Suivez-Moix

Lettre ouverte à Madame Christiane Taubira, Garde des sceaux

Yann Moix

Yann Moix, le prix Renaudot 2013, a adressé ce jeudi une lettre ouverte à la garde des Sceaux, Christiane Taubira, que La Règle du jeu est fière de publier.

Christiane Taubira

Christiane Taubira

Madame,

Je vous adresse cette courte lettre pour vous dire que la honte que je ressens d’être français quand vous êtes insultée dans votre dignité n’est rien, absolument rien, au regard de la fierté que je ressens face à la permanente démonstration de votre courage.
Il n’est pas question, ici, de politique. Mais seulement de reconnaître, en vous, tandis que pleuvent sur vous mille crachats et quantité d’immondices, une de ces figures qui font, contre vents et marées, progresser notre vieille République.
Je crois bien qu’en d’autres temps, Robert Badinter, ou Simone Veil encore, furent confrontés, de par l’ampleur de leur vision sociétale, de par la force de leurs convictions et la puissance de leur volonté, à la haine provisoire des réactionnaires et des moisis.
Vous aurez, non sans humour, permis plus d’avancées en quelques mois à la France, que d’autres pendant quelques décennies.
Votre personne, comme une sorte de caisse de résonance, présente cette particularité, quasiment inédite, de dévoiler à elle seule, de stigmatiser sur elle seule, les nombreuses maladies dont notre pays est aujourd’hui atteint.

Puissiez-vous, madame, exister encore longtemps, et incarner cette Marianne au visage plus humain, moins éthéré, moins lisse aussi, que celle dont rêvent les nostalgiques d’une France éternelle qui, pour notre grand bonheur, n’eut jamais la moindre réalité et, ne leur en déplaise, n’existera jamais.

J’ai l’impression que, depuis quelques jours, c’est notre République qui devient bananière.

Pensez donc à Bernanos : « Les ratés ne vous rateront pas. »

Yann Moix


Print
Catégories : Selon Moix.

236 commentaires sur «  Lettre ouverte à Madame Christiane Taubira, Garde des sceaux »

  1. Jeffbi dit :

    Merci, Yann de dire ces choses.
    Je n’aime cependant pas trop le début de cette lettre ou vous exprimez la honte d’être français en réaction aux propos tenus a l’encontre de Mme Taubira.
    Je ne vois pas très bien en quoi ces éructations imbéciles et racistes sont représentatives de la France et vous amène a en avoir honte ? dois je avoir honte d’être français quand je lis qu’un homme français a battu sa femme sa mort ? dois je avoir honte d’être français quand je lis qu’une femme française a tué son enfant ? Qu’il existe des violeurs français, des pédophiles français, des négationnistes français, des fraudeurs fiscaux français,des incapables politiques français, …. ?
    En exprimant la honte d’être français face a ces déchets de notre société, vous les introniser comme référence nationale et leur conférer le droit de dire qui est ou n’est pas un bon français. Vous faites, contre votre gré, le jeu de ces partis qui tolèrent sans le dire ce type d’expression et se posent en défenseurs de la France.
    Fort heureusement ou malheureusement, la connerie est universelle et vous trouverez dans tous les pays du monde des expressions similaires de la bêtise et de la laideur des humains.
    La honte de faire partie de ce genre humain eut été plus appropriée, si la honte est le sentiment que vous ressentez.

    • genevieve dit :

      merci pour cette réponse,effectivement Yann à raison de saluer les personnes qui se battent pour changer nos façons de vivre et de voir de notre société et ainsi de prendre en compte les hommes et leurs différences.Mais effectivement de n’importe quelle nationalité que l’on soit dans chaque pays du monde il y des injustices et des hommes pour qui la valeur humaine n’ aucun prix .

    • Karine dit :

      Je partage cette mention du lecteur. Mme Taubira est une Marianne qui ne me rend pas fière d’être française car elle défend des droits mais parce que c’est une femme touchante, intelligente, vraie et juste.
      Ce genre de femmes qui incitent à rester digne même dans des situations d’injustice profonde et de laideur humaine.
      L’intention est très louable de s’adresser en soutien à Mme Taubira mais pour la simple et belle âme qu’elle incarne, parmi les âmes dont on aime s’entourer pour continuer à croire en une face moins sombre de l’humanité et à avancer.

  2. Daniel dit :

    Mme Taubira, vous avez l’étoffe des Grands de ce Monde. L’intelligence, l’intégrité et l’Humanité dont vous faites preuve en sont la marque.
    J’avais déjà voté pour vous en 2002 et le ferai en 2017 si votre parcours et votre envie vous y portent!

