En ligne !

Obscénité

Bernard-Henri Lévy

A Ashdod, une Israélienne constate les dégâts dans son appartement suite aux tirs de roquettes palestiniennes. (Vendredi 16 novembre 2012)

A Ashdod, une Israélienne constate les dégâts dans son appartement suite aux tirs de roquettes palestiniennes. (Vendredi 16 novembre 2012)

Remettons les choses en place.

Tsahal a évacué Gaza, unilatéralement, sans conditions, en 2005, à l’initiative d’Ariel Sharon.

Il n’y a plus, depuis cette date, de présence militaire israélienne sur ce territoire qui est, pour la première fois, sous contrôle palestinien.

Les gens qui l’administrent et qui, par parenthèse, ne sont pas arrivés par les urnes mais par la violence et au terme – juin 2007 – de plusieurs mois d’un affrontement sanglant avec d’autres Palestiniens, n’ont plus avec l’ancien occupant l’ombre d’un contentieux territorial du type de celui qu’avait, mettons, l’OLP de Yasser Arafat.

Des revendications d’un Arafat comme de celles, aujourd’hui, de Mahmoud Abbas, on pouvait estimer qu’elles étaient excessives, ou mal formulées, ou inacceptables : au moins existaient-elles et laissaient-elles la possibilité d’un accord politique, d’un compromis, alors que, là, avec le Hamas, prévaut une haine nue, sans mots ni enjeux négociables – juste une pluie de roquettes et de missiles tirés selon une stratégie qui, parce qu’elle n’a plus d’autre but que la destruction de l’« entité sioniste », est une stratégie de guerre totale.

Et quand Israël, enfin, s’avise de cela, quand ses dirigeants décident de rompre avec des mois de retenue où ils ont accepté ce qu’aucuns autres dirigeants au monde n’ont jamais eu à accepter, quand, constatant, de surcroît, dans l’effroi, que le rythme des bombardements est passé d’une moyenne de 700 tirs par an à presque 200 en quelques jours et que l’Iran a, par ailleurs, commencé de livrer à ses protégés des FAJR-5 pouvant frapper, non plus seulement le sud, mais le cœur même du pays, et jusqu’aux faubourgs de Tel-Aviv et Jérusalem, ils se résolvent à réagir – que croit-on qu’il se passe ?
Le Conseil de sécurité des Nations unies, que l’on a rarement vu, ces derniers mois, si prompt à la détente, se réunit dans l’urgence pour débattre, non de l’éventuelle disproportion, mais du principe même de la légitime défense israélienne.

Le ministre des Affaires étrangères britannique, à qui l’on ne souhaite pas de voir la partie sud de son pays sous le feu d’une organisation reprenant le sentier de la guerre terroriste, menace l’Etat hébreu de perdre, en faisant son travail de protection de ses citoyens, les maigres derniers soutiens qu’il a la bonté de lui reconnaître sur la scène internationale.

La responsable de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, commence par dédouaner le Hamas d’attaques fomentées pour partie, selon elle, par d’« autres groupes armés » et ne trouve à déplorer, dans le plus pur style tartufe du renvoi dos à dos des extrémistes-des-deux-bords, qu’une « escalade de la violence » où, comme dans la nuit hegelienne, toutes les vaches sont devenues grises

Le Parti communiste, en France, exige des « sanctions ».

Les Verts, que l’on n’a guère entendus, ni sur la Syrie, ni sur la Libye, ni sur les centaines de milliers de morts des guerres oubliées d’Afrique ou du Caucase, clament que « l’impunité d’Israël doit cesser ».

Des manifestants « pacifistes », qui ne daignent pas, eux non plus, sortir de chez eux quand c’est Kadhafi ou Assad qui tuent, descendent soudain dans la rue – mais c’est pour dire leur solidarité avec le seul parti qui, en Palestine, refuse la solution des deux États, donc la paix.

Et je ne parle pas de ces experts ès conspiration qui, confortablement installés dans leur fauteuil d’éditorialiste ou de stratège en chambre, ne veulent voir dans cette histoire que la main démoniaque d’un Netanyahou trop heureux d’une nouvelle guerre qui va faciliter sa réélection.

