BHL: L’autisme n’est pas une politique

31 mai 2010

Deuil. Colère. Tristesse, aussi, face à cette tentation que je connais bien chez certains dirigeants d'Israël et qui consiste à se croire seuls au monde.

J’apprends, à Tel-Aviv, la calamiteuse opération d’arraisonnement menée par des unités de Tsahal contre les six bateaux partis de Turquie et qui prétendaient forcer le blocus de Gaza.

Je n’ai, à l’heure où j’écris, et comme tout le monde, que très peu d’informations sur ce qui s’est réellement passé. Et je suis sûr que l’on ne tardera pas à apprendre que cette « flottille humanitaire » n’avait d’humanitaire que le nom ; que l’on jouait sur les signes, les symboles, bref, le coup médiatique, plus que sur la misère d’un peuple ; et que la branche turque des Frères musulmans, voire tel parti de gouvernement en Turquie, à l’origine de cette provocation, avaient de bonnes raisons de refuser, comme cela a été proposé, de faire escale au port israélien d’Ashdod afin que soit vérifié le contenu réel des cales des navires.

N’empêche. Je suis sûr, également, que le Tsahal que je connais, le Tsahal économe en vies humaines et adepte de la pureté des armes, cette armée non seulement ultra-sophistiquée mais profondément démocratique dont j’ai salué maintes fois la conduite en temps de guerre, avait d’autres moyens d’agir qu’en déclenchant ce bain de sang. Et aurais-je eu une hésitation, une seule, quant à l’opportunité d’une vigilance redoublée des amis d’Israël, me serait-il resté un doute, un seul, quant à l’importance de ce désormais fameux JCall et de la disjonction qu’il permet d’opérer entre le soutien sans faille à Israël et la critique, nécessaire, des mauvaises actions d’un mauvais gouvernement, que cette initiative à la fois sotte, irresponsable, criminelle et, pour Israël lui-même, désastreuse, aurait fini de régler la question.

Deuil. Colère. Tristesse, aussi, face à cette tentation que je connais bien chez certains dirigeants d’Israël et qui consiste à se croire seuls au monde, de toute façon réprouvés, et d’agir en conséquence. L’autisme n’est pas une politique. Ni, encore moins, une stratégie. Il convient que cela soit dit. Et avec force.

he28

38 Commentaires

  1. La rdj est une publication communautariste qui n’apporte pas grand chose en terme d’analyse et beaucoup en terme de propagande. D’un côté “l’armée la plus démocratique du monde”, de l’autre côté des “fanatiques”. N’en jetez plus BHL. Est-ce qu’un philosophe peut être communautariste ?

  2. Je devrais prendre une chambre à Gaza, m’invite à faire Dudule…Pourquoi pas, une idée pour les vacances. Il y a la mer et le soleil à Gaza, et puis les marchés regorgent de fruits et légumes, des poissons, sans oublier le bon huile de là bas. C’est au fond tout ce que j’aime.
    Mais voilà qu’il ne suffit pas seulement d’avoir des idées, parmi les plus naturelles du monde, il faut compter avec la volonté des autres, des habitants de Gaza, qui ne font rien comme les autres. Ils sont totalement dissuasifs pour tout ce qui est la vraie richesse de cette terre : le tourisme.
    D’autres l’ont compris et en tirent un profit bien meilleur que celui qui leur arrive de la solidarité mondiale. Je me souviens que je le disais il y a exactement trois ans à l’occasion de l’anniversaire des 60 ans d’Israël :
    « C’est navrant, à la place de transformer Gaza en une florissante ville touristique, à faire pâlir la Côte d’Azur, ils n’ont rien trouvé de mieux à faire que tirer leurs roquettes et missiles sur Israël ! A un moment ou un autre ils finiront par comprendre qu’il sera nécessaire de s’arrêter et qu’il faudra donner un espoir à la vie de leurs enfants et de toute la population palestinienne. C’est ce fanatisme, cette idéologie sanguinaire et suicidaire le coupable principal de la grande misère et souffrance des Palestiniens ».
    Et pourtant on ne peut pas dire que le monde si miséricordieux avec Gaza n’y jette pas son grand dévolu, des centaines et centaines de millions de dollars et euros, il suffit de demander, pour y faire quelque chose de positive, que sais-je, même une petite chambre d’hôte.
    Mais voilà que les Seigneurs du terrorisme l’entendent diversement, préférant vivre dans le luxe quelque part entre Liban, Syrie et Iran et empochant le flot d’argent se payer de quoi menacer la paix et la sécurité d’Israël. Ils n’ont strictement rien à foutre d’une chambre à Gaza pour des vacances au soleil.