  3. Véronique dit :

    Très belle lettre, mais espérons que la dernière citation ne se réalisera pas !
    Je souhaite tout le courage possible à Mme TAUBIRA pour continuer son travail.

  4. francis dit :

    je ne vois personnellement aucune manifestation de racisme autour de moi.
    mais, au contraire, pour éviter toute accusation de racisme,
    une plus grande attention à ne pas heurter les personnes issues des minorités.

    quand à la phrase “les ratés ne vous rateront pas”, elle ne passe pas :
    méprisante, insultante pour ceux qui ne sont pas de son avis.
    la suffisance de la bien pensance du microcosme intellectuel parisien.

  5. Lézama Nicole dit :

    Merci Monsieur Moix pour ce que vous dites à Madame Taubira !!!! J’adhère totalement et encourage cette Dame à poursuivre sur la voie qu’elle trace . Que la haine se casse les dents sur sa volonté et son courage !!!
    Si vous le permettez , je vous embrasse tous les deux de tout coeur !!!
    Un grand MERCI à vous deux !!!

  6. lydie petit dit :

    …”Que votre parole soit impeccable, Quoi qu’il arrive, n’en faite pas une affaire personnelle, Ne faites pas de suppositions et Faites toujours de votre mieux !”…Philosophie toltèque N’est-ce pas tout à fait ce qu’applique Mme Taubira ? Bravo Madame de nous montrer à tous ce bel exemple. Je me sens fière d’être une femme. Merci à Mr Mois

  7. odile dit :

    De la compassion.

  8. bebniarz dit :

    On entend aujourd’hui des mots, des phrases des idées que l’on entendait plus depuis des décennies. Le refus de l’autre, la race, la supériorité, la gouvernance ect… beaucoup de nuages noirs à l’horizon et des leçons d’histoire oubliées. Madame Taubira est une résistante de la première heure comme M. Moix et j’espère que bien d’autres suivront. La République en vaut le coup.

  9. Melchior dit :

    Taubira, présidente !

  10. stéphanie dit :

    la bêtise c’est se retrouver devant un individu qui ne peut pas comprendre, on se retrouve devant lui comme devant un mur, on peut craindre alors sa méchanceté, sans possibilité de parlementer et d’apaiser les heurts.

  11. stéphanie dit :

    MAdame, Votre force et votre pugnacité nous honorent, il en faut des bollocks dans ce monde d’aversité!

  12. didier hubert dit :

    Cher Yann Moix, il me faut vous avouer que jusqu’à la lecture de votre tribune, vous – vos “oeuvres” – n’étiez pas vraiment ma “tasse de thé”, comme on dit. Vous m’énerviez même un peu, souvent. Et puis, la crade adversité révélant les natures, vous voilà soldat en première ligne. Du coup, profil bas et vous exprimer ma chaleureuse reconnaissance et un simple merci. Touché et se sentir moins seul.

    J’ai lu sur le forum de Libération – beaucoup plus de tenue ici – suite à la tribune de Christine Angot, les “réactions commentées” – anonymes pseudos, maréchal les revoilà – des libénautes – violents, dégueulasses, cons, affligeants – où il semble plus urgent de lui tailler un short, à elle plutôt qu’à la fürhieuse. Cqfd, n’est-ce pas…

    Car vous l’aurez remarqué, dans le camp d’en face, ils sont très activement en ordre de marche et progressent et contaminent, y compris certains beaux esprits, pour ce que j’en lis. Vous aurez également remarqué que la fürhieuse parle d’insultes en occultant soigneusement – et habilement – de les qualifier de ce qu’elles sont : RACISTES. ” Comme au début des années 80, on essaie de diaboliser les idées du Front national car ces IDÉES prennent de l’ESSOR (…)” et de porter plainte contre Taubira, soit le monde à l’envers. Et de conclure, sûre d’elle «aux municipales et aux Européennes, nous allons créer la surprise et apparaître comme le PREMIER parti de France».

    La fürhieuse, je la crois, oui, le FN est le premier parti de France, désormais institutionnalisé et elle est la deuxième “femme politique” préférée des français, avec 32% d’opinions favorables – bis repetita – au sein de la droite, dite républicaine jusqu’il y a peu.