Je n’entrerai pas dans des comptes d’apothicaire remontrant à ces ignorants que tous les sondages, avant la crise, donnaient Netanyahou déjà largement gagnant.

Je ne m’abaisserai pas à confier à des gens pour qui, de toute façon, quoi qu’il fasse, Israël est l’éternel coupable, ce qui, si j’étais israélien, me dissuaderait, moi, de voter pour la coalition sortante.

Et quant à rappeler à ces petits malins que, s’il y a une manœuvre, une seule, aux sources de cette nouvelle tragédie, c’est celle d’un establishment Hamas qui est prêt à toutes les surenchères et toutes les fuites en avant, et qui est décidé, en réalité, à lutter jusqu’à la dernière goutte de sang du dernier Palestinien plutôt que d’avoir à rendre le pouvoir, ainsi que les avantages qui vont avec, à ses ennemis jurés du Fatah – à quoi bon ?

Face à ce concert de cynisme et de mauvaise foi, face à ce deux poids deux mesures qui fait qu’un mort arabe n’est digne d’intérêt que si l’on peut incriminer Israël, face à cette inversion des valeurs qui transforme l’agresseur en agressé et le terroriste en résistant, face à ce tour de passe-passe qui voit les Indignés de tous pays héroïser une nomenklatura brutale et corrompue, impitoyable avec les faibles, les femmes, les minorités et enrôlant ses propres enfants dans des bataillons de petits esclaves envoyés creuser les tunnels par où transiteront les douteux trafics qui vont les enrichir encore, face à cette méconnaissance crasse, en un mot, de la nature réelle d’un mouvement dont « Les protocoles des sages de Sion » sont un des textes constitutifs et que son chef, Khaled Mechaal, dirigeait jusque récemment depuis une confortable résidence à Damas, il n’y a qu’un mot : obscénité.


Print
Catégories : Non classé.

38 commentaires sur «  Obscénité »

  1. Addis dit :

    Exactement ! Bravo, bien envoyé !
    Maintenant, ce constat étant posé, comment expliquer l’aveuglement volontaire de toute une élite occidentale face aux situations respectives d’Israël et des palestiniens ?

  2. MORI PATRICIA dit :

    Merci Mr Levy, enfin des ecrits qui sauvent la face de cet occident prompte a condamner Israel en toutes circonstances. Merci

  3. Vincent dit :

    Monsieur Bernard Henry Lévi, êtes vous en train de nous expliquer que la pression mondiale fait qu’Israël a aujourd’hui plus vraiment le droit de se défendre?

    Etes-vous en train de nous dire qu’une partie du monde occidentale par l’absurde et au nom des droits de l’homme prends le partie d’une organisation terroriste qui utilise ses civiles contre d’autres civiles?

    Allons nous voir la seule démocratie du moyen orient tomber sous le regard des démocraties d’Europe?

    L’Iran arrivera-t-elle pas à pas à son objéctif sous la bénédictions des nations-unis?

    Que dois-je conclure de votre article? Sommes-nous au début de la fin?

  4. lizzie hayat dit :

    Tout est dit, et tellement bien dit!

  5. mc idrissi dit :

    je ne suis ni pro israélienne ni pro palestinienne mais je suis comme beaucoup je regarde les infos dans mon fauteuil…et ce qui se passe au Moyen Orient m’intéresse et me rend triste . Bien sur Israël doit vivre en sécurité mais la sécurité doit être aussi pour les Palestiniens, logique . Par contre je ne comprends pourquoi le gouvernement Israélien
    donne toujours son autorisation pour implanter toujours plus de “colonies” et moi je pense que les “Colonies” sont le point central de cette violence. Je comprends qu’Israël soit obligé de se défendre contre les agressions, logique, mais n’est-ce-pas une agression permanente ces “colonies” ?????? et comment les Palestiniens doivent-ils réagir sinon par la violence malheureusement !!!!! logique ou pas logique ?????? je souhaite de toutes mes forces la paix mais il faut des hommes courageux avec la volonté et le désir de vouloir la paix.

  6. david nahmias dit :

    Merci, monsieur Levy
    david nahmias

  7. Ellio lumbroso dit :

    Pourquoi n’existe-t’il pas d’autres BHL pour nous dire les verites de cette maniere-la ?

