BHL: L’autisme n’est pas une politique

Bernard-Henri Lévy

Israël Flottille humanitaireJ’apprends, à Tel-Aviv, la calamiteuse opération d’arraisonnement menée par des unités de Tsahal contre les six bateaux partis de Turquie et qui prétendaient forcer le blocus de Gaza.

Je n’ai, à l’heure où j’écris, et comme tout le monde, que très peu d’informations sur ce qui s’est réellement passé. Et je suis sûr que l’on ne tardera pas à apprendre que cette « flottille humanitaire » n’avait d’humanitaire que le nom ; que l’on jouait sur les signes, les symboles, bref, le coup médiatique, plus que sur la misère d’un peuple ; et que la branche turque des Frères musulmans, voire tel parti de gouvernement en Turquie, à l’origine de cette provocation, avaient de bonnes raisons de refuser, comme cela a été proposé, de faire escale au port israélien d’Ashdod afin que soit vérifié le contenu réel des cales des navires.

N’empêche. Je suis sûr, également, que le Tsahal que je connais, le Tsahal économe en vies humaines et adepte de la pureté des armes, cette armée non seulement ultra-sophistiquée mais profondément démocratique dont j’ai salué maintes fois la conduite en temps de guerre, avait d’autres moyens d’agir qu’en déclenchant ce bain de sang. Et aurais-je eu une hésitation, une seule, quant à l’opportunité d’une vigilance redoublée des amis d’Israël, me serait-il resté un doute, un seul, quant à l’importance de ce désormais fameux JCall et de la disjonction qu’il permet d’opérer entre le soutien sans faille à Israël et la critique, nécessaire, des mauvaises actions d’un mauvais gouvernement, que cette initiative à la fois sotte, irresponsable, criminelle et, pour Israël lui-même, désastreuse, aurait fini de régler la question.

Deuil. Colère. Tristesse, aussi, face à cette tentation que je connais bien chez certains dirigeants d’Israël et qui consiste à se croire seuls au monde, de toute façon réprouvés, et d’agir en conséquence. L’autisme n’est pas une politique. Ni, encore moins, une stratégie. Il convient que cela soit dit. Et avec force.


Print

38 commentaires sur «  BHL: L’autisme n’est pas une politique »

  1. hsihisuh dit :

    La rdj est une publication communautariste qui n’apporte pas grand chose en terme d’analyse et beaucoup en terme de propagande. D’un côté “l’armée la plus démocratique du monde”, de l’autre côté des “fanatiques”. N’en jetez plus BHL. Est-ce qu’un philosophe peut être communautariste ?

  2. Pierre dit :

    Je devrais prendre une chambre à Gaza, m’invite à faire Dudule…Pourquoi pas, une idée pour les vacances. Il y a la mer et le soleil à Gaza, et puis les marchés regorgent de fruits et légumes, des poissons, sans oublier le bon huile de là bas. C’est au fond tout ce que j’aime.
    Mais voilà qu’il ne suffit pas seulement d’avoir des idées, parmi les plus naturelles du monde, il faut compter avec la volonté des autres, des habitants de Gaza, qui ne font rien comme les autres. Ils sont totalement dissuasifs pour tout ce qui est la vraie richesse de cette terre : le tourisme.
    D’autres l’ont compris et en tirent un profit bien meilleur que celui qui leur arrive de la solidarité mondiale. Je me souviens que je le disais il y a exactement trois ans à l’occasion de l’anniversaire des 60 ans d’Israël :
    « C’est navrant, à la place de transformer Gaza en une florissante ville touristique, à faire pâlir la Côte d’Azur, ils n’ont rien trouvé de mieux à faire que tirer leurs roquettes et missiles sur Israël ! A un moment ou un autre ils finiront par comprendre qu’il sera nécessaire de s’arrêter et qu’il faudra donner un espoir à la vie de leurs enfants et de toute la population palestinienne. C’est ce fanatisme, cette idéologie sanguinaire et suicidaire le coupable principal de la grande misère et souffrance des Palestiniens ».
    Et pourtant on ne peut pas dire que le monde si miséricordieux avec Gaza n’y jette pas son grand dévolu, des centaines et centaines de millions de dollars et euros, il suffit de demander, pour y faire quelque chose de positive, que sais-je, même une petite chambre d’hôte.
    Mais voilà que les Seigneurs du terrorisme l’entendent diversement, préférant vivre dans le luxe quelque part entre Liban, Syrie et Iran et empochant le flot d’argent se payer de quoi menacer la paix et la sécurité d’Israël. Ils n’ont strictement rien à foutre d’une chambre à Gaza pour des vacances au soleil.

