fille qui a subi ce viol; c’est elle qui doit être la juge pour déterminer si Pollanski doit être extradé vers les Etats-Unis. Quant à la justice, n’ayons pas peur de lui faire faire quelques pas de danse…N’est-ce pas M. Lévy?

    • je ne connait pas tout les details mais je crois savoir que la fille protege sa maman a travers son refus de voir un proces se faire j ai cru comprendre que sa aurait organiser leur rencontre plus ou moins c est sa maman qu elle protege et surement pas polansky si le proces se refait la c est pas 500 00 dollars qu il va payer mais dix fois plus mais elle prefere proteger ses proche tout a fais normal y a rien de beau qui sort de ces affaire elle a reussie a tourner la page c est bien pour elle . moi j ai ete en prison pour trafic de hashich et il n y avais aucune victime dans mon affaire c etait vilain canard contre ministere public j ai fauter et j ai payer je demande juste que la justice s applique pour tous pas que pour le bas peuple sinon la democratie ne veut plus rien dire

  15. M. Polanski a-t-il aussi éprouvé une « jouissance nauséabonde, glauque, morbide » quand il a eu ces relations sexuelles avec une mineure de 13 ans?
    Qualifier la décision de la justice californienne d »etre « à la fois indigne et répugnante » n’apaise pas le climat.
    Sous cette forme, votre soutien dessert plus M. Polanski qu’autre chose.
    Il y a des choses vraies dans ce que vous écrivez. Et il serait sain pour tout le monde que la justice américaine tire enfin un trait définitif sur cette histoire avec un jugement et une peine circonstanciés.
    Pour cela, il faut que M. Polanski se rende au tribunal.
    Accusé de faits similaires, Michael Jackson s’y était rendu et en était sorti acquitté.

  16. What it is « indigne et répugnante » it’s this defence of a convicted paedophile. Even if the victim decided to retire the accusations -she was thirteen years old, for Christ sake!-, the crime is still a crime. Or there is one Justice for « tormented » artists and another for simple people?
    I read mr. Levy defence of Polanski in El Pais of Spain (« Roman Polanski es libre… »). He wanted to sound like Zola. It just sounded pitiful.

  17. Bonjour à tous ceux qui liront.
    Je ne sais pas ce qu’attend le gourvernement Suisse pour extrader Polanski, qu’il paie, qu’il finisse en prison. Tous ceux qui on des enfants ne peuvent accepter qu’un malade comme lui, qui se pense au-dessus des lois, finisse sa vie sans payer pour les crimes qu’il a commis.
    Quant à bernard henry levy, je lui conseillerais gentiment de garder ses proses pour lui au lieu de les publier. Cela permettrait certainement de relever le niveau culturel de ses lecteurs. De quoi se mêle-t-il?
    Vivement les prochains entartages de BHL c’est la seule chose qu’il réussit… se prendre des tartes dans la tête! Son cerveau(celui de bhl), qui ne doit pas dépasser la taille d’une noisette, devrait se mettre au vert un petit moment…

    • Même si je ne partage pas son opinion, M. Levy a le droit de soutenir la thèse des avocats de M. Polanski à savoir :
      – Plaider coupable (deal 40 jours de prison contre « Relations sexuelles illégales » (pas viol…)) => à la fin des 40 jours la Justice renie l’accord en voulant le renvoyer en prison => Fuite de M. Polanski.
      Je ne partage pas cette thèse car la fuite de M. Polanski est un élément fort du dossier pour moi et M. Polanski doit répondre de cette fuite qui, elle, ne date pas d’il ya 30 ans.
      Mais quand vous lui conseillez de garder ses proses pour lui au lieu de les publier, nous pourrions dire la même chose pour vous… Ce type d’argument est d’une rare non-pertinence d’autant que personne ne vous oblige à « discuter » ici !
      Quand à son cerveau « de la taille d’une noisette », je n’ose dès lors imaginez le grain de riz pour vous… et pour moi d’ailleurs. M. Levy a intellectuellement prouvé de très belles choses… celle-ci (Affaire Polanski) sont pour moi beaucoup moins belles.
      Mais l’attaquer de la sorte est totalement contre-productif, car vous passez pour un débile !

  18. Je suis tres choquee par votre texte.

    Ne connaissant pas les details de l’affaire jusqu’a aujourd’hui, je penchais plutot de votre cote : justice trop lente, annees 70 un peu folles, les filles liberees qui font plus que leur age a 13 ans, cirque bruyant de la justice americaine spectacle etc etc… j’etais prete a pardonner.

    Malheureusement, je suis allee sur Wikipedia cet apres-midi, y ai lu la biographie de M. Polanski qui, age de 33 ans (responsable donc : ce n’est pas un gamin de 18 ans au moment des faits), a fait boire, a drogue et a sodomise (!) une gamine de 13 ans (!) … et qui, sans nier les faits (ni l’age de la fille !), apres une peine de 40 jours (40 jours !), estime qu’il a purge sa peine de pedophile et fuit la justice de son pays ?

    Non, je suis desolee : Messieurs Polanski and BHL, c’est sans appel et non discutable. Et c’est scandaleux que parce que M. Polanski est une  »vedette », il n’ait pas ete inquiete pendant plus de 30 ans. Il n’y a bien que ca qui peut expliquer pourquoi la justice s’est tue ; N’IMPORTE QUEL AUTRE PEDOPHILE VIOLEUR AURAIT ETE ARRETE BIEN AVANT. Alors oui, BHL, il y a une justice a 2 vitesses.

    Bien sur, il a paye la jeune fille pour qu’elle se taise dans les annees 90 (quelques centaines de milliers de dollars contre l’achat de sa serenite), d’ou sa colere de voir ressurgir l’affaire maintenant.

    Mais enfin, moi je suis ravie de voir que la justice, ce n’est pas toujours une question d’argent. Et que meme les nantis paieront pour leurs crimes. Meme s’ils ont les moyens de faire tous les recours en justice possibles et imaginables, meme s’ils se paient les meilleurs avocats de la terre, meme s’ils font depenser de l’argent du contribuable en frais de justice pendant des annees, et bien peut-etre, peut-etre qu’ils seront quand meme condamnes et que la justice sera … juste.
    Peut-etre pas tous, c’est dommage. Mais au moins un, et c’est mieux que rien.

    • Oui, tout a fait d’accord. Il n’etait d’ailleurs pas age de 33 ans mais de 44 ans.

  19. Il serait tant qu’ on puisse pouvoir enculer sa petite voisine sans être inquiéter. Au pire, je compte sur vous BHL pour défendre l’ indéfendable sur l’ autel de la liberté d’ enculer son prochain comme bon nous semble.

  20. La question n’est pas la relation à une mineure, mais à savoir si il y a eu du bargaining avec la justice et que la justice n’a pas tenu parole.

    Aux U.S.A. le Judge Donald Thompson usait de sa pompe à pénis pendant les audiences: l’ivresse de l’infatuation d’un Juge… est-ce que un juge a droit à mentir et décevoir car il est d’une bonté tel qu’il acquiert ce pouvoir discrétionnaire?

    Au Québec, les nominations de Juges sont partisanes comme le révèle l’affaire Bellemare… il n’y a pas de société de droit mais le gros bon sens d’un petit masturbateur.

    J’espère que Polanski aura la force de s’inspirer de cette expérience pour montrer la beauté du système judiciaire américain dans un film du calibre du pianiste.

  21. Sexualité interdite est un scandal spécial autour « justice » (ou ce qui réclame « justice » pour ses repressions), tandisque ce n’est pas le seul scandal:

    La chasse à Roman Polanski ne montre qu’un sommet de ce qui se passe.

    Une commune entière souhaitant « nous voulons avoir retour notre prêtre » (qui avait sex interdit aved des trop jeunes) ? Non, « justice » organisée et prison auront la priorité …

    Un « victime » trop jeune ayant eu peur du sex mais ayant voulu être tout près comme possible au star, et souhaitant « ne le mettez pas en prison! » (même 30 ans après et avec l’expérience d’une vie) ? Non, « justice » organisée et prison auront la priorité …

    Une jeune fille désirant savoir et faire ce que « les grands font »? Elle sera battue par les parents jusqu’à l’inconscience, si elle l’admettait …

    Obtenir l’occasion de boire avec un adulte adoré, peut-être un vrai star: combien de jeunes filles ne voudraient pas faire n’importe quoi pour l’avoir? Coucher avec lui? LE super du super …

    Ce n’est pas une reproche aux jeunes filles (et garcons, entretemps), certainement pas: envers les parents il serait nécessaire toujours de dire q.ch. comme « je voulais pas » out « j’étais forcé(e) –ce qui mène à une accusation et un procès, souvent — pour ne pas être battu(e) et pour survivre les années suivantes …

    Et, aux États-Unis, sex avec des mineur(e)s est TOUJOURS — ridicule ou non — traité comme « violation » (c’est-à-dire comme sex SANS VOLONTÉ) …

    (comme si les jeunes gens ne sauraient pas exprimer ce qu’ils ne veulent pas)

    Ce qui ce passe en « éducation » est exactement ce qui est reproché aux « malfaiteurs de l’abus sexuel »
    MAIS
    tandisque le sex interdit est toujours traité comme si cètait sans volonté libre des participateur(e)s — ou même « puni » avec prison pour l’interdiction elle-même — les méthodes d’éducation fonctionnent presque TOUJOURS contre la volonté des jeunes (et souvent avec violence)

    L’un est aussi atroce comme l’autre: dans une démocratie personne ne devrait pouvoir mettre des autres en prison, ni comme « malfaiteur » ni comme « juge », et les jeunes c’est l’obligation de nous tous.