  8. Barjot dit :

    Les choses sont bien plus complexes que cela et le philosophe que vous êtes ne l’ignore pas.
    Qu’il y ait besoin de défense contre des terroristes, c’est, bien entendu, indéniable.
    Mais cela justifie-t-il une guerre?
    Être isolée dans un environnement frontalier hostile ne peut tout justifier…

  9. Josef Safir dit :

    … leur obscénité s’inscrit dans celle, éternelle, des judéopathes

  10. Yonathan Parienti dit :

    Sympa de vous souvenir que vous faites partie de la nation d’Israel , vous allez manifester ce soir ? https://www.facebook.com/events/496161413737623

  11. Brasse-Brunet dit :

    pourriez-vous me rappeler le nombre de morts israeliens et palestiniens dus au conflit ces dernières années et plus particulièrement ces dernières semaines?
    merci d’avance

  12. Itzh'ak dit :

    Voici un texte qui nous console de l’opacité de ce monde toujours
    en quête d’une rédemption improbable du peuple juif dont l’élection
    demeure un défi permanent…

  13. JOELLE COHEN FINKELSTEIN dit :

    Un seul mot en Francais: Bravo. en Hebreu: Hazak u-barukh. L’emotion a la lecture de votre blog me pousse a vous livrer la lettre que j’avais envoyee a mes amis en France le jour ou retentit la premiere sirene d’alarme a Tel Aviv ou je vis. De tout coeur, merci.

    Juste un petit mot pour vous rassurer et vous faire sourire avec nous du côté surréel de la vie en Israel. Après que le Hamas ait lancé 280 roquettes sur Israel (c’est drôle le chiffre que le lis sur Le Monde, Libé, Le Point est …29, je me demande bien d’où ils ont fabriqué ce petit 29, mais j’ai qd même ma petite idée…) nous voilà dans une situation qui me rappelle la Premiere Guerre du Golfe, avec tir sur Tel Aviv.
    À l’époque Adar et Sarai n’etaient même pas encore au programme, Fink et moi étions tous deux seuls à la maison, et la montée d’adrénaline associée à l’impossibilité de faire quoi que ce soit d’autre ont beaucoup contribué à la rédaction rapide et intense de ma thèse! Nous étions, l’un et l’autre, devant nos ordinateurs à travailler. Dès qu’il y avait une alarme nous courrions mettre nos masques à gaz et nous entrions dans notre abri anti-aérien (oui vivre ici ça veut aussi dire penser à construire un abri anti-aérien personnel dans son appartement, cool??? pas vraiment…). Hormis, le côté ‘nostalgie nostalgie’ (Ah-nous-avions-30 ans-nous-étions-jeunes-et-beaux-tu-te-rappelles-mon-chéri) le fait de se retrouver 20 ans plus tard à la même case départ est assez décevant.
    Hier, de plus, s’est ajouté le fait qu’Adar et Sarai étaient seules à la maison (mais ensemble au moins grâce au ciel): leur première alarme, les premières instructions à suivre: penser à soi, penser à Pax, notre chien, terrorisé, entrer dans l’abri, attendre la fin de la sirène, tendre l’oreille pour tenter d’écouter d’où viendra le BOUM terrible annonciateur de l’explosion, esperer que ce n’est pas sur nous, pas dans notre quartier, pas dans notre ville, pas sur un immeuble, pas dans un endroit ou vivent des gens. Tout cela en quelques fractions de secondes, alors que les réseaux téléphoniques crashent et qu’elles ne peuvent entrer en communication avec nous.
    Et nous justement, Fink et moi où étions-nous?….Nous étions, habillés sur notre 31, en route pour une réception à l’ambassade de France en l’honneur d’une délégation d’imams français venus visiter Israel et apporter leur soutien au mouvement de paix. La sirène nous surprend sur la route, nous stoppons la voiture, descendons, nous mettons à l’abri d’un pan de mur dans Jaffa, puis après le Boum que nous entendons très proche (il est tombé à Bat-Yam une banlieue de Tel Aviv, à 1 kilometre de Jaffa) nous essayons de téléphoner aux filles – pas de rèseaux- et nous hésitons: retourner à la maison? continuer vers la residence de l’ambassadeur à 2 mns de là où nous nous trouvons? Nous décidons de continuer vers la residence, car d’après la proximité du BOUM nous avions compris qu’il n’avait pu tomber à Ramat Aviv, mais au contraire près de Jaffa. Tout cela en essayant incessamment de joindre les filles au téléphone.
    Nous arrivons chez l’ambassadeur, qui était encore dans une piece du haut avec les imams français à donner une conférence de presse qui se prolongeait, car l’alarme avait quelque peu dérangé le programme… En bas dans les salons magnifiques de la Résidence de France, des invités ‘très œcuméniques” (toutes les confessions de Chrétiens et Musulmans, mais étonnamment, aucun invité Juif religieux, pourquoi?) et des Israéliens comme nous ‘un peu connus’ un peu intellos’ qui font bien sur la photo-op. Bref, tous les Israéliens ‘comme nous’ sont accrochés à leurs téléphones pour essayer d’avoir des nouvelles de leurs familles, enfants, amis, tous les autres continuent à boire du champagne et à se gaver de petits fours. Nous sortons sur la terrasse essayer d’avoir du réseau, toujours rien… Un jus d’orange pour remonter un peu le coeur angoissé, nous nous excusons auprès de la femme de l’ambassadeur et repartons, car il nous semblait ‘un peu’ plus réel, plus vrai, plus réaliste d’etre chez nous, avec nos filles, nos voisins, nos amis, que dans le décor Art Moderne de cette magnifique Résidence de l’Ambassadeur de France.
    Pour continuer le côté surréel et vous rassurer sur notre moral et notre ténacité, je vous dévoile la fin de l’épisode: rentrés chez nous, ayant constaté que les deux choutes et Pax s’en sont bien tirées (Sarai a qd même une petite crise de larmes, la pauvre chérie, mais Adar renforcée d’avoir fait son service militaire et de nature plus résiliente, l’aide à se calmer et à voir les choses sous un jour un peu ironique) je prépare vite un petit repas familial à la ‘tata Jacqueline’ (5 minutes max face aux fourneaux) car Fink ne veut pas rater le match de basket Macabi Tel Aviv-Malaga (on s’est fait battre de 2 points, Merde!) mais moi un peu épuisée tout de même par toutes ces emotions, je m’endors sur le canapé. Tomorrow is another day!

