Dans la nuit de mardi à mercredi, Christine Angot était la cible d’inscriptions antisémites et de menaces de mort apposées dans la ville de Vannes où elle se produit pour une lecture ce samedi 23 mars.

Il y a quelques heures, une nouvelle inscription d’une particulière violence a été trouvée dans le parking du théâtre où elle doit se produire.

Voici le texte de l’inscription : «Christine Angot, alias Pierrette Schwartz, tu prendras l’acide en pleine gueule le 23 mars, sale pute juive à négro», le tout suivi d’une croix gammée.

SOS Racisme apporte tout son soutien à Christine Angot et a indiqué à cette dernière, qui l’a accepté, que l’association comptait se constituer partie civile dans ce dossier, en soutien à la plainte que la romancière a d’ores et déjà déposée.

SOS Racisme s’inquiète que des inscriptions d’une telle violence aient pu être apposées dans un endroit où une personne menacée devait se produire quelques heures plus tard et demande aux pouvoirs publics de mettre tout en œuvre pour que l’auteur de ces inscriptions soit retrouvé et ait à répondre de ses actes devant un tribunal.

Dominique SOPO, président de SOS Racisme, précise que :

«Nous nous inquiétons, outre la violence antisémite et raciste des inscriptions, de ce cap qui semble en train d’être franchi : le passage d’un antisémitisme “général” et incantatoire à un antisémitisme qui cible nommément les personnes à frapper ».

 


Contact presse : Lise Garnier 0678013809