    Pour beaucoup de monde, le débat semble s’être “déplacé”, voire être déplacé et l’on s’habitue au terriblement banal racisme ordinaire, lui aussi institutionnalisé par les affreux calculs politicards de la droite sarkozyste, l’omniprésence télévisuelle de la bande à Zemmour – ce puant show permanent – les unes du Point, l’Express, de Valeurs Actuelles, de l’épouvantable blanc-seing et coupable indulgence accordée au comique fasciste Dieudonné, au motif de son supposé talent et de la niaiserie apocryphe voltairienne.

    Christine Angot écrit “Vous dites que des consciences françaises pourraient dire que les injures racistes dont vous avez fait l’objet ne sont pas PÉRIPHÉRIQUES mais sont «UNE ALARME», ne sont plus un signe mais une alarme, un signal d’alarme, dites-vous, car quelque chose dans notre société se «DÉLABRE», c’est votre mot, se dégrade, fout le camp, pourrit, est sale, est crade, est dégueulasse, est nul, est fini, est foutu, et vous avez raison.”

    C’est donc courageux et digne et de bon sens de prendre ainsi la parole, sans se soucier des clauses de style de l’Internet en folie qui trolle à tout va – sans doute pour tenter de combler de sidérants vides existentiels – alors que tout le monde se tait lamentablement, business as usual et continue à se divertir, sans entendre le bruit des bottes. Que faut-il qu’il se passe de plus pour ouvrir les consciences ? Un lynchage, soit passer des mots aux actes ?

    Le combat s’avère âpre, essentiel, vital en somme. E basta. Forza et avec toute mon estime. DH

    • Christophe Fovanna dit :

      merci Monsieur Hubert! Votre commentaire outre l’élégance du style, a l’intelligence du cœur et de l’esprit.Toutes qualités qui deviennent foutrement rares par ces temps qui manquent sérieusement et d’Amour et d’Umour… Et vous avez raison, il y a de plus en plus de sourds au bruit des bottes, dont le pas qui n’est déjà plus feutré annonce le retour inéluctable du fascisme si on continue de le nourrir à force d’indifférence. L’ère de l’indignation est, je crois, déjà révolue. Il faut urgemment entrer dans celle du refus!

  13. Marco GUZMAN dit :

    Bien envoyé!
    Mes salutations.
    Marco GUZMAN;

  14. Jean-Yves Lenoir dit :

    Merci, monsieur l’écrivain, grâce à vous je redeviens fier de notre “Vieille république”, de notre magnifique langue française, je redeviens fier d’être Français. Et merci à notre exceptionnelle Garde des Sceaux.

  15. Nath dit :

    Merci merci mille fois MR Moix je retrouve un peu d’espoir parce que je me sentais un peu seule. Et vous avez raison, j’espere qu’elle existera encore longtemps…

  16. Archiduc dit :

    La lettre de Yann Moix met un peu de baume sur le cœur de certains lecteurs, ulcérés par le bassesse de quelques commentaires.
    Un lecteur a rappelé que l’origine de l’humanité se situe en Afrique et que ces premiers hommes avaient bien pu être noirs.
    Et puis, avant de critiquer les apparences d’un individu on devrait, me semble-t-il, se dire que soi même on ne plait pas à tout le monde, que les critères de beauté sont variable d’un point à l’autre . Si la statuaire grecque est notre modèle de beauté, il n’en est pas de même pour tout le monde.
    Pour certains, les blancs sentent mauvais, il sentent la mort. Pour d’autres, nous avons un long nez ridicule, etc…

  17. Hélène dit :

    Il ne faut jamais rien laisser passer, jamais.

  18. Sylvain Bourliaud dit :

    Je supporte ce message car je pence aussi qu’il fait quand nos loi fondamentale et fondatrice de ce pays ( Liberté Egalité Fraternité ) je croix a ce moment là qui faut s’indigner et bien marquer le coup, ra le bolle de tous ces petit nazi en puissance qui se dise français sans savoirs se que sa veux dire, France terre d’asile.
    Beaumarchais disait “Je me presse de rire de tout, de peur d’être obligé d’en pleurer” mais là je pense qu’il faille plus s’en s’insurger.

  19. TRONSIAUD dit :

    Il est dur à toute femme de s’imposer dans un milieu d’hommes déjà et là, le fait que notre courageuse ministre de la justice s’affirme, incite une opposition à sa personnalité et à sa fonction plus discriminante. Etre femme, de pouvoir et de couleur c’est la double ou triple peine! Que l’on ne soit pas toujours en accord avec ses prises de positions ( et là richesse de la diversité d’opinion) , n’autorise personne à cet irrespect. Il est déjà très dur quoique l’on en pense d’assumer des responsabilités de politique publique et de salir les élus de cette façon ne fait pas avancer notre citoyenneté, notre dignité, la France.. Que peuvent en penser nos jeunes à qui nous voulons inculquer le savoir vivre, le respect!