  14. Pimprenelle dit :

    BHL essaie de justifier l’injustifiable c est toute sa vie. Pathétique.

  15. Lillinois dit :

    Ce papier est juste. Mais alors pourquoi défendre autant des apys qui un jour puvent se tourner contre Israël, dixit la Lybie.
    Vous manquez de cohérence, même si vous signez de beaux papiers.

  16. aknin dit :

    Merci monsieur Henri-Levy de dire avec honnêteté, courage et des mots justes cette vérité si évidente et tellement niée par nos médias.

  17. WOLFF dit :

    Effectivement, le problème n’est pas un “contentieux territorial” mais le blocus qui étrangle littéralement la population gazaoui… Cet article ne me semble pas de bien meilleure foi que ce qu’il dénonce…

  18. ROBERT dit :

    Des méthodes d’Arabes. Déjà, en Afrique du Nord, il y à 50 ans, la population civile servait de boucliers humains. Les hommes attaquaient les forces de l’ordre, et quand celles-ci réagissaient après une patience et une retenue peu commune, les hommes se sauvaient et laissaient, les femmes les enfants et les vieillards en 1° ligne. Dans aucun pays au monde des hommes dignes de ce nom pratiquent de la sorte. Chez les Arabes, c’est monnaie courante, d’abord les femmes et les enfants devant, et les hommes cachés. Avec trois ou quatre femmes à la maison il n’y a aucun problème, le quotidien est assuré.

  19. Macha Bletard dit :

    Bravo ! et merci.