    N’existe-t-il une chanson francaise « L’Amour unit dans son lit, les cheveux blonds les cheveux gris » ???

  22. laissons en paix cette femme qui le demande et pour MR Polansky a son age il faut arreter cette masacade de justice pourquoi avoir attendu si longtemps????

    • Parce qu’IL Y A une justice a 2 vitesses ? N’importe quel individu lambda soupconne de viol sur mineure aurait ete arrete bien avant…

  23. M. Levy.
    Le Droit n’est pas du côté de M. Polanski. En se soustrayant à la Justice américaine, il ne s’est jamais mis du côté du Droit (et ce quelqu’en soit les raisons…).
    D’ailleurs la raison pour laquelle M. Polanski refuse de se rendre aux USA est bien cette conséquence. Le juge pourrait en effet décider que la fuite de M. Polanski est un élément cassant le plaider coupable initial.
    Et dans ce cas, toute l’affaire pourrait être ré-examinée et notamment les chefs d’accusation de « Viol sur mineure de moins de 16 ans »…

    Affirmer que « le droit, ne l’oublions jamais, est du coté de Roman Polanski » est tout simplement erroné. A moins que vous ne confondiez « Justice » et « justice »… Mais pas vous.

    • @ Prelati : bien resume… le droit n’est pas du cote de Polanski.

      Ca fait pompeux de dire ca, mais : BHL, laissez la justice faire son travail. Ce n’est pas le role d’un suppose Grand Philosophe de… defendre son vieux pote quand il a tort et s’est mis dans la merde il y a 30 ans en faisant une grosse boulette. Quel manque d’objectivite ! Surtout que vous, les details, vous devez les connaitre.

      (c’est vrai, quoi, quel copinage evident qui se donne des grands airs de vindicte intello et ‘originale’ ; parfois juste pour etre different, on dit pas mal de conneries aussi. Il faut faire attention : le ‘troupeau’, la ‘masse populaire’ n’a pas toujours tort, n’en deplaise aux penseurs originaux et Nouveaux Philosophes).

  24. Au moyen-âge, toute personne poursuivie pouvait rentrer dans une église et demander « asile ». Ce droit d’asile était d’une façon assez générale respecté en période de paix.
    Jusqu’à une date récente, franchir une frontière assurait d’une sorte d’asile. J’ai en mémoire la fin de ce film magnifique : « La grande illusion ».
    Jusqu’à une date récente, il y avait dans les lois des pays dits « civilisés » une chose que l’on appellait « prescription ».
    Le professeur Henri Laborit a démontré qu’en l’absence de « porte de sortie », les êtres vivants sont soumis à un stress intense. Les magnifiques romans de Geoge Orwell « 1984 » et d’Huxley « Le meilleur des mondes » nous montrent une société sans porte de sortie, où les individus ne sont plus que fourmis, leur cortex cérébral est à ce moment parfaitement inutile.
    Actuellement, la masse de la foule appelle de ses voeux la suppression de la porte de sortie, c’est à dire la suppression de toute possibilité d’échappement.
    La Justice est pour la plus grande masse des ignorants un acte de Vengeance et de Haine. C’est une sorte de machine à tuer lentement.
    Nous entendons le mot « victime » jusqu’à la nausée au point qu’une personne mourant de sa mort naturelle à plus de cent ans devient une victime de la mort : une victime d’exister.
    Le mot victime a changé de sens. Il est passé du sens de « celui a qui on doit compassion et aide » à « celui qui est la justification de tous les excès ».
    Beaucoup veulent une société sans pitié, avec des êtres tous identiques, pensant de la même façon et soumis de la même façon. Cela s’appelle une société totalitaire. J’ai très peur que le XXIe siècle soit pire que le XXe.
    Je lutterai de toute mes forces contre un monde qui ne proposera pas une porte de sortie à l’innocent, comme au criminel.

    • Rassurez-vous monsieur, tout le monde ici a pitiede Polanski… Le probleme que vous avez me rappelle celui qu’ont les jeunes parents face a leurs enfants: « moi je suis contre la fessee !!! » etc… Nous n’en sommes pas la cher Monsieur. Cette affaire souleve un probleme reel, celui de l’equite entre les citoyens. En quoi Polanski peut il passer outre la loi. Cette notion de « passe droit » a-t-elle sa place dans cette affaire. A chacun sa facon de voir les choses. En aucun cas, je ne veux le juger. Je veux qu’un tribunal le juge, c’est tout a fait different. Ce n’est pas a la victime de le juger ou de le pardonner dans cette affaire, car si cela etait le cas j’ai bien peur que dans des cas similaires on en reviendrait a la peine de mort. Cet homme doit etre juge, il le sera et tout le monde respectera le jugement. Vous voulez vous juxtaposer a la loi et vous luttez parellelement contre les societes dites totalitaires. Cela me parrait mal parti pour vous. Je ne crois pas que vous convaincrez grand monde de cette facon. Et si il y a quelqu’un en retard sur son temps dans cette affaire, c’est bien ceux qui pensent comme vous. La maniere que vous avez de defendre Polanski par ailleurs montre que vous meme l’avez deja juge et que vous vous doutez que la sentence sera lourde. Il n’y a pas de place pour le « pardon chretien » dans notre societe. Ce pardon la est celui d’une autre epoque. Ne soyons pas retrograde et avancons. La porte de sortie, le criminel l’a et Polanski l’aura, encore faut il pour cela qu’il accepte d’etre juge par le tribunal des hommes. Quant a sa porte d’entree au paradis, ne vous inquietez pas il l’aura.
      Gongombre
      PS: pardon pour le doublon

    • Monsieur gongombre,
      Il me semble que vous n’avez pas compris ce que je voulais dire. Et de même, j’ai beaucoup de mal à comprendre vos arguments. Il est vrai qu’en quelques lignes, il est difficile de se faire comprendre de tous, chacun perçoit ce qu’il veut bien percevoir.
      Cependant, en vous lisant, je remarque deux choses :
      Vous dites : « Je veux qu’un tribunal le juge ». Et bien moi, je ne veux pas, c’est aussi simple que cela. Passé un certain temps, c’est inutile et dangereux. Et quand la personne qui a déposé une plainte décide que l’on doit arrêter les poursuites, si elle n’est pas sous une quelconque menace, on doit arrêter. Et quand plus d’un certain temps raisonnable c’est écoulé : même chose.
      Vous dites : « il n’y a pas de place pour le pardon chrétien dans notre société ». Je ne savais pas qu’une quelconque croyance avait le monopole du pardon et je suis heureux aujourd’hui d’avoir appris quelque chose. Une petite chose me gêne, c’est que l’étymologie de « pardon » est « per dono » qui est du latin et pas de l’araméen traduit en grec. Et puis rien ne dit que ce mot latin ne vienne pas d’une racine plus ancienne. Vous faites donc erreur et je suis donc au regret de rayer le l’adjectif chrétien de votre phrase, ce qui me donne :
      « Il n’y a pas de place pour le pardon dans notre société ».
      Après tout, un simple substantif employé comme adjectif ne change pas totalement le contenu de la phrase, il se contente de la préciser.
      je ne sais pas qui vous êtes pour affirmer ceci, mais c’est une drôle de société que vous prônez, je ne voudrais pas y vivre.
      Bonjour chez vous.

    • « Lorsqu’une personne est condamnée pour une infraction criminelle, les renseignements relatifs à cette condamnation sont inscrits dans un casier judiciaire. Ce casier judiciaire est classé avec les dossiers judiciaires des autres délinquants, à moins que cette personne ne bénéficie d’une réhabilitation, communément appelée le pardon. »

      Ce pardon est le seul pardon possible dans notre societe, il necessite d’abord d’etre juge. C’est aussi simple que cela. Le pardon ne peut etre donne par la victime une fois le delit prouve, reconnu, avere. Le pardon est donne par le tribunal en charge du dossier.

