Lettre ouverte à Madame Christiane Taubira, Garde des sceaux

Yann Moix

Yann Moix, le prix Renaudot 2013, a adressé ce jeudi une lettre ouverte à la garde des Sceaux, Christiane Taubira, que La Règle du jeu est fière de publier.

Christiane Taubira
Christiane Taubira

Madame,

Je vous adresse cette courte lettre pour vous dire que la honte que je ressens d’être français quand vous êtes insultée dans votre dignité n’est rien, absolument rien, au regard de la fierté que je ressens face à la permanente démonstration de votre courage.
Il n’est pas question, ici, de politique. Mais seulement de reconnaître, en vous, tandis que pleuvent sur vous mille crachats et quantité d’immondices, une de ces figures qui font, contre vents et marées, progresser notre vieille République.
Je crois bien qu’en d’autres temps, Robert Badinter, ou Simone Veil encore, furent confrontés, de par l’ampleur de leur vision sociétale, de par la force de leurs convictions et la puissance de leur volonté, à la haine provisoire des réactionnaires et des moisis.
Vous aurez, non sans humour, permis plus d’avancées en quelques mois à la France, que d’autres pendant quelques décennies.
Votre personne, comme une sorte de caisse de résonance, présente cette particularité, quasiment inédite, de dévoiler à elle seule, de stigmatiser sur elle seule, les nombreuses maladies dont notre pays est aujourd’hui atteint.

Puissiez-vous, madame, exister encore longtemps, et incarner cette Marianne au visage plus humain, moins éthéré, moins lisse aussi, que celle dont rêvent les nostalgiques d’une France éternelle qui, pour notre grand bonheur, n’eut jamais la moindre réalité et, ne leur en déplaise, n’existera jamais.

J’ai l’impression que, depuis quelques jours, c’est notre République qui devient bananière.

Pensez donc à Bernanos : « Les ratés ne vous rateront pas. »

Yann Moix

Print Friendly
Catégories : Selon Moix

267 réponses à “Lettre ouverte à Madame Christiane Taubira, Garde des sceaux”

  1. Cher Monsieur Yann -Apprenti Juif- Moix

    Je ne doute pas un seul instant de la sincérité mais surtout de la loyauté de votre démarche visant à faire retrouver la pêche (puisque d’autres comparaisons fruitées sont à bannir) à notre Garde des Sceaux.

    Effectivement, Badinter et Simone Veil étaient vilipendés en leur temps et le traitement de Taubira est similaire à celui de ses augustes (Caligulesques ?) prédécesseurs.
    Similaire dans les faits que vous précisez, mais aussi dans le fond que vous omettez : la destruction de la famille et le “modernisme” à tout prix. Puisque toute discussion sérieuse sur ces sujets cristalliserait le fanatisme idéologique de ses promoteurs, vous préférez déplacer le débat sur le terrain de la réaction instinctive, mécanique… bestiale, irréfléchie !

    Vous opposez la République à la France Eternelle, incantez l’une en danger d’existence et niez l’autre en danger d(e)'(ré)exister… car vos propos trahissent vos pensées !

    Jouons franc-jeux afin de mieux exposer cette “règle de jeu” que vous écrivez :
    Quand vous parlez du fait “d’être républicain”, de quoi parlez-vous ?
    Qu’est-ce qu’être “non-républicain” pour vous ?
    Quels sont les fondements de ces 2 principes et en quoi s’opposent-ils ?
    Questions qu’évidemment vous ne mettrez pas au clair de peur de dévoiler votre jeu.

    • Si vous vous donniez la peine de d’aborder la lecture de cette lettre avec esprit d’ouverture et sans a priori, vous vous seriez rendu compte que Monsieur Moix parle d’une République vivante, une république d’esprit et non de dogmes, et pas une république trahie par la crispation sur des lieux-communs.
      Qui parle de destruction de famille ?
      Et puis, vous savez, Hitler avait un papa et une maman, et cela n’est qu’un exemple…

  2. Ridicule, servilité et suffisance frétillante du microcosme bien-pensant. Ces gens-là, ou du moins leurs semblables, à une autre époque, on les a vus se coucher, tremblant de peur lorsque le fascisme et le racisme étaient une réalité. Et les voilà, encore une fois, éperdus de dévotion quand il s’agit de baiser la main du pouvoir!