  3. “Evidemment l’objectif des ONG n’était pas si net “… Permettez-moi de vous contredire. Au contraire l’objectif était très clair : faire de la propagande en images SVP, faire des martyrs (le culte du “shahid”), jeter l’opprobre sur Israël .

    Objectif atteint. CQFD.

    • Faites un effort pour lire aussi la ligne qui suit et vous verrez qu’il vous sera plus clair le sens de la démonstration. Dommage en tout cas que pas tout le monde ait compris qu’il s’agissait d’une provocation bien ficelée et qu’il n’était pas nécessaire de sortir la grosse bertha pour s’en débarrasser.

    • Les OGM n’entrent pas à Gaza… si c’est pas prendre soin de la population ça… qu’est ce qu’il vous faut ?

  4. Cette parodie de BHL est remarquable, on croirait presque du vrai.
    Néanmoins sur la fin le doute se fait jour: BHL critiquer Israël ainsi, ce n’est pas très vraisemblable.

  5. @ Dudule

    Lors de cette bataille rangée , la riposte Israélienne était plus que légitime .
    Les derniers évènements sont peut être une provocation , mais nullement une agression militaire . Le gouvernement israélien a agit de la façon la plus stupide possible . Il a de facto perdu le peu de crédit qu’il avait aux yeux du monde . Le capital “sympathie” de l ‘Israël sombre dans un trou abyssal . Le plus désastreux est que ce conflit comme je l’ai dit précédemment , nourrit l’antisémitisme à travers le monde . Ce gouvernement ne cherche pas de solution pacifique , diplomatique a un problème donné , mais fonce tête baissée comme le ferait un taureau devant une cape rouge ! Cette dernière histoire est une véritable bérézina pour le gouvernement israélien et l’image de leur pays .Je souhaiterai un peu plus de modération , de retenue de self-Contrôle dans leurs réactions qui jusqu’à présent sont bien trop impulsives , sanguines…

  6. Yossi Sarid a vu juste !
    Yossi Sarid (membre du parti Meretz, un parti de gauche, laïc, dont il a pris la tête en 1996, qui a siégé plusieurs fois à la Knesset, depuis 1973, et qui a été ministre de l’Environnement dans le gouvernement de coalition formé par Yitzhak Rabin en 1992) s’en prend, dans son éditorial, publié le 01/06/2010 dans le quotidien Haaretz, a ceux qu’il appelle les « Sept idiots du cabinet ». Il vise, explicitement, les membres du « Cabinet de sécurité » dont font partie, notamment, Benyamin Netanyahou et le ministre de la Défense Ehud Barak. C’est ce même Cabinet qui a pris la décision conduisant à l’assaut de la Flottille Humanitaire pour Gaza. Il conclut son éditorial en affirmant que « ce club des sept va poursuivre dans ses pratiques néfastes, mettant Israël plus en danger que tout bateau » car, dit-il, « nous sommes dirigés par la folie ; ce Gang de Jérusalem va continuer à nous entraîner, de plus en plus, vers le bas, étant donné qu’il lui manque le courage pour changer après le désastre ».
    Les récents évènements confirment son analyse.
    HORCHANI Salah

  7. Zed…. qui le 5 juin 1967, par une attaque “à la Japonaise”, déclencha, la guerre des six jours ?

    • Réponse : … Suite au blocus du détroit de Tiran aux bateaux Israéliens par l’Egypte, le 5 juin 1967 Israel fit son petit Pearl Harbor… l’Egypte n’ayant pas de porte avions Israel se contenta des aérodromes militaires… et dans la foulée, terriblement vexé par ce blocus, Israel s’en prit à tous les pays du coin (Syrie, Jordanie, République Arabe unie, etc…) histoire d’aggrandir un peu son territoire (avec l’annexion de Jerusalem comme date sur le baba)…. Mais bien évidemment il ne s’agissait pas, comme dans le cas des Japonais, d’une guerre d’agression… mais bel et bien d’une guerre “préventive” ! Conclusion : Israel n’aime pas les blocus à son encontre ! Et voilà l’travail….

  8. il recommence avec son armée la plus “humaine du monde” … !
    Ça suffit…. L’idée que ce fait BHL était peut être vraie lors de la guerre des Six Jours, mais plus aujourd’hui. Le prestige de l’armée israélienne n’est plus qu’un mythe et cela , depuis fort longtemps. Aujourd’hui cette armée , est un cloaque de bras cassés agissant avec brutalité , férocité.
    De toute façon , leurs exactions resteront impunies . Nous le savons , le monde entier le sait , a commencer par le gouvernement d’extrême droite israélien. Israël jouit d’une impunité totale depuis plus de 50 ans.
    Israël peut tuer , assassiner, torturer qui bon lui semble , elle ne sera pas plus iniquité que cela. Et c’est malheureusement cette impunité qui fait qu’aujourd’hui , il y a un fort ressentiment antisémite à travers le monde