      C’est la realite de notre societe, celle dans laquelle je vis et dans laquelle vous vivez. Monsieur Polanski sera donc juge comme les autres. Le pardon, si pardon il y a, ne viendra qu’apres.

      Gongombre

      PS: je me permets de corriger une des nombreuses fautes de votre petit texte:

      Vous dites:

      « Et quand plus d’un certain temps raisonnable c’est écoulé : même chose » non, c’est incorrect.

      « Et quand plus d’un certain temps raisonnable « s’est » écoulé : même chose » me semble plus juste…

  25. Tout ce qu’il est juste de penser et d’écrire se retrouve dans la somme des avis qui nous sont proposés. Mais chacun de ces avis porte en lui la marque du péremptoire et du superficiel donc du borné. On ne peut absoudre le crime sur mineure de Polansky. On ne peut écarter la mère de cette enfant de toute responsabilité. On doit assurément se méfier des raisons profondes de poursuivre du magistrat. Dans cette affaire, comme dans beaucoup, le juste n’y trouve jamais son compte.
    A titre personnel j’avoue avoir quelque compréhension pour un homme égaré devant la beauté de ce qu’il convient d’appeler une jeune femme séduisante, un avis très critique concernant la mère qui joue avec le feux dans un but personnel purement mercantile ou pour combler une frustration personnelle, un apriori négatif concernant ces magistrats américains ambitieux jusqu’à la malfaisance. Ils me rappellent certain procureur français qui se cache derrière la bannière éblouissante de la Justice pour satisfaire un Ego poussé jusque au pitoyable. Ce pitoyable peut tuer lui aussi ! Polansky a déjà payé. Il ne doit pas en mourir.

    • « chacun de ces avis porte en lui la marque du péremptoire et du superficiel donc du borné »…. j’imagine que vous avez conscience que cette affirmation peut s’appliquer à la lettre à votre propre avis.
      Par ailleurs, critiquer le « superficiel » sur un blog de quelques lignes concernant un dossier judiciaire de 30 ans est assez évident, autant le caractère « péremptoire » (=pas d’objection possible) de « chacun des avis » (=tous)… me semble pour le coup…. très péremptoire.

  26. Bravo Monsieur Levy pour votre soutien à Roman Polanski Je suis de tout coeur avec lui et sa famille. Je ne puis en dire plus mais je souhaite qu’il retrouve rapidement sa liberté. Bon courage à Roman ainsi qu’à sa famille.

  27. Une bonne SODOMIE sous la contrainte à l’ endroit d’ une gamine de 13 ans, c’ est tellement  » tendance « . Pourquoi s’ en priver ?

    • Étonnant et détonant comme procédé, la victimisation de cet homme. J’aimerais être un artiste à mes heures perdues, j’aimerais jouir de liberté, créer sans limites, mais bon, artiste de nos jours a perdu cette valeur-là, supplantée par celle d’abuser et transgresser les lois. Un artiste se trouve-t-il au-dessus des lois? J’en doute fort. Un peu de prosaïsme ne fait pas de mal, il vous rappelle simplement que vous êtes des humains, tout comme la gamine abusée il y a des années…

  28. Ce n’est pas grave…nous n’étions pas là pour le voir…il nous fait tant rêver….oh, vous savez à cette époque là…Vous êtes , les fervents défenseur des Droit du sieur Polanski, que vous en oublié que c’est votre propre nature que vous exposé…Et ça en dit long

  29. C’est polansky qui déshonore tout un millieu , un prfession , le cinema , cela prouve une chose c’st qu’il se croit audessu des lois , l n’a fait que 42 jours de prison préventive et s’enfuit , il régle le probléme de la victime avec la victime a coups de milliers de dollars , polansky doit étre éxtradé répondre de es actes faire de laprison ci il y a lieu d’en faire ce qu’il afait est impardonable , ni excusable , et encore moins passé sous silence .C ‘est la société qui lui demmande des comptes et c’est a la société qu’il doit payer .

  30. Vous portez un jugement sur homme que vous ne connaissez pas et dont vous ne connaissez pas l’affaire qui le concerne, vous croyez uniquement ce que disent les médias.
    Si demain on monte un dossier monstrueux de toute pièce contre lui et qu’on l’imprime dans les journaux, vous n’hésiterez sûrement pas à devenir ses bourreaux !
    Redressez d’abord vos propres torts avant de vouloir redresser ceux des autres.

  31. I think the only solution to get out of unfair american « justice » (in fact this is just a Babylon law)
    is to immediatelly find a Polish woman who would accuse Roman of rape.

    Extradition to Poland would get Roman out of the hell.
    The woman would then say: « just kidding » and haze some delicate
    punishment.

    In this scenario one wise Polish woman would thus make the other billions
    of stupid ovary-thinking ladies fool.

    Take care Roman!

  32. Now we should say – The 13-years old girls rapist should have special rights because they are jews, even more they are holocaust survivors, artists, famous and rich. Mr Polanski, you sholud go to jail like others criminals as you are.

  33. Les juges, ce sont quand même des êtres humains. Surtout les juges en Californie, qui délivrent leurs verdicts basé souvent sur l’opinion publique pour conserver leur carrière que rendrent justices. Souvent ces juges sont presque hypocrites sur les bords.

    C’est pour cela que, comme spectateur, je ne peux pas commenter par lire un titre publie et conclure momentanément mon verdict. Je regarde à fond les faits dans cette histoire. Et je me demande comment ca se fait qu’une fille de 13 ans se trouve s’aventurer toute seule dans la chambre privée de Polanski? Et pour quel but ?
    Ou sont les parents ? Et dans ce cas, comme elle vit avec sa mère, ou est la mère?
    Il y a-t-il un accord entre la mère, sa fille et le cinéaste dans cette histoire?
    S’il y a un accord secret entre eux, donc peut être, Polanski serait il devenu la victime dans tout cela? Je me demande combien d’hommes dans les sociétés mondaines qui n’ont pas commit cette erreur morale? Je vois des pédophiles partout maintenant dans les nouvelles aux EU, la police en ramasse des centaines de ces pervers déséquilibrés sexuels tous les jours. Des gens avec une carrière respectable même. Comme le Senator Larry Craig, arrêté en flagrant délit, mais il n’y a jamais eu aucune poursuite judiciaires.

    Bien sur, même si Polanski a été piégé ou être victime d’un coup monte, il est indiscutablement en faute avec la loi. Seulement je me demande, s’il a déjà paye ses crimes ou ses dettes avec la loi la justice et a la societe ?
    Apres son arrestation on l’avait emprisonné dans une des plus horribles prisons de la Californie. Il avait paye plusieurs avocats, les geôliers, les tôliers, la soi-disant victime,
    Et peut être une grosse somme à la mère de la victime. Il a dépensé une fortune pour cette erreur humaine.
    Je me demande s’il n’y a jamais eu question sur la responsabilité de la mère, avait elle été payée pour laissée sa fille de 13 ans entrée dans la chambre de Polanski ?

    Déjà plus de trente ans en poursuite par la justice Américaine ou l’Interpol, profondément souffert par l’assassinat de sa femme, tormenté par son propre remord, ronger par le passe, toujours sous la pression écrasante d’un homme persécuté par la loi américaine.

    Trahit par les collègues du métier. Il est devenu un homme brise et ;
    Mais malgré tout, il essai toujours de survivre les difficultés pour continuer à contribuer son talents aux services dans le monde du Septième Art du Cinéma.
    So what else do you want from him? Can we leave him alone now?
    Jusqu’ou va t’on promouvoir la méchanceté de la race humaine ?
    Le jeune homme qui avait commit la faute adultère, dans un instant d’insouciant, peut être succombant a la tentation irrésistible de la beauté charnelle, ce jeune homme avait depuis longtemps quitté Polanski. Avec lui il ne restait que l’image d’un homme de 70 ans, blasé, fourbu, ronge et fatigue par le passe…mais toujours gracieusement fière. D’après moi, c’est un homme formidable. J’espère bien qu’il va continuer a nous surprendre en créant des chefs d’œuvres dans le monde du cinéma.

  34. La justice a 2 vitesses dites vous?
    C’est de cette vitesse que jouit en ce moment votre protégé, tranquillement installe dans sa demeure!!!