  20. TontonMordechai dit :

    Bravo à Yann Moix dont je n’en attendais pas moins (pour le Renaudot mais surtout pour cette lettre). On peut, comme moi, critiquer madame Taubira pour ses prises de position anti-française (il y a quand même quelques années) ainsi que ses prises de position récentes mais la “guyanaise” est aujourd’hui française, et “sujette ” dans la République dans laquelle elle a choisi d’appartenir et d’en défendre les principes élémentaires. On n’est pas d’accord, alors on la critique on l’attaque même, c’est le jeu… Mais d’abord et avant toute chose, on la respecte, on lui reconnait la légitimité que la République lui a octroyée. Vous pensez qu’elle a tort, qu’elle se trompe ? Alors soyons bon dans l’argumentaire, apportons lui une contradiction “vibrante” et étayée mais les commentaires qui lui ont été faits conduisent la dignité populaire dans le caniveau. C’est à cette qualité du débat que s’adresse aussi la lettre de Yann.

  21. Meyrel dit :

    Une lettre merveilleuse de finesse, de compréhension et de chaleur humaine.

  22. Bekaert mathieu dit :

    Madame,
    Je ne sais pas ce que ressentez face à ces insultes, même si vous vous cachez dans votre dignité. Je sens bien que vous ne pouvez qu’être blessée mais que votre rôle de femme publique vous oblige à la pudeur. Je me sens indigné, outragé, sali par ce pays raciste, homophobe, sexiste… Un devoir de mémoire s’impose, un travail de déconstruction me semble dorénavant un passage obligé afin que nous puissions tous respirer, chasser cet air néfaste où se mêlent toutes les ignorances, dénis et refus de notre histoire de pays sexiste, raciste, antisémite et homophobe. Il est temps, grand temps de nous assumer à l’image des ‘allemands et de ne pas nous fonder sur une république imaginaire et archaïque, chargée de ces souvenirs colonialistes, sexistes et racialistes.
    Je n’ai plus malheureusement cet espoir.
    Très fraternellement.
    Mathieu Bekaert

  23. ziegler dit :

    Le berceau de notre république a bercé des enfants de tous horizons, croire qu’être français se révèle par à une marque, une couleur, une religion ou pire des cheveux blonds ne servirait aryen ( Akim

  24. Kévorkian dit :

    Suite.
    Lisant les commentaires, je suis affligée de constater que les lecteurs de cette lettre ouverte, dans leur grande majorité, persistent à vouloir commenter une politique, l’action de Madame Taubira, ministre de la Justice et garde des sceaux. Là n’est pas l’enjeu, me semble-t-il. Il est question de respect, de sens civique et des valeurs fondatrices de notre République qui sont bafouées, sans cesse aujourd’hui. Que signifie être citoyen en France ? Qu’incarne Marianne ? Posons-nous plutôt cette question-là et cessons de stigmatiser une femme engagée et convaincue. C’est de notre pays dont il est question, et son délitement.

  25. Lacour Romain (Mant) dit :

    Merci pour les hommes libre d’esprit à Yann Moix pour ce message. Une personne met son cœur à l’ouvrage pour les autres alors que d’autre humilie, non pas par conviction mais par dépit. Que l’humiliation soit médiatique ou privée, elle reste un serpent douteux. Attention, l’histoire rebondit sur le miroir du temps. Romain

  26. Nas dit :

    Condamnons la STUPIDITE et la BETISE de l’être humain qui croit être supérieur à l’Autre sous prétexte qu’il a des revenus, un niveau d’étude, une “belle” voiture, un nez droit ou épaté, des yeux bleus ou marron, une origine éloignée de la Méditerranée ou proche de l’Arctique … La liste est aussi longue que le nombre d’Hommes sur Terre !!!! On est tous différents et suscitons par cette différence des envies, des rejets et de l’amour. Vivre ensemble c’est accepter ces différences et faire en sorte de cohabiter sans empiéter sur la liberté de chacun. L’aspect physique n’a absolument rien à voir avec ça. L’éducation, oui.
    Nous ne pourrons tirer des leçons de l’histoire tant que nous continuerons à porter un regard angélique sur les populations d’origines étrangères soit disant pour les protéger. Ils ont besoin, au contraire, qu’on les traite comme des français à part entière. Ce qu’ils sont. Nous jouons le jeux des cette minorité de français qui considèrent détenir les gènes les plus “purs” de l’Humanité”. Bêtise !!!!!!