  9. Entièrement d’accord avec vous, BHL. Une petite réflexion, tout de même, à ajouter à celle qui n’est autre qu’une provocation humanitaire en aide à Hamas.
    Tout le monde sait qu’il y a un blocus militaire sur les voies d’accès par terre et mer à la bande de Gaza, imposé au nom de la sécurité d’un Etat de droit menacé, Israël. Je rappelle que ce contrôle militaire a permis de déjouer d’innombrables pièges et actes de pur terrorisme en provenance de l’Iran et des mouvances radicales islamistes limitrophes.
    Donc, s’il n’y a pas eu le pire c’est merci à cette constante et ferme vigilance de Thsahal. Or dans ce contexte très tendu si les ONG voulaient acheminer que de l’aide aux populations de Gaza il aurait fallu au minimum rechercher la collaboration des autorités israéliennes afin de faciliter le transit à travers le blocus et se soumettre en suite pacifiquement au contrôle des marchandises.
    S’ils avaient cherché de comprendre l’état de vigilance qui s’est imposé au fur du temps comme nécessité dans une des zones les plus dangereuse du monde, voila qu’il n’y aurait pas eu ce malheureux accident, cette issue qui a coûté la vie à des hommes.
    Evidemment l’objectif des ONG n’était pas si net comme ils le disent et pas seulement de favoriser et d’apporter de l’aide. Il s‘est agi avant tout de provoquer la réaction militaire et d’opérer par ce fait une action de propagande aux yeux du monde montrant que les « méchants » ici ne sont pas le terroristes qui se font sauter au milieu d’une foule, ceux qui se donnent à coeur joie combattre Israël avec touts les moyens, des roquettes aux missiles les plus performants, arrivant même à menacer le peuple d’Israël d’extermination avec bombes nucléaires. Ces ONG étaient partis plutôt pour cautionner un seul, le maître de la bande de Gaza : le mouvement terroriste Hamas.

    • J’oubliais Pierre… rectifie ta phrase …”… imposé au nom de la sécurité d’un état de droit menacé…” Tu as oublié “divin” ?… Isréel est un état de droit divin ! non mais…!

  10. à Ducerf : “rabbinesque, un adjectif qui en dit long” : trouvez vous qu’il y a une certaine connotation comme “islamofasciste” utilisé par BLH et ses (c)ouailles. Peut-être, essayez d’y réfléchir et d’argumenter…

  11. “La pureté des armes” Cette expression me fout d’autant plus la trouille qu’elle émane d’une soit disant conscience de gauche. Sanctifier la violence à ce point, cher BHL auriez vous l’esprit ninja que dis-je samouraï? Ainsi, vous prêtez de la pureté à cette bombe qui décapita la petite de fille de 4 ans à Gaza? Vous m’inquiétez vraiment.Cette phrase me renvoie l’écho d d’autre sentences aussi navrantes qui ont parsemé l’histoire: “Tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens” (Croisade des Albigeois) ou plus près de nous “Bénis soient ces canons si dans les brèches qu’ils ouvrent fleurit l’Évangile.” (Guerre civile espagnole)

  12. je lis et je relis cette “information” BHL
    en deux phrases:
    1- “Je n’ai, à l’heure où j’écris, et comme tout le monde, que très peu d’informations sur ce qui s’est réellement passé”
    2- (et pourtant… NDT) ” je suis sûr que l’on ne tardera pas à apprendre que cette « flottille humanitaire » n’avait d’humanitaire que le nom ”

    Comment justifier cette contradiction???: “Je que très peu d’informations” et pourtant ” je suis sûr”

    N’est-ce pas ce que l’on appele un “parti pris”?

  13. D’ailleurs, on voit mal pourquoi une flotille prétendue “humanitaire” irait se promener du côté de la bande de Gazea où, tout le monde le sait, les hypermarchés et les casinos, sont à la portée de tout le monde…

  14. ” je suis sûr que l’on ne tardera pas à apprendre que cette « flottille humanitaire » n’avait d’humanitaire que le nom ”

    Bon si tout est dit, il n’y a pas besoin d’enquête… puisque BHL est “sûr”…
    Tout le reste n’est que blabla pour essayer d’excuser cette intervention mlilitaire contre des assaillants munis de fourchettes (et de couteaux!! si! si! ne parlons pas des cuillières…)

  15. Sans commentaires !
    Extrait de la Convention des Nations Unies sur le Droit de la Mer :
    Partie VII : Haute mer. Section1. Dispositions Générales. Article 87 Liberté de la haute mer : 1. La haute mer est ouverte à tous les Etats (…). Elle comporte, notamment : a) La liberté de Navigation (…) Article 88 Affectation de la haute mer à des fins pacifiques : La haute mer est affectée à des fins pacifiques. Article 89 Illégitimité des revendications de souveraineté sur la haute mer : Aucun État ne peut légitimement prétendre soumettre une partie quelconque de la haute mer à sa souveraineté
    HORCHANI Salah.