  35. Cheb Mami, un arabe, un artiste (enfin je crois), de mauvais goût (surement), a lui aussi essayé d’échapper à la justice (française cette fois, quelle ironie!) puis s’est résigné pour prendre deux ans fermes (bien fait pour lui). Il avait sequestré son ancienne compagne (majeure, elle) et avait voulu la faire avorter (le bébé est vivant et bien portant, heureusement). A vous (lecteurs et honnetes gens) d’apprecier la nuance et les differences de réaction de ces pseudo-intellectuels français (seulement français, pas d’europeens ou d’autres occidentaux) et leur acharnement à vouloir soutenir l’insoutenable, pardonner l’impardonnable, justifier l’injustifiable, oublier l’inoubliable. C’est le comble! (un algerien d’algerie qui n’y comprend plus rien à cette farce)

  36. Polanski n’aurait pas fui la justice Californienne il y a 30 ans il n’en serrait pas la aujourd’hui.
    La prescription n’est pas une valeur universelle (a raison).
    Dans certain pays on paye les crime qu’on a commis.
    En plus je ne comprendspas comment on peut defendre ce genre d’acteset encore moins qu’on les defendent quand on n’est pas avocat.

  37. Droguer une fille de 13 ans pour la violer et quitter les Etats-Unis pour éviter la prison…
    Les juges américains poursuivent au nom de la société (ils sont élus). C’est agissements sont donc poursuivis. L’auteur des faits auait été garagiste et inconnu, tout le monde aurait trouvé cela normal. Même lorsque la victime retire sa plainte pour éviter la pression médiatique.

    La grande surprise (et déception pour moi), c’est de voir que parceque l’auteur des faits est cinéaste, certains « peoples » prennent ouvertement partie contre les juges et pour le violeur.

    Pöur moi, le citoyen de base qui n’écrit pas de livres et n’est pas ministre de la culture, j’attend que la justice traite de façon égale les mises en cause (qu’ils soient cinéastes ou garagistes…). C’est ce qu’elle semble faire avec Polanski. Tant mieux.

  38. On a reproché en son temps à VGE d’être le petit télégraphiste de Moscou….Zebulon 1er a fait de même en allant porter la supplique de Polansky à Obama….Sarko, BHL, Polansky…D’aucun pourrait y voir une banale affaire de solidarité raciale au mépris de toute morale….

  39. cela fait 30 ans que Je vis en Californie et la vrai issue est que Polanski s’est enfui.

    Comme tous citoyen Californien, apres le jugement, il avais le droit de faire appel, si il n’etais pas d’accord avec la decision du juge.
    La meme loi s’applique a tous le monde.
    Shame on you Polansky to believe that you’re above the law.

  40. bhl – polanski – mitterand même combat
    comment défendre de telles personnes

    bhl encore plus de tartes à la crêmes cela fera plaisir
    polanski doit finir au pénitiencier de st quentin
    et mitterand un scandaleux ministre …en Thaîlande…

    • Non Stewen pas St Quentin… les prisonniers appliquent la loi du talion sur les « pointeurs » (C’est une prison nazi où les comdamnés à mort étaient jadis gazé)… tu veux en faire un martyr ou quoi ?

  41. à Karl:
    l’argument « regardez ce film, vous comprendrez » est une vaste connerie. Un cinéaste travaillant sur un sujet, son film ne devient pas pour autant une vérité générale.

    Si on m’avais donné un euro à chaque fois qu’on me disait « regarde ce film sur tel ou tel sujet, il est vachement orienté à gauche ou à droite, mais tu vas tout comprendre avec!  » et ben je serais riche.
    Un film montre un cas particulier, d’une personne, de plusieurs, ou d’un groupe de personne, mais vraiment très rarement d’une généralité, et toujours de manière très subjective. Il y a plein d’exemple que je pourrais citer:
    « regardez Amen, vous comprendrez pourquoi les catholiques sont mauvais! »
    « regardez Katyn, vous comprendrez pourquoi les communistes sont mauvais! »
    « regardez Danger Travail, vous comprendrez, je sais pas quelle autre connerie! »

    Donc ton film « wanted and desired » ne me fera rien comprendre du tout. Il me donnera juste une vision partielle, et quelle qu’elle soit, tout a fait critiquable.

    Ensuite un gars de 44 ans qui a reconnu avoir eu une relation sexuelle avec une mineure de 13 ans (avec tout ce qui va avec: drogue alcool sodomie…), dans le vrai monde, ca va en taule pour un sacré bout de temps; et la justice ne cherche pas à savoir si la victime a pardonné ou non.
    Un délinquant sexuelle, sa place, c’est en prison.
    Il semble juste que pour certaines personnalités, la justice ne soit pas la même (parce qu’on est ministre et qu’on a écrit un bouquin, ou qu’on a lancé des pavés en 68 et qu’on a écrit un bouquin…). La France devrait, elle aussi être accusé de complicité pour avoir protégé un homme en délit de fuite.

    • Réponse à Marcel:

      Regarder un film, ne veus pas dire tout savoir et tout comprendre.Celui dont je parle est neutre et ne tire aucune morale pour ou contre M. Polanski, cela s’appelle un documentaire et ce dont vous parlez ici, « Amen » de Costa Gavras et tout les autres, cela s’appelle une fiction et la morale n’est pas tellement m’as tasse de thé ni celle de M.Polanski.
      Par contre si on vous lit attentivement on devrait tous finir en tolle et vous avec.
      Votre vrai monde, les Anarchistes tel que le fût Ferret l’on combattu, à écouter « Petite » de ce grand homme.
      Oui, notre vrai monde est abominable, déplorable et triste, grâce à des gens comme vous, qui n’ont que la haine pour parole, face à des injustices, qui existent le saviez-vous? alors j’en doute que vous aideriez votre prochain et que votre existence n’aura laissez qu’un grand lavage de cerveau général.
      Je vous souhaite le meilleur de ce que vous avez en vous et le pire comme il est humain, j’espère que vous le garderez pour vous.

  42. Ne soyez pas dupe ! C’est tout simplement le nom « people » Polanski associé à son talent de cinéaste qui ont tendance à éblouir certain d’entre vous l!? Mais au fond n’y a-t-il pas 1 homme, un simplement homme qui a commis des faits sordides et impardonnable avec en plus préméditation, honte à lui !!!
    Evidemment que qu’elle que soit les circonstances et le temps passé il doit répondre de ces actes?
    Je suis d’accord avec Youyou , juste… etc

    Et si cela était arrivé à votre propre enfant ! Comment auriez vous réagit ?

    M Polanski, si vous lisez cela, sachez que tout l’admiration que j’avais pour vous c’est « désintégrée » à l’instant où j’ai lu les faits ! Ne cherchez pas ! aucune excuse, aucune circonstance atténuante, vous êtes IMPARDONNABLE!!

    Fabrice

  43. Polanski n’a pas tort… Et les juges masturbateurs, on en a vu chez nous…, qui allaient même jusqu’à rechercher leurs jouissances coupables durant les audiences !
    Nul doute que la longueur même de ce procés permet à ces juges de se repaître des nombreuses photographies et pièces à conviction annexées aux procédures…
    Je n’aime pas trop les juges : je n’en ai jamais vu faire passer la pure logique et la raison avant leurs sentiments et leurs idées pré-conçues.

    • Honte plutôt à Polanski et aux juges laxistes !!!

      Polanski n’a jamais pu être jugé car il s’est enfui des USA donc son heure est venue. S’il avait accepté la justice en son temps il n’en serait pas là désormais.
      Pourquoi devrait il bénéficier d’un traitement à part ?

      Déjà que l’on a un ministre qui avoue avoir eu des relations avec des jeunes
      Dans quel monde sommes nous ?
      Faut il laisser tout faire au prétexte que ce personnage est célèbre.

      J’espère qu’il sera extradé

  44. C’est drôle: à chaque fois que l’on évoque Polanski, on met en avant le génie du cinéaste -qui est indiscutable – et la faute que l’on qualifie de vénielle – la sodomisation d’une gamine de 13 ans – qui, le temps passant (« il y a si longtemps »), a pardonné, a été indemnisée et a retiré sa plainte. Le génie de Polanski serait absent et celui ci, inconnu, que la bien pensance n’envahirait pas les pages des quotidiens; mais, immanquablement, on retrouve BHL dont la fillette n’a pas été violée puis l’ineffable Yann Moix qui en profite régulièrement pour sortir de l’anonymat en renversant lourdement quelques porcelaines, notamment dans son affirmation improbable de l’absence de génie et de grand homme en Suisse depuis des siècles, cette Suisse coupable d’avoir exécuté un mandat d’arrêt international à l’encontre de Polanski.
    Au fait: Caravage, en son temps, était aussi un génie, poursuivi pour meurtre, mais cette époque donnait forcément dans l’obscurantisme comme l’actuelle… et les Américains auraient bien tort de vouloir appliquer la loi chez eux lorsque BHL et Yann Moix veillent au grain. Même chose pour le Président Lula et les Brésiliens qui risquent d’accepter la demande d’extradition de Cesare Battisti, ce génie des arts et des lettres accessoirement soupçonné d’assassinat de quatre innocents dans son appartenance passée aux Brigades Rouges, mais « il y a si longtemps… »
    Finalement, la mémoire des peuples devrait être une ardoise magique qui s’effacerait régulièrement d’un aller retour, mais, alors, comment s’exprimeraient nos génies défenseurs du temps présent?