  27. Rouxel T dit :

    Chère madame Taubira
    Je vis actuellement en Guyane à saint Laurent du Maroni.
    Je rencontre une population multiculturelle
    Cela me rassure sur le devenir de la France.
    Les gens d’ici malgré leur éloignement de notre métropole sont fiers je pense d’appartenir à notre société.
    Je suis déçu par le comportement de certains hommes politiques qui devraient montrer l’exemple.
    Je sais que vous savez passer aux dessus de ces pauvres d’esprit.
    En dehors des différences de pensées politiques je vous souhaite de bien continuer dans ce que vous vous pensez être juste.

  28. GASNER dit :

    OUI MERCI À VOUS ET N OUBLIONS LA OU NOUS SOMMES D’ÊTRE VIGILANT ET RÉAGISSANT FACE À DE TELLES ATTITUDES A CÔTÉ DE CHEZ SOI…

  29. Florence dit :

    il n’est pas correct de parler de race , du coup le mot “racisme”, qui est très usité, n’a pas lieu d’être non plus , il faudrait alors parler de “discrimination ethnique” .

  30. berthe dit :

    Merci à vous pour cette belle lettre, j’en profite pour dire toute mon admiration à Madame Taubira pour son indéfectible énergie, son humour et d’être ce qu’elle est: un exemple !.

  31. POUZET Françoise dit :

    Chère Madame,

    Vous êtes une citoyenne française à part entière ; de par votre digne comportement face à la haine vous représentez ce qui doit être notre fierté : Liberté – Egalité – Fraternité. Merci à vous.

  32. Régine FISCHER dit :

    Pour la première fois de ma vie, j’ai besoin de réagir sur le Net, même si Monsieur MOIX a tout, et bien dit. Parce que je veux rajouter: MERCI MADAME TAUBIRA, vous êtes un honneur pour la France. Je suis fière que vous soyez française, fière que vous nous représentiez.

  33. Jacqueline Foucard dit :

    “La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre”. Nelson Mandela, rappelé dans l’attitude (belle, forte, élégante) de Madame Taubira. Merci Madame, pour cela aussi.

  34. Alexandra R dit :

    Merci Monsieur Moix.

    Voilà enfin la belle voix qui était attendue… non pas en faveur de madame Taubira, mais en “j’accuse” des méchancetés grandies à l’aune de la bêtise. Oserais-je dire que nous avons enfin une ministre haute en couleur, de par son intelligence, sa finesse et… son humour? J’ose. Oui. Ceci et un compliment.

    Les voix haineuses se font si bien entendre, que les actions haineuses sont de plus en plus osées. Et si, plutôt que de se focaliser sur les antiennes colportées par les médis, et si… plutôt que d’avoir hué un homme, un président de notre République, les haineux avaient hué le souvenir de ce 11 novembre, jour d’Armistice, jour sombre pour l’Allemagne pas encore nazie en 1918?

    Restons vigilants. Car, les méchantes gens ont la mémoire si courte.

    En 1918, des deux côtés du Rhin, après avoir vécu une si effroyable expérience, on avait décrété “plus jamais ça”….
    En 1945, pour reconstruire nos pays, on avait mis en place tant d’actions solidaires et mutualistes.
    En 2013?
    Eh bien, on a décrété le 13 novembre journée de la gentillesse.
    Faut-il en rire?

  35. Laurence dit :

    Un de ces jours, comme ça, mal commencé en apprenant l’agression de deux homosexuels, à nouveau, et puis cette lettre, une petite lumière qui dit “tu n’es pas seule”. Il faut le dire, continuer à se le dire, la majorité silencieuse abhorre ces comportements, qu’ils soient racistes ou homophobes ou autre chose.
    Quand à ceux qui se permettent de traiter Mme Taubira de petit singe, au vu de leur handicap mental, peut-on les poursuivre sans aussi verser dans la discrimination?

  36. lesage dit :

    Sans Avis politique, Mme Taubira vous nous prouver que face à l’adversité le courage et la tenacité paient. Darwin a écrit que nous descendions tous du singe, certains pensent que les premiers hommes étaient africains, en tout cas quelques soient les insultes dont chacun de nous peut être victimes, nous garderons la tete froide comme vous et ferons face à dignité.
    la bave de certains ne va jamais bien loin.