  3. Madame la Ministre,
    Les propos et l’attitude de certains FRançais déshonnorent notre pays et les valeurs qui sont les nôtres.J’ai honte pour eux, fille d’un pays qui est toujours prompt à donner des leçons de liberté et de démocratie au monde entier. Combien même ils ne seraient que quelques uns et sous couvert d’anonymat (les très méchants sont toujours de grands lâches), c’est encore trop. Il faut réagir car ne pas répondre c’est les laisser penser qu’ils peuvent continuer
    On peut ne pas être d’accord avec certains idées et l’exprimer, c’est la démocratie.
    Mais les propos tenus sont immondes et relèvent tous simplement du code pénal. Et inciter des enfants à y adhérer relève de la mise en danger morale et traduit pour ces parents d’une indignité totale.

  4. Madame la Ministre,

    MERCI de ne pas avoir porté plainte ainsi vous ne perdez point de votre temps précieux et le sauvegarder pour le consacrer à la bonne gouvernance de votre ministère car c’est là que vos concitoyens comptent sur vous !
    Gardez les sceaux et oubliez les sots !
    Jamais je ne regretterais d’avoir voté pour vous en 2002 !
    Respectueuses salutations .
    Thévenet Claude

  5. Merci Monsieur Moix, je ne pense pas toujours comme vous, je n’aime pas tous vos livres, mais là, vraiment, j’ai eu plaisir à vous lire, j’ai aimé chaque mot, chaque phrase que vous avez adressés à Christiane Taubira. Je n’oublierai pas ce que vous venez de si bien écrire.Juste un bémol Bernanos: j’aime pas, mais sa phrase oui !

  6. Taubira nous explique en permanence ce que doit être la France et comment elle veut en changer les fondements de société, alors qu’en 2002 elle se présentait à la présidentielle sous les couleurs du Parti de l’Outre-Mer avec un programme à la limite du séparatisme. Aujourd’hui, elle est ministre de la République. Elle n’a même pas assez de colonne vertébrale pour garder sa dignité et la fermer alors qu’elle est mise en place par le Système pour faire le sale boulot et recevoir le déversoir d’insultes liées à sa couleur de peau. Nul besoin de lui opposer des propos racistes, il suffit juste de la mettre face à ses contradictions, ce qui est à mes yeux encore plus humiliant pour elle. L’insulte lui donne du carburant dans son délire d’une France raciste et qu’il faut transformer de fond en comble…

  7. Monsieur Moix

    Merci pour ce que vous avez dit sur Madame Christiane Taubira. J’aime beaucoup cette dame qui n’a pas l’air d’avoir froid aux yeux et j’aime ça. Nous ne descendons pas des arbres c’est sûr, mais certains français ne descendent pas pas non plus de l’intelligence humaines peut être sont t’ils tout simplement finis a l’urine. de nos jours pas la peine d’avoir des préjugés quand on a assez de problèmes. Qu’on ce regarde avant et souvent d’avoir ne serais ce que miroir et de ce regarder dedans on ne pourrait pas dire miroir miroir suis je belle (beau) mais tout simplement miroir miroir que je suis con

  8. Il est vrai que traiter quelqu’un de singe est grave et révoltant et ne reste pas impuni. Mais permettez-moi, m. Moix, de vous dire que je ne suis pas d’accord avec ce que vous dîtes par rapport au travail de mme Taubira. Certes, elle a surement fait quelques bonnes choses, mais pas tant que ça : croyez-vous que pour désemplir les prisons, il faut plus ou moins relâcher des criminels ? ça ne se termine pas toujours bien (prenez par exemple le meurtrier d’Anne-Lorraine Schmidt, relâché avant de tuer la jeune fille). Elle n’est pas si sympathique que ça sur la scène politique. Il n’y a pas, pour l’instant, eu de réformes formidables, et je suis désolée de le dire si vous ne l’avez pas compris mais l’injustice, déjà très présente en France avant Hollande, s’est accrue.
    Alors, pour tous ces citoyens victimes de ces injustices, malheureux et qui savent très bien qui est cette femme, ayez la décence d’éviter de faire des éloges sur une ministre qui n’en vaut pas la peine. Dans ce cas, complimentez plutôt mme Taubira en tant que femme hors politique. A ce statut-là, peut-être a-t-elle plus de qualités…

  9. Je découvre ce site en découvrant avec bonheur Yann Moix. C’est pour moi l’occasion de remercier aussi Madame Taubira pour tout ce qu’elle représente de la beauté de la nature humaine. J’avais voté pour elle en 2002 et espère qu’elle se présentera aux présidentielles de 2017. Quelle avancée pour l’image de la démocratie française et les exigences humaines, après nos derniers chefs d’états… CHRISTIANE PRESIDENTE!

Laisser un commentaire

*