    • Mon cher Fratacci… Si l’on considère que « Rosemary’s baby » est un film de Cassavetes, que « Chinatown » est un film de d’Huston, que « le bal des vampires  » est du sous Mel Brooks et que la plupart des autres valent plus par leur script (Gérard Brach, Ariel Dorfman, Jeff Gross, Robert Towne, etc…) que par leur réalisation… restent « Pirate » et « la neuvième porte » que je vous conseille de visionner… Le « génie » de Polanski est plus que discutable… foin des idées reçues !

  45. On peut adorer Polanski, ses films et sa vie.
    On peut détester le puritanisme américain et sa justice obsédée.
    Il n’en reste pas moins que Roman Polanski, à l’image d’un hollywood déjanté et amoral a drogué une fillette a peine nubile, l’a sodomisée puis l’a payée pour qu’elle retire sa plainte.
    Les faits sont tétus et rien dans la vie et l’oeuvre de Polanski ne lui permette de se soustraire à la justice.
    j’en suis désolé pour lui mais je pense a nos enfants qui ont le droit d’être protégés notamment contre les prêtres et les cinéastes.
    (;-(

    • Réponse émotionelle, mais simpliste, le cinéma est un lieu ou l’on s’est à quoi s’attendre, la mère de la jeune lolita était comédienne et savait de quoi il en retournait, sa responsabilité compte- t’elle pour beurre?

      Un homme qui ne cache pas son attirance pour les jeunes femmes n’est pas un criminel, mais un homme fragile et une proie facile pour se faire une notoriété, qui sait????
      Oui, comme vous le dites vous même, si l’on pense à ses enfants on ne les mets pas en danger!!!!!!!!
      Alors que dire de sa mère?
      Pour moi il y a une responsabilité parentale ici, qui est à revoir.
      Et un jugement qui a déjà fait assez de mal comme çà, à ces deux victimes et à leurs familles respectives!
      Basta!!!!!!

  46. Il faut assumer ,il fallait réfléchir au moment de la sod…e

    tout se paye dans la vie !!!!!

  47. BHL deja gateux? ou parfaitement malhonnete? les deux sans doute.

  48. Polanski en a vu d’autres.
    Ceci n’est qu’une injustice de plus. Si, si, une in-justice.
    La justice, elle, est du côté de Polanski.
    Avez-vous vu beaucoup de victimes qui demandent à la justice de laisser leur agresseur tranquille?
    Posez-vous les bonnes questions… Réfléchissez…
    Lâchez-les!!!! Tous les deux!!!!!
    Ces foudres vengeresses desservent l’ancienne adolescente elle-même. C’est la « victime » qui le dit!
    Regardez « Wanted and desired ». Instructif

    • Karl êtes vous naïf ?

      C’est à coup de millions que Roman Polanski a acheté sa victime. Ne le saviez vous pas ?
      Pensez vous pas qu’une enfant de 13 ans puisse se relever d’un tel acte ? Sa vie en a été brisée…
      Imaginez que cela soit arrivé à votre enfant adorée ou à votre petite sœur; Quel serait votre discours aujourd’hui ?

    • C’est justement sur ce sujet et ce discours que la campagne électoral du Monsieur très bien qui est responsable de tout ce caca, va fonder sa campagne électorale à coups de mensonges et se faire sa publicité.
      Vous êtes du côtés des menteurs et profiteurs?
      Protégeons nos enfants!
      Le puritanisme terrifiant est de retour, tout pour rendre vos enfants coincés et faire naître des tas de dégénérés sexuels et cette fois-ci, des vrais!!!!!!.
      Déjà des génération de malades alors, continuons les dégats!
      L’Amérique à un système juridique pourrit et qui n’est pas loyal, alors on le change quand????
      Et par ici aussi çà dégénère en Suisse!!!!
      On suis la peur de près, on suit le mouvement dévastateur.
      Un hommme de plus, mais pas n’importe lequel, subit l’injustice, à vous de comprendre que cela puisse exister aussi.

  49. Courage, très cher Roman Polanski!
    Vous serez bientôt libre.
    Le puritanisme vengeur ne peut avoir le dernier mot.

  50. Honte à ces pseudos philosophes, ivres d’eux-même et de publicité qui n’ont manifestement qu’un seul but: défendre un pédophile !

  51. Je ne comprends pas.

    J’ai suivi avec attention les argumentaires de BHL, de Finkielkraut, d’autres…
    J’ai trois filles : lycée, collège, primaire.
    Que la victime de Polanski ne veuille pas rouvrir cette blessure, c’est normal. Qu’on puisse regretter la médiatisation de cette affaire, d’accord.

    Mais que des relations sexuelles sur mineure par une personne majeure à qui l’autorité est déléguée (enfant confiée par les parents au photographe Polanski) ne soient pas clairement dénoncées par BHL et d’autres… je ne comprends pas (ou alors je n’ai pas trouvé ?)

    Peu importe que l’action en justice soit prescrite ou non – à titre personnel l’imprescriptibilité de ce type de crimes ne me dérangerait absolument pas, quoique je ne connaisse pas du tout les règles en vigueur aux USA.

    Polanski lui même a plaidé coupable. Puis a quitté les USA…

    A minima, j’aurais souhaité qu’il soit reconnu dans ces pages, que Polanski a été l’auteur d’un acte traumatisant, inexcusable, rigoureusement proscrit par la loi pénale.
    Et que l’enfant, qui avait 13 ans à l’époque, était LA SEULE VICTIME de ses agissements.

    L’âge de Polanski ne change rien à cet état de fait. Sa merveilleuse carrière non plus.
    Tout le reste n’est que battage médiatique et application du droit.

  52. N’avez-vous pas une petite gêne de défendre ainsi un pédophile ?

    Auriez-vous la même réaction s’il avait abusé de votre enfant de 13 ans ?

    Honte à cette classe de faux intellectuels et de vrais pervers…

    • Hermil LeBel… Un intellectuel analyse toujours avant de ressentir…. C’est pour ça qu’il est trés souvent à côté de la plaque… Faut pas en vouloir à Levy… il est né comme ça !

  53. Peut-être qu’en acceptant la proposition des avocats de R. Polanski, ce tribunal avouait un échec et dénonçait son acharnement ? Peut-être préfère-t-il feindre d’y croire jusqu’à la fin ?

    A Roman Polanski et à sa famille

    COURAGE

  54. Je pense que cela vaut la peine de défendre Roman Polansky et de mettre en question l’acharnement étrange de la justice californienne dans cette affaire. Mais pas comme cela ! Pas en répétant « honte, honte, honte aux juges ». Il faut essayer d’argumenter juridiquement, attaquer une procédure défaillante. Mais les arguments que vous avancez, Monsieur Lévy, sont faibles : il y a des crimes qui doivent être poursuivis d’office (et pour ceux là un retrait de plainte n’a pas d’influence sur la procédure), et il y a des crimes imprescriptibles (et pour ceux-là le droit à l’oubli n’existe pas). Et que signifie la phrase « honte [à] cette obsession pédophile de toute une société  » ? Je ne comprends pas : voulez-vous dire que le société ne devrait pas tant s’indigner de cette horreur qu’est la pédophilie ?
    Non vraiment, ce genre de posture ne sert pas les intérêts de Polanski ! Pour le défendre il faut d’abord dire clairement que le viol d’un enfant est un crime horrible (imprescriptible dans le droit américain) et qu’un artiste génial ou toute autre personnalité est un justiciable comme un autre. Mais que d’autre part, les conditions ne sont plus réunies aujourd’hui pour un procès équitable et serein et que des irrégularités ont été commises dans la procédure en 1977-78 (qui excusent en partie le choix de Polanski de fuir la justice californienne).
    Bonne chance aux avocats de Polanski. Mais de grâce, que toutes les figures médiatiques, les « peoples » se taisent un peu. Cela vaudra mieux pour Roman Polanski que nous admirons tant.

  55. Pour moi, cette histoire va continuer a faire du sur place tant qu’on se restreindra a chercher une solution en tremes binaires :
    prison/pas prison, coupable/pas coupable.

    Je condamnerais M/Polanski a passer une heure par jour dans une piece ou il doit faire face a 5 jeunes filles qui ont ete victimes de viols. Il devra repondre a leurs questions (et peut etre subir leurs insultes). Le tout en compagnie d’un therapiste et d’une personne chargee de la securite de tous.

    Je ne serais pas surpris que ces jeunes filles jugent M.Polanski beaucoup moins durement que la plupart des adultes l’ont fait jusqu’a maintenant. En tous cas ce jugement serait sans doute plus authentique.