  3. Eisenberg Myrna dit :

    “Evidemment l’objectif des ONG n’était pas si net “… Permettez-moi de vous contredire. Au contraire l’objectif était très clair : faire de la propagande en images SVP, faire des martyrs (le culte du “shahid”), jeter l’opprobre sur Israël .

    Objectif atteint. CQFD.

    • Pierre dit :

      Faites un effort pour lire aussi la ligne qui suit et vous verrez qu’il vous sera plus clair le sens de la démonstration. Dommage en tout cas que pas tout le monde ait compris qu’il s’agissait d’une provocation bien ficelée et qu’il n’était pas nécessaire de sortir la grosse bertha pour s’en débarrasser.

    • Dudule dit :

      Les OGM n’entrent pas à Gaza… si c’est pas prendre soin de la population ça… qu’est ce qu’il vous faut ?

  4. Mercutio dit :

    Cette parodie de BHL est remarquable, on croirait presque du vrai.
    Néanmoins sur la fin le doute se fait jour: BHL critiquer Israël ainsi, ce n’est pas très vraisemblable.

  5. Zed dit :

    @ Dudule

    Lors de cette bataille rangée , la riposte Israélienne était plus que légitime .
    Les derniers évènements sont peut être une provocation , mais nullement une agression militaire . Le gouvernement israélien a agit de la façon la plus stupide possible . Il a de facto perdu le peu de crédit qu’il avait aux yeux du monde . Le capital “sympathie” de l ‘Israël sombre dans un trou abyssal . Le plus désastreux est que ce conflit comme je l’ai dit précédemment , nourrit l’antisémitisme à travers le monde . Ce gouvernement ne cherche pas de solution pacifique , diplomatique a un problème donné , mais fonce tête baissée comme le ferait un taureau devant une cape rouge ! Cette dernière histoire est une véritable bérézina pour le gouvernement israélien et l’image de leur pays .Je souhaiterai un peu plus de modération , de retenue de self-Contrôle dans leurs réactions qui jusqu’à présent sont bien trop impulsives , sanguines…

  6. horchani dit :

    Yossi Sarid a vu juste !
    Yossi Sarid (membre du parti Meretz, un parti de gauche, laïc, dont il a pris la tête en 1996, qui a siégé plusieurs fois à la Knesset, depuis 1973, et qui a été ministre de l’Environnement dans le gouvernement de coalition formé par Yitzhak Rabin en 1992) s’en prend, dans son éditorial, publié le 01/06/2010 dans le quotidien Haaretz, a ceux qu’il appelle les « Sept idiots du cabinet ». Il vise, explicitement, les membres du « Cabinet de sécurité » dont font partie, notamment, Benyamin Netanyahou et le ministre de la Défense Ehud Barak. C’est ce même Cabinet qui a pris la décision conduisant à l’assaut de la Flottille Humanitaire pour Gaza. Il conclut son éditorial en affirmant que « ce club des sept va poursuivre dans ses pratiques néfastes, mettant Israël plus en danger que tout bateau » car, dit-il, « nous sommes dirigés par la folie ; ce Gang de Jérusalem va continuer à nous entraîner, de plus en plus, vers le bas, étant donné qu’il lui manque le courage pour changer après le désastre ».
    Les récents évènements confirment son analyse.
    HORCHANI Salah

  7. Dudule dit :

    Zed…. qui le 5 juin 1967, par une attaque “à la Japonaise”, déclencha, la guerre des six jours ?