  20. amouyal dit :

    bravo ; votre texte est parfait ; j’y ajouterai juste que le concert d’aneries entendues du coté de l’establishment et de la caste mediatique dominante en france n’est que la sombre illustration de l’etat de deliquescence morale tres profond qui atteint ce pauvre pays malade , les elites françaises sont lamentables depuis les années trente

  21. Gebe dit :

    M. Lévy, bravo pour votre article ; seul bémol, vous parlez de tout le monde…….sauf de vos amis socialistes qui sont au pouvoir ; croyez-vous vraiment que la position officielle énoncée par L. Fabius ne soit pas obscène ? Comment faites-vous pour trouver ce ministre, donc ce gouvernement moins tartuffe que C. Ashton ?
    Pourquoi vous est-il toujours aussi difficile de critiquer les gens que vous avez soutenus lors des dernières élections ? Quand aurez-vous enfin le courage politique de vous éloigner de ces amis politiques qui dinent avec les verts et le front de gauche (donc le PC) sans longue cuillère ? Que faudra-t-ils que ces gens fassent pour qu’enfin vous y voyiez enfin clair ?
    Malheureusement on ne peut que constater chez vous cette faute politique récurrente….
    Encore un effort M. Lévy ! Ce n’est pas à vous que j’apprendrais que la liberté de penser doit avoir préséance sur tout le reste.
    Dans votre position, il n’y a qu’un mot qui me vienne aux lèvres, mais restant poli, je ne le prononcerai pas ici !

  22. Itzh'ak dit :

    C’est vrai, mon commentaire au-dessus est incomplet.
    Il est surtout une synthèse de réflexion ancienne dont le fond
    approuve celle de Bernard-Henry Lévy à propos de ce temps
    de conflit au Proche-Orient.
    La question de l’Election du peuple juif dans l’histoire est incomprise
    aussi bien par les gentils que par la plupart des juifs eux-mêmes,
    mais elle engendre quoiqu’il en soit une attente bienfaitrice qui peut
    dépasser tout espoir idéologique, surtout dans le monde occidentale,
    d’où cette “surveillance” critique qui n’excluent pas pour le moindre dérapage,
    punition et pénitence…
    Jamais assez puni, jamais assez pénitents ?

  23. Itzh'ak dit :

    Suite de mes deux commentaires précédents.

    Et si ça se trouve l’élection du peuple juif n’est qu’un
    mythe structuré au fil des siècles ?
    Sauf qu’à mon avis il possède une “charge d’éthique”
    considérable que bien des exégètes du Livre ont discutés.
    Toute la philosophie occidentale bien sur en est imprégné !
    Quelle rapport avec ces bombardements dans le sud d’Israël et
    sa riposte plus ciblée tout de même et efficace dans la bande
    de Gaza ? Enorme ! Nous sommes dans l’inconséquence d’une
    escalade qu’on aurait peut-être pu éviter.
    Et ces nations réunies sous l’égide de l’O.N.U qui “causent” après
    coup au lieu de faire entendre avant les arguments de la paix
    et en activer les moyens, comme si cette fonction ne devait avoir
    qu’un principal acteur : Israël !

  24. esther (de haifa ) dit :

    On vous aime Monsieur Bernard- Henri LEVY.C’est avec une grande tristesse que nous constatons que les eclaires tels que vous sont bien rares . Dieu vous benisse .

  25. Robert Torron dit :

    Pas seulement obscène,je dirais imbécile et criminel,ces détracteurs ne peuvent pas ignorer la réalité et ses conséquences!Il faut publier ça en pleine page des principaux journaux et à l’entracte dans tous les cinémas dans toutes les langues!

  26. moshe Lasry dit :

    ce que je peux ecrire c’est que les palestiniens de gaza ne manquent de rien, ils sont arrives a importer ou a fabriquer quelques 10,000 fusees de tous calibres, et ca avec l’embargo sur armes de l’egypte et d’Israel !!! etonnant !!!

  27. Evelyne dit :

    Super article ! On retrouve le BHL d’il y a quelque années ! J’ai été cependant étonnée de ne pas le voir au rassemblement de solidarité pour Israël parmi les orateurs.

  28. YvesT dit :

    Je m’adresse au modérateur vu que ce post ne sera pas mis en ligne comme chaque fois que des attaques un peu virulentes visent votre pseudo-philosophe préféré.
    Ce texte de BHL est particulièrement obscène comme très souvent. Mais le plus grave c’est les conséquences des propos de ce monsieur qui ne font que propager de l’antisémitisme. Je trouve BHL beaucoup plus dangereux pour les juifs que n’importe quel sketch de Dieudonné.
    Il est à lui tout seul une caricature du cliché “juif”.