  56. Pauvre France!!!!!!! Qui se met à défendre les pédohpiles sous prétexte qu’ils sont « artistes »………Qu’il soit extradé, jugé et condamné……PAS DE PRESCRIPTION……..Et tant mieux si je passe pour un gros ringard…….

  57. Merci infiniment à BHL pour son remarquable article et son soutien à Roman. Roman mérite ce soutien.
    Honte à l’Amérique et à son acharnement stupide et rancunier…pourquoi ? parce que Roman ne s’est pas fait naturaliser
    américain (la gloire leur a échappé) et qu’il s’est enfui du fait de leur manque de parole ? Courage à Roman et merci à toutes les personnes qui restent à son côté et l’aident moralement.

  58. bien dit.. honte à la justice américaine! c’est écoeurant le comportement des procureurs américaine surtout qu’il refuse d’accepter le souhait de Samantha Geimer ce qui est tou à fait horrible et incompréhensible. Moi aussi je soutient M.Polanski. J’espère qu’il sera enfin déclaré libre. à 76ans il serait temps que ce soye le cas.

  59. Merci de cet éditorial nécessaire. Car la plupart des gens « jugent » sans être véritablement au courant de la réalité de cette affaire. Or, il se trouve que je la suis de près J’ai examiné tous les éléments auxquels on peut avoir accès, y compris la déposition de la jeune femme à l’époque. Intégrale et en anglais, non pas tronquée et plus ou moins bien traduite comme on le voit trop souvent. Ce qui m’y a incitée c’est virulence de la haine exprimée envers Roman Polanski dans une quasi unanimité. Et il y avait aussi cet élément trouble qui est souligné ici à savoir cette « obsession pédophile » des commentaires. Affirmations aussi fausses que « répugnantes, » en effet, nées sans doute d’une sorte de titillation malsaine. Car la jeune femme n’était pas une « enfant » qui se comportait comme telle, mais bel et bien une jeune femme, en effet. Cela ressort de sa déposition. Trop jeune sans doute mais cela n’avait rien à voir avec Roman Polanski. Qui l’a d’ailleurs admis dans le cadre de l’accord auquel étaient parvenues les deux parties sous l’égide d’un juge qui s’est dédit. D’où le départ de Roman Polanski.
    Autre élément trouble qui revient, celui de l’accusation de « viol ». Il n’y a pas eu viol. En réponse aux questions d’un magistrat la jeune femme dit dans sa déposition qu’elle a dit « non » à plusieurs reprises. Sans plus. Or il n’y a que ce qu’elle dit. Et cela n’a semble-t-il pas été inclus dans l’accord signé par les deux parties.
    C’est donc navrée que j’ai entendu rapporter cette double décision d’une justice américaine californienne de fait inique. Et qui, en effet, relève de l’acharnement. Roman Polanski a fait de la prison pour cette affaire. Il y a eu un accord en bonne et due forme entre les parties, juge y compris.
    Il a fait à nouveau de la prison en Suisse – dont la conduite dans cette affaire est également pour le moins étonnante – et est actuellement assigné à résidence. Enfermé donc, privé de liberté. Depuis des mois.
    Il doit maintenant faire face à une menace d’extradition.
    Imaginez ce qu’il a subi et subit. La jeune femme d’alors dit elle-même aujourd’hui qu’il a assez souffert comme ça. Et que refaire un procès la fait souffrir aussi bien au-delà de ce qu’elle a vécu alors. Comment avoir l’impudence de se substituer à elle qui connaît la vérité et les circonstances exactes des faits et a demandé à la justice d’en rester là ?
    Cet acharnement est monstrueux. Je ne peux qu’assurer Roman Polanski de mon soutien pour ce qu’il vaut. Un site Web qui pourfend habituellement le mensonge et auquel j’ai collaboré a refusé de passer mon article à ce sujet. Il avait officiellement rapporté les ragots et affirmations diffamatoires en vogue et n’a pas voulu équilibrer ainsi l’information. Dommage mais significatif.
    Hélène Keller-Lind

    • Pardon? Je dois rêver……..  » Autre élément trouble qui revient, celui de l’accusation de “viol”. Il n’y a pas eu viol. En réponse aux questions d’un magistrat la jeune femme dit dans sa déposition qu’elle a dit “non” à plusieurs reprises. Sans plus. »

      C’est bon à savoir. Quand une femme dit non, ça ne veut pas forcément dire qu’elle ne veut pas……Je tombes des nues.

  60. Oui M BHL.

    Honte à ceux qui n’acceptent pas qu’on achète le pardon de sa victime.

    Honte aux juges qui n’acceptent pas que la victime respecte son contrat en demandant l’abandon des poursuites.

    Honte à ces juges qui n’ont plus aucun respect pour l’argent.

    Honte à cette amérique qui ne respecte plus le sacro saint principe de l’argent roi et du capitalisme roi

    Honte à ceux qui refuse d’accepter que les riches doivent forcément avoir des privilèges sur les pauvres. Sinon à quoi ca sert d’être riche ?

    Honte à ceux qui pensent que tout le monde doit être égal devant la loi.

    Honte à Obama qui a refusé de faire pression sur les juges après avoir reçu la lettre de Sarkozy. (qui a oublié que les USA ce n’est pas la France)

    Honte à tous ces gens et vive vous et vos amis.

  61. Votre réaction est surprenante et choquante. Je conçois tout à fait que des liens affectifs peuvent aveugler et faire manquer de lucidité envers ce qui est en jeu. Je ne suis pas non plus dupe de certaines intentions électorales de certains acteurs de ce procès mais existe-t’il une décision humaine complètement pure sans dénuer d’intérêt propre. Pour autant, cela n’exhaure pas un citoyen de répondre d’actes qui apparaissent comme un viol sur mineure avec circonstances aggravantes et que la justice d’un pays permet malgré les années de juger; (c’est dommage qu’en France, la loi ne soit pas suffisamment protectrice en ce domaine et qu’elle instaure un délai de prescription). La violence d’un viol est barbare et les traumatismes sont durables et peuvent se réactiver longtemps, longtemps après. D’un coté, il y a le processus psychologique de la victime ( le pardon et sa volonté de tourner la page en est un) et d’un autre, il y a le cadre juridique qui a un rôle protecteur pour la personne victime mais aussi pour l’ensemble de la société. Et le risque par vos propos, c’est de faire apparaitre que le copinage peut être au dessus des lois. Mr Polanski est un auteur de génie; sa famille souffre d’être exposée; Mr Polanski en souffre mais quelque part, ce n’est peut être que justice: il n’y aurait pas que la victime qui aurait à souffrir toute sa vie durant, d’un court moment de son existence mais aussi celui qui a commis et que certains osent qualifier imprudemment de moments de faiblesse. La vie de Mr Polanski est ponctuée de tragédies mais il y en a aucune qui ne peut justifier ou excuser la souffrance faite à l’autre .

  62. Je vous suggère de revoir ou bien de réfléchir à ce qu’est la justice M BHL.
    Depuis quend la justice obéit aux souhaits des victimes?
    Arguer que les poursuites doivent être abandonnées sous prétexte que la victime a pardonné est par ricochet défendre une justice qui venge les victimes, et vous le savez bien M BHL, ce n’est pas la conception de la justice en tout cas en France.
    Pis encore, vous ne donnez aucun autre argument …
    C’est affligeant, pathétique de voir un philosophe réagir de cette manière.

  63. Nicolas, tu n’as rien compris (sans aucune méchanceté de ma part) -on va pas refaire le procès, Mr Polanski n’est pas un pédophile d’une part, et parler de crime en et de shoah, mais où allons nous ce mélange des genres sort du contexte, Mr Polanski à eu un moment de faiblesse j’aurai bien voulu voir le comportement des hommes si honorables dans le contexte de cette histoire à la place de Mr Polanski – il a payé et bien payé, et cette Californie, souvenons nous de M.Jackson et de l’acharnement de cette justice qui voulait sa peau, des mensonges des témoins des rétractations etc, l’Amérique puriaine la bible d’une main le « Gun » de l’autre, à la messe le dimanche et dans les bordel pendant la semaine- ce n’est pas ce pays qui fera la moral dans ce monde, pays premier producteur de films de violence, de films porno et j’en passe, alors Nicolas un peu de sérieux dans ta reflexion, ne soit pas égrit et ne te laisse pas manipulé à ton tour soit et soyons juste-Est-ce que la Suisse aura le courage de refuser l’extradition ? il est vrait que ses intérêt et contentieux banquaire sont dans la balance, ça on n’en parle pas.
    Bravo Mr BHL et soutenons Mr Polanski-amicalement-Gin

    • 40 jours de prison…. ah oui, il a sacrément payé. Ca c’est ce qu’on appelle payer….

      Vous nous faites de l’humour ou quoi ?