    • Dudule dit :

      Réponse : … Suite au blocus du détroit de Tiran aux bateaux Israéliens par l’Egypte, le 5 juin 1967 Israel fit son petit Pearl Harbor… l’Egypte n’ayant pas de porte avions Israel se contenta des aérodromes militaires… et dans la foulée, terriblement vexé par ce blocus, Israel s’en prit à tous les pays du coin (Syrie, Jordanie, République Arabe unie, etc…) histoire d’aggrandir un peu son territoire (avec l’annexion de Jerusalem comme date sur le baba)…. Mais bien évidemment il ne s’agissait pas, comme dans le cas des Japonais, d’une guerre d’agression… mais bel et bien d’une guerre “préventive” ! Conclusion : Israel n’aime pas les blocus à son encontre ! Et voilà l’travail….

  8. Zed dit :

    il recommence avec son armée la plus “humaine du monde” … !
    Ça suffit…. L’idée que ce fait BHL était peut être vraie lors de la guerre des Six Jours, mais plus aujourd’hui. Le prestige de l’armée israélienne n’est plus qu’un mythe et cela , depuis fort longtemps. Aujourd’hui cette armée , est un cloaque de bras cassés agissant avec brutalité , férocité.
    De toute façon , leurs exactions resteront impunies . Nous le savons , le monde entier le sait , a commencer par le gouvernement d’extrême droite israélien. Israël jouit d’une impunité totale depuis plus de 50 ans.
    Israël peut tuer , assassiner, torturer qui bon lui semble , elle ne sera pas plus iniquité que cela. Et c’est malheureusement cette impunité qui fait qu’aujourd’hui , il y a un fort ressentiment antisémite à travers le monde

  9. Pierre dit :

    Entièrement d’accord avec vous, BHL. Une petite réflexion, tout de même, à ajouter à celle qui n’est autre qu’une provocation humanitaire en aide à Hamas.
    Tout le monde sait qu’il y a un blocus militaire sur les voies d’accès par terre et mer à la bande de Gaza, imposé au nom de la sécurité d’un Etat de droit menacé, Israël. Je rappelle que ce contrôle militaire a permis de déjouer d’innombrables pièges et actes de pur terrorisme en provenance de l’Iran et des mouvances radicales islamistes limitrophes.
    Donc, s’il n’y a pas eu le pire c’est merci à cette constante et ferme vigilance de Thsahal. Or dans ce contexte très tendu si les ONG voulaient acheminer que de l’aide aux populations de Gaza il aurait fallu au minimum rechercher la collaboration des autorités israéliennes afin de faciliter le transit à travers le blocus et se soumettre en suite pacifiquement au contrôle des marchandises.
    S’ils avaient cherché de comprendre l’état de vigilance qui s’est imposé au fur du temps comme nécessité dans une des zones les plus dangereuse du monde, voila qu’il n’y aurait pas eu ce malheureux accident, cette issue qui a coûté la vie à des hommes.
    Evidemment l’objectif des ONG n’était pas si net comme ils le disent et pas seulement de favoriser et d’apporter de l’aide. Il s‘est agi avant tout de provoquer la réaction militaire et d’opérer par ce fait une action de propagande aux yeux du monde montrant que les « méchants » ici ne sont pas le terroristes qui se font sauter au milieu d’une foule, ceux qui se donnent à coeur joie combattre Israël avec touts les moyens, des roquettes aux missiles les plus performants, arrivant même à menacer le peuple d’Israël d’extermination avec bombes nucléaires. Ces ONG étaient partis plutôt pour cautionner un seul, le maître de la bande de Gaza : le mouvement terroriste Hamas.

  10. Jeep dit :

    à Ducerf : “rabbinesque, un adjectif qui en dit long” : trouvez vous qu’il y a une certaine connotation comme “islamofasciste” utilisé par BLH et ses (c)ouailles. Peut-être, essayez d’y réfléchir et d’argumenter…

Ecrire un commentaire