  29. Itzh'ak dit :

    A Yves T,

    Qui fait le cliché ? Comme se gaver de ce qui apparaît trop et s’en délecter !
    Bonne prise ?

    On crie comme on peut, et je prend l’attitude de Bernard-Henry Lévy, souvent
    comme de la maladresse médiatique indigeste.
    Bon, mais faut pas généraliser et il a grandement raison sur le fond.

  30. marie dit :

    Bravo pour votre article. Ce deux poids deux mesures est totalement insupportable.

  31. YvesT dit :

    Malheureusement il n’a à peu près jamais raison sur le fond et c’est bien la son problème.
    Si il n’était pas aussi visible ce ne serait pas très grave mais son omniprésence pose problème.

    http://blog.mondediplo.net/2012-11-20-Liberer-les-Palestiniens-des-mensonges-de-Bernard

  32. Itzh'ak dit :

    Je m’étais réfugié au fond du jardin pour me contempler moi aussi
    le nombril et vous en faire part. Et j’ai pensé à l’évolution, de l’homme.
    Car Yves T, comme bien d’autre se radicalise dans le jugement de
    certains personnages comme s’ils étaient figées.
    Est-ce à jamais que l’homme célèbre incriminé est honni par ses contempteurs
    habituels ? Car après tout, comme on dit vulgairement et trop souvent aujourd’hui,
    c’est du lourd ! Se précipiter alors pour l’invective devient banal.
    Vous, figé, vous l’êtes dans ce sens. Réfléchissez, la connaissance parfaite
    d’autrui est toujours un mystère, le silence c’est bien mieux…
    Ou soyez un critique plus averti du sens de ce texte de Monsieur Lévy qu’il nous
    propose.

  33. Itzh'ak dit :

    Désolé, mais je considère le commentaire de Robert comme
    raciste !

  34. tribal dit :

    on ne peut que deplorer cette situation, malheuresement tant qu il n’y aura pas de solution
    il y aura la violence….des deux cotés…

    Israel a beau faire, a beau dire ce qu il veut …. c est un etat relativement jeune, qui s est construit de guerre de defense en guerre d agression , son histoire est parsemé de violence….

    Tout n’est pas justifiable, Israel est expansioniste…..les agressions exterieures servent de caution a cet expansionsisme.
    Il est evident qu Israel doit vivre , mais il n est pas dit qu il doive “vaincre” … voilà

  35. AAA dit :

    Vous n’êtes pas audible car vous êtes juif.
    Il faudrait que d’autres que vous fassent ce constat. Des non-juifs.

  36. Elio LUSSATO dit :

    Monsieur LEVY, je vous félicite, vous approuve. Mais comme d’habitude, ISRAËL est le méchant, l’agresseur,(ISRAËL use des méthode dispropotionnée). Mais le HAMAS (reconnu comme Groupe terroriste) est le pauvre agressé…donc vainqueur. Enfin !!!!!.
    Que devons nous faire???? Monsieur LEVY, je vous invite à SAINT REMY DE PROVENCE à une conférence autour de ce sujet si pointu. Avec mes remerciements les plus dévoués.
    (Vice président de l ‘ A.C.J.A)

  37. stéphanie dit :

    Merci pour cet article qui va dans le sens des informations que j’obtiens directement en Israel. Alors, en France, et dans le monde occidental, info ou intox en ce qui concerne Israel?? je penche pour le second, ce qui me rappelle malheureusement un enchainement d’évènements vieux d’un siècle. יִשָּׂא יְהוָה פָּנָיו אֵלֶיךָ וְיָשֵׂם לְךָ שָׁלוֹם‎

  38. Itzh'ak dit :

    Jusqu’à quand ces intellos modernes de gauche, mais ils ne valent
    pas mieux à droite, vont-ils liquider ce grave problème de conscience
    qui les turlupine à propos des anciennes (et actuelles !) colonies
    françaises ? Franchement, Israël à bon dos, même si sa politique
    est loin d’être toujours juste.
    Une des autres causes à mon sens “entendu”, de la vindicte de la plupart nations
    à propos du peuple juif est celle que j’ai soulevé ci-dessus.

Ecrire un commentaire