      Et comment osez vous comparer un innocent ( M jackson ) et un coupable qui a reconnu les faits ?

      Et quand vous parlez d’amérique puritaine, je vous rappelle qu’en France, faire l’amour avec une mineur de 13 ans, qu’elle soit consentante ou pas, qu’elle ai pardonné ou pas, c’est 15 ans de prison !!!!! Et pas 40 jours de prison….

      Et si c’etait votre fille de 13 ans qui se faisait violer par un réalisateur de 40 ans…. Je me demande vous seriez aussi clément et aussi peu puritain et si vous espereriez que la suisse ai le courage de refuser l’extradition du violeur de votre fille…

      Je me pose une question. Vous seriez pret à aller ainsi dire la meme chose au procés de tous ceux qui en France passent en cour d’assise pour avoir fait l’amour avec une mineur de 13 ans (consentant ou non) et affirmer que si ils passent 40 jours en prison, il aura très très cherement payé ou votre théorie est valable uniquement pour les réalisateurs riches et célébres ?

    • Vous etes choqué que Nicolas parle de crime ?

      Pourtant meme en France avoir des relations sexuelles avec un mineur de moins de 15 ans, qu’il soit consentant ou pas est un crime passible de la cour d’assise. Meme pour un simple moment de faiblesse. La différence entre l’etre humain et l’animal c’est que l’animal suis sont instinct mais l’homme se controle.

      Alors pourquoi est ce que ca vous gene que Nicolas parle de crime ?

      Parce qu’il s’agit du « grand » polanski et que sa « grandeur » devrait lui donner une immunité particuliere ?

      Mais c’est vrai qu’il a beaucoup payé le pauvre. Il a passé une 40 aine de jours en prison là ou n’importe qui en aurait passé plusieurs années.
      Quelle soufrance abominable….

      Et cet amalgame entre les turpitudes du « grand » polanski et le porduction de films porno ou violents américain. Quel grand n’importe quoi.
      Parce qu’un pays produit beaucoup de films pornos, les gens devraient, dans ce pays, se taper gaiement tous les enfants quand l’envie leur en prend ? Jamais rien lu d’aussi ridicule.

    • En effet, parler de l’abominable acte commis par Polanski (puisque le terme crime vous gêne tant) et « mélanger » les crimes de la Shoah n’était peut-être pas des plus délicat. Toutefois je reste sur ma position. Il a selon moi commis un crime, et le fait qu’il soit un talentueux artiste et que les Etas-Unis soit un pays si immoral, ne justifie pas le fait qu’il ne mérite pas de punition. De plus pourquoi la Suisse devrait refuser l’extradition? Je ne vois pas de bonne raison. Ce n’est pas en perdant Polanski que la commune de Gstaad fera faillite. Il y en a de bien plus riches que lui qui sont bien moins connus et médiatisés. Donc financièrement, je doute que Polanski soit une nécessité.

    • Merci tout d’abord, à Mme Hélène Keller- Lind, qui rectifie pleins d’âneries dites sur internet et dans certaines presses.

      En réponse à Nicolas qui est un autre médias, bien médisant, je répond:
      Est-ce un crime d’avoir une relation sexuelle sur une mineure quand la mère à tout fait pour exciter la curiosité sexuelle de celui-ci en lui offrant sa fille sur un plateau.
      Polanski ne se cachait pas de son attirance pour les jeunes femmes et elle le savait, vu qu’elle était comédienne.
      Le crime ou le viol est une autre affaire ou LE PARENT n’entre pas en jeu.

      Je pense que la mère est responsable en bonne partie de sa fille et aurai dû être présente lors des scéances photos et que Monsieur Polanski est bien victime de lui-même.
      Les hommes ont des faiblesses dont celle-ci et certaines femmes savent malheureusement les exloités, peut-être était-ce ce qui c’est passé ici?.
      il n’est donc pas un criminel mais une victime d’un système judiciaire mal fichu.
      Et ne mérite pas ce qu’on lui inflige aujourd’hui.
      D’autant plus que la seule concernée lui à pardonnée et à retiré sa plainte.
      Il n’est pas très catholique de ne pas entendre le pardon.
      Saviez-vous qu’en Suisse le protestant n’a pas droit à l’absolution, il n’y a pas de niches à cet effet, intéréssant non?
      Une suissesse qui n’est pas fière de certaines autorités politique et policière qui se veulent plus criminels que celui qu’on incrimine.

      P.F

    • à Finger

      Madame,

      « Est-ce un crime d’avoir une relation sexuelle sur une mineure quand la mère à tout fait pour exciter la curiosité sexuelle de celui-ci en lui offrant sa fille sur un plateau ? »
      Oui, c’en est un.

      « Les hommes ont des faiblesses dont celle-ci et certaines femmes savent malheureusement les « exloités », peut-être était-ce ce qui c’est passé ici ? »
      Pauvres hommes, qui ne sont que les victimes de celles qu’ils violent.

      Vos propos sont dangereux Madame. Il est qui plus est triste de les lire sous la plume d’une femme.

  64. N’oublions pas que la victime a pardonné parce qu’elle a été indemnisé.

    Je rappelle d’ailleurs que pendant des années M. Polanski avait « oublié » de lui verser l’indemnité contractuellement promise, mais l’a fait récemment quand il a senti le vent tourner et qu’il a eu besoin de son soutien.

    C’est donc le sens de la pensée de M. BHL.

    Les riches et les puissants peuvent commetre les crimes et les délits les plus abjectes qu’ils veulent. Il suffit qu’ils indemnisent la victime pour obtenir leur pardon afin d’éviter toute sanction pénale.

    Quand aux pauvres qui ne peuvent pas indémniser leurs victimes, les prisons sont faites pour eux.

    M. BHL devrait aller vivre dans certains pays musulman ou se pratique « le prix du sang » ou Diya qui fait partie de la Charia.

    La grande majorité des musulmans condamnent cette pratique, mais je suis content de voir que M. BHL se la joue encore plus musulman que les plus fondamentaliste des musulmans en défendant avec acharnement cette tradition barbare qui consiste à éviter toute peine en indemnisant financierement sa victime.

    Enfin peut être ne defend il ce principe que quand ce sont ses amis qui peuvent en bénéficier.

  65. Cher BHL, pourriez-vous me donner les coordonnées de l’article équivalent que vous avez certainement écrit à propos de Pape qui lui, jusqu’à preuve du contraire, n’a RIEN fait ?
    Peut-être avez-vous simplement oublié de l’écrire ? Il est encore temps !

  66. BHL je suis tout à fait d’accord avec vous. Merci de défendre Polanski, il le mérite, quoi qu’en disent les bien pensants.
    Cet acharnement de la justice américaine contre Polanski, contre le souhait de la victime elle-même est choquant.
    En outre, je trouve toujours de très mauvais goût qu’on compare les victimes de la Shoah à la victime Samantha Geimer!
    Je pense souvent à sa femme et à ses deux enfants qui doivent terriblement souffrir de voir son mari et leur père traîner ainsi dans la boue. Et pour eux je souhaite une issue heureuse à cette affaire.

  67. Encore une fois ,je suis choqué de voir que M.Polanski soit défendu de la sorte. Qu’en serat-il s’il s’agissait d’un ouvrier smicard? Le défendriez-vous de la sorte? J’en doute fort. Il a commis un crime, qu’il paie. On ne peut pas stopper la justice sous prétexte que la victime a pardonné. En effet, j’imagine que certaines victime de la Shoah ont pardonné et cela n’empêche pas qu’on traque leur bourreau pendant des décennies. Un peu de bon sens svp!

  68. Le « Point » est le seul média de grande diffusion qui a toujours parlé de condamnation pour » relations sexuelles avec une mineure », qui a parlé d’une »adolescente de 13 ans » et non d’une gamine……et qui a très rapidement apporté des informations sur le dossier, le juge californien, le documentaire « wanted and desired « etc….

  69. Les allemands doivent être beaucoup plus intelligents,cultivés et non sanguinaires, par rapport aux français; Mr.Polanski a eu l’Ours d’argent à Berlin début février; celà ne peut se faire sans l’accord de l’intelligentzia, des médias et du peuple allemand qui en a eu connaissance, pourtant les allemands sont autant gavés de foot et de crise financière; peut-on imaginer que Mr.Polanski recoive la Palme d’Or à Cannes pour le « ghostwritter »;les allemands ont primé un criminel, pédophile, pervers, dépravé, dealer,fuyard ?…Non, en France, les medias ont agité le drapeau rouge, à bas les intellectuels, à bas les riches, à bas les puissants, à bas l’élite, vive les loosers……démagogie, démagogie; la France n’aura bientôt plus que ses pauvres ,ses footeux et ses médias de bas niveau, sans oublier l’illétrisme et l’a-culture.