  37. GOMBERT Valérie dit :

    C’est un honneur de porter mon nom jusqu’à vous Madame. Ce que l’on voit venir à travers tant de salissures s’énonce comme un drame. J’espère que nous serons nombreux à se lever pour dire ce non qui délivre de l’infâme. Il est temps de se tenir à vos côtés debout.

  38. tanis dit :

    non non monsieur !….moi , je n ai pas honte d’être français !
    chaque fois que des crétins font ce qu’ils sont donc censés faire ( cet a dire des conneries ) il y a des “belles âmes “….. tellement au dessus du lot des mortels !!!
    pour avoir ” honte d être français ” …
    lamentable ! et bien devenez esquimaux ou moldovalakes !
    merde a la fin je suis un homme du peuple et je ne supporte plus les donneurs de leçons qui méprisent leurs élèves !

  39. Frank dit :

    “Une France éternelle qui, pour notre grand bonheur, n’eut jamais la moindre réalité et, ne leur en déplaise, n’existera jamais.”

    Toujours prompt a dénoncer le révisionnisme de la Shoah, Moix n’a aucune vergogne à se livrer au négationnisme de la France.

  40. GOMBERT Valérie dit :

    Jour après jour je persiste et signe.

  41. Caillau dit :

    Merci Monsieur MOIX d’avoir si bien exprimé ce que nous ressentons très profondément.

  42. pdmdb dit :

    Cher Monsieur Yann -Apprenti Juif- Moix

    Je ne doute pas un seul instant de la sincérité mais surtout de la loyauté de votre démarche visant à faire retrouver la pêche (puisque d’autres comparaisons fruitées sont à bannir) à notre Garde des Sceaux.

    Effectivement, Badinter et Simone Veil étaient vilipendés en leur temps et le traitement de Taubira est similaire à celui de ses augustes (Caligulesques ?) prédécesseurs.
    Similaire dans les faits que vous précisez, mais aussi dans le fond que vous omettez : la destruction de la famille et le “modernisme” à tout prix. Puisque toute discussion sérieuse sur ces sujets cristalliserait le fanatisme idéologique de ses promoteurs, vous préférez déplacer le débat sur le terrain de la réaction instinctive, mécanique… bestiale, irréfléchie !

    Vous opposez la République à la France Eternelle, incantez l’une en danger d’existence et niez l’autre en danger d(e)’(ré)exister… car vos propos trahissent vos pensées !

    Jouons franc-jeux afin de mieux exposer cette “règle de jeu” que vous écrivez :
    Quand vous parlez du fait “d’être républicain”, de quoi parlez-vous ?
    Qu’est-ce qu’être “non-républicain” pour vous ?
    Quels sont les fondements de ces 2 principes et en quoi s’opposent-ils ?
    Questions qu’évidemment vous ne mettrez pas au clair de peur de dévoiler votre jeu.

  43. Eric Laurent dit :

    Ridicule, servilité et suffisance frétillante du microcosme bien-pensant. Ces gens-là, ou du moins leurs semblables, à une autre époque, on les a vus se coucher, tremblant de peur lorsque le fascisme et le racisme étaient une réalité. Et les voilà, encore une fois, éperdus de dévotion quand il s’agit de baiser la main du pouvoir!

  44. FIMEYER dit :

    Madame la Ministre,
    Les propos et l’attitude de certains FRançais déshonnorent notre pays et les valeurs qui sont les nôtres.J’ai honte pour eux, fille d’un pays qui est toujours prompt à donner des leçons de liberté et de démocratie au monde entier. Combien même ils ne seraient que quelques uns et sous couvert d’anonymat (les très méchants sont toujours de grands lâches), c’est encore trop. Il faut réagir car ne pas répondre c’est les laisser penser qu’ils peuvent continuer
    On peut ne pas être d’accord avec certains idées et l’exprimer, c’est la démocratie.
    Mais les propos tenus sont immondes et relèvent tous simplement du code pénal. Et inciter des enfants à y adhérer relève de la mise en danger morale et traduit pour ces parents d’une indignité totale.

  45. Maryse dit :

    Merci Monsieur Moix, je ne pense pas toujours comme vous, je n’aime pas tous vos livres, mais là, vraiment, j’ai eu plaisir à vous lire, j’ai aimé chaque mot, chaque phrase que vous avez adressés à Christiane Taubira. Je n’oublierai pas ce que vous venez de si bien écrire.Juste un bémol Bernanos: j’aime pas, mais sa phrase oui !

Ecrire un commentaire