  70. Honte à toi de défendre tes amis quand ça te chante! ça ne dupe plus personne ce deux poids deux mesures

    • Heureusement que Polanski ne s’est pas attaqué à la fille de Bernard Henry Levy , Je suis sûre qu’on aurait eu un autre son de cloche !
      N’est on pas tous égaux devant la loi ?
      La loi n’est elle pas la même pour tout le monde ?
      Le sens de la justice ne provient il pas du fait qu’on est égaux devant la loi et que celle-ci s’applique de la même manière à tous !

  71. A A.F., B-H.L.,…
    Malgré les bons offices du Président Sarkozy (qui a joué le facteur pour Roman Polanski en remettant une lettre au Président américain de la part du cinéaste), une cour d’appel de Californie a rejeté le jeudi (22 courant) la demande de Polanski, accusé de « relations sexuelles illégales » avec une mineure en 1977, de pouvoir être jugé par contumace. Ainsi, La voie est ouverte pour une extradition vers les Etats-Unis. Alors, Messieurs Alain Finkielkraut, Bernard-Henri Lévy,… : « A vos marques… » !
    HORCHANI Salah

  72. « Car la justice, la vraie justice, est, non moins que la morale, avec Roman Polanski. Ici, en tout cas, on est bien décidé à ne pas l’oublier. Ici, à La Règle du Jeu, on sera, plus que jamais, au service de Roman Polanski et des siens. »

    Quitte à injurier tous ceux et celles qui ne partagent pas votre point de vue, semble t’ il. Une idée toute singulière de la démocratie. « Honte ! » dites vous… Honte qu’ on soit choqué à l’ idée qu’ un quadragénaire fortuné et influent viole une jeune fille de 13 ans en la droguant puis la sodomisant ? Honte que la justice fasse son travail, certes presque 30 ans après les faits, parce que Polanski avait fui le territoire américain ?

    Polanski n’ est par ailleurs et contrairement à ce que vous assénez pas poursuivi pour pédophilie mais pour rapport sexuel avec une mineure non consentante.

    Vous dites que la Loi est de son côté. Vous semblez mal la connaitre puisque le fait que la victime dise qu’ elle a tourné la page n’ éteint pas la plainte. Il serait bon aussi de préciser que la demoiselle à l’ époque avait accepté que la plainte soit requalifiée en échange d’ une somme d’ argent, pratique courante aux Etats-Unis.

    Que vous soyez du coté de Polanski est votre droit, et si la Loi est de son côté, revenez à un peu de sérénité et cessez d’ injurier ceux qui ne partagent pas votre point de vue très…partial.

  73. Honteux, ah bon? OK, on inverse les choses, on imagine qu’en 1977 un réalisateur américain très connu ait drogué et sodomisé une petite Française de 14 ans dans un loft parisien et que ce même réalisateur se soit soustrait à la justice française pendant 33 ans, serait-on choqué qu’un juge parisien veuille l’entendre aujourd’hui?

  74. …. pour d’autres affaires on accepte de poursuivre 60 ans après des personnes de plus de 80 ans jusqu’au fin fond de l’amerique du Sud et Monsieur BHL trouve cela normal. Bien et moi aussi. Pourquoi devrait on faire exception à Monsieur Polanski ?

  75. PRIMUM NIL NOCERE : je comprends la teneur de cet article mais je ne pense pas qu’il soit de nature à aider M. Polanski. Attaquer de front la justice américaine me fait penser à un étudiant qui aurait d’emblée un incident avec le professeur lui faisant passer un examen.

    Les Etats Unis sont fiers de leur système judiciaire.

    Le critiquer sera très mal ressenti tant par des juges qui de toute évidence veulent démontrer leur pouvoir invicible à travers le temps que par les citoyens américains composant le cas échéant le jury.

    Il vaudrait mieux s’attaquer au dossier avec les moyens de preuve habituellement admissibles dans un débat contradictoire en s’abstenant de vouloir donner une leçon.

    C’est du moins mon sentiment éprouvé par vingt ans de barre.

    Du respect, du tact et comme disent nos amis médecins « ne jamais nuire ».

  76. Cette hargne contre la justice et la démocratie m’en rappelle d’autres, plus anciennes, qui se sont terminées tragiquement pour l’humanité. Vous êtes ainsi. Seul motif de satisfaction, la panique dans vos phrases, quelque chose serait-il en train de changer ?… Quelque chose de plus vaste, de plus important que les petites manipulations qui ont fait votre notoriété. Si c’est le cas, continuez, alarmez l’humanité avant que la bête ne s’éveille encore.
    Ce petit mot est pour vous, je sais qu’il ne sera pas publié.

  77. Je ne comprends pas cet acharnement a l’egard de la Justice de la part de Bernard Henry Levy. Le verdict n’a meme pas encore ete donne, le proces n’ayant pas encore pu se tenir. Tout comme Bernard Henry Levy, j’anticipe que la sentence sera lourde. Viol d’une fille de 13 ans; c’est pas rien tout de meme !! Neanmoins, c’est a la justice de trancher, pas a moi, pas a Bernard Henry Levy. Elle peut encore etre clemente a son egard, sait on jamais. Attendons calmement l’issue du proces et je ne vois pas pourquoi Polanski ne pourrait pas assister a son propre proces. Si ca peut l’aider moi je veux bien lui payer son billet d’avion. Restons donc calme et attendons avant de tirer des conclusions attives sur la Justice.
    Gongombre (simple citoyen francais et citoyen du monde qui croit encore a la Justice avec un grand J)

    • Vous en mettez du temps a valider la reponse… Elle vous gene hein ? Bah si elle vous gene… dites le ! Mais ne me dites pas ce que je dois penser ca m’exaspere !! La Justice n’y touchez pas, sinon c’est la fin de tout.

  78. Pourquoi honte à la justice californienne? Au contraire gloire à elle de rattraper un homme qui a abusé d’une mineure !! Louange à cette justice à deux vitesses qui parfois sait faire preuve de grandeur. Ils ont loupé Mickael Jackson mais j’espère qu’il ne louperont Roman Polanski. Il faut arrêter d’être perché sur votre tour d’ivoire et de protéger Roman Polanski. Il n’est pas livré à la vindicte du peuple il est juste normal qu’il paye sa sentence pour lequel il a été condamné. dont acte.

  79. Honte à tous ceux qui défendent un pédophile. La victime n’a rien à voir là-dedans, il s’agit de chatier un pédophile. Et plus célèbre est-il, plus sévère doit être la sentence pour l’exemple. C’est ça que veut la justice : châtier l’homme qui a saoulé, drogué une gamine pour la sodomiser ensuite puis a pris la fuite, et cela quelque soit le temps passé depuis cet acte inexcusable.

  80. Les riches entre eux et les pauvres à la benne. Notre Monde est ainsi depuis la nuit des temps. Combien de gens de conditions plus modestes n’ont pu bénéficier de ce traitement de faveur, de cet engouement, de cette miséricorde. Oui les pauvres travaillez et taisez-vous, bouffez de la merde, entassez-vous dans vos HLM pourris, circulez et laissez-nous le soleil la plage la vie le bon air.
    Allez allez. Pauvre humanité mourante…

  81. Je ne partage pas l’avis de ce Monsieur
    Je suis désolé c’est un acte de pédophile aggravée car il s’est servi à l’époque de son statut d’artiste et il s’en est servi.
    De même il a pris la fuite depuis des années je ne vois pas pourquoi il ne devrait pas être présent a son procès au nom de quoi c’est un homme comme les autres et il n’est pas au-dessus des lois il est comme tout le monde.
    .

  82. La vraie justice c’est celle qui demande à ce que tout auteur d’abus sexuels sur mineure comparaisse devant un tribunal pour y être jugé. Il ne suffit pas de dédommager la victime pour d’en sortir. Trop facile. Merci l’Amérique, les peuple fançais donne raison à l’amérique pays de liberté et de justice.

  83. Je n’arrive décidemment pas à comprendre l’attitude débile et répugnante de BHL…

    • Ma chère Litrico Blaise… Elle est à son image… une cible à tartes !

  84. Honte à BHL, qui refuse qu’on juge un violeur drogueur brutal, qui plus est sur mineure, sous prétexte que la pauvre victime a déjà beaucoup souffert!

    • Oui Victime… beaucoup souffert surtout au niveau des reins… comme je l’ai déjà dit (censuré ?)

  85. Euh, je ne comprends pas votre attitude, à défendre avec empressement M Polanski, tout en vous gardant de défendre les curés catholiques poursuivis pour le même genre de faits.

    Je ne comprends pas votre pensée Monsieur BHL. Ni le relativisme de votre morale

  86. Messieurs Alain Finkielkraut, Bernard-Henri Lévy,… : « A vos marques… » !
    HORCHANI Salah