  16. “Tsahal économe en vies humaines et adepte de la pureté des armes”

    Faire de l’humour en cette période, cher BHL, ça n’est pas de très bon gout.

  17. Une voix de la sagesse israélienne : Yossi Sarid
    Yossi Sarid (membre du parti Meretz, un parti de gauche, laïc, dont il a pris la tête en 1996, qui a siégé, plusieurs, fois à la Knesset, depuis 1973, et qui a été ministre de l’Environnement dans le gouvernement de coalition formé par Yitzhak Rabin en 1992) s’en prend, dans son éditorial, publié aujourd’hui dans le quotidien Haaretz, a ceux qu’il appelle les « Sept idiots du cabinet ». Il vise, explicitement, les membres du « Cabinet de sécurité » dont font partie, notamment, Benyamin Netanyahou et le ministre de la Défense Ehud Barak. C’est ce même Cabinet qui a pris la décision conduisant, lundi, à l’assaut de la Flottille Humanitaire. Il conclut son éditorial en affirmant que « ce club des sept va poursuivre dans ses pratiques néfastes, mettant Israël plus en danger que tout bateau » car, dit-il, « nous sommes dirigés par la folie. Ce gang de Jérusalem va continuer à nous entraîner vers le bas, de plus en plus, étant donné qu’il lui manque le courage pour changer après le désastre ».
    HORCHANI Salah

  18. Les scènes de combat diffusées par la TV israëlienne (donc attention aux images qui sont une arme) montrent qu’à l’arrivée du commandot, ils ont lynchés avec des barres de fer et un jeté par dessus bord.

    Ce qui reste étonnant c’est que la seule arme anti-émeute dont disposait le commandot étaient les balles réelles.

    Bref une pitoyable organisation militaire. Décidemment après le Liban, les militaires israéliens ne sont plus les géniaux tacticiens d’antan.

    Convoi avant tout politique, réplique démeusurée des commandots, arraisonnement dans les eaux internationales… bienvenue dans un moyen orient où la raison n’a plus de raison

    Mais attention, la Turquie pourrait en faire une affaire personnelle. Et la Turquie est un allié des USA dans la région !

  19. “Et je suis sûr que l’on ne tardera pas à apprendre que cette « flottille humanitaire » n’avait d’humanitaire que le nom”; “Je suis sûr, également, que le Tsahal que je connais, le Tsahal économe en vies humaines et adepte de la pureté des armes”. J’aimerais sincèrement connaître la source d’une telle assurance, lorsque les faits et l’histoire tendent justement à s’assurer de l’inverse. Imaginons même que les 700 individus en question, ressortissants de 35 pays et parmi lesquelles des représentants avérés d’ONG humanitaires et des parlementaires européens, soient de véritables terroristes, armés jusqu’aux dents…il en demeurera que Tsahal a mené un raid militaire dans les zones maritimes internationales, commettant assassinats, enlèvements et séquestrations et, par delà toutes les justifications à 2 balles que l’on peut lire dans la presse israélienne depuis 48h, rien ne pourra jamais justifier cette violation du droit international. Par ailleurs, le problème du blocus odieusement infligé à près de 2 millions d’âmes humaines reste, quant à lui, complet et la nécessité de sa levée plus imminente chaque jour. C’est fou, mais BHL se débrouille toujours pour infecter la pensée libre par ses convictions personnelles, justement avec “signes”, “symboles” et “coup médiatique” sans jamais aucune preuve, argument valable ou source d’information quelconque…pas même une référence philosophique… C’est bien beau les “je suis sur”, “je suis persuadé”, “tout le monde sait que…”, “c’est un fait que…”, mais l’émotionnel n’a d’effet que sur les esprits plus ignares que le sien. Toujours est il que tous les organes institutionnels qui servent le droit international, et en premier lieu l’ONU, condamnent perpétuellement Israël. Plus d’une cinquantaine de résolutions, instituant des sanctions contre l’état criminel, ont été rédigées depuis sa fondation…toujours barrées par le veto américain, dont le congrès est sous continuelle pression de l’AIPAC (Comité Américano-Israélien des Affaires Publiques) (visitez leur site-web…ca parle par soi-même). J’ignore d’ailleurs, en ces temps de crises, si le peuple américain apprécierai, s’il apprenait que chaque année il offrait plus de 2800$ par tête d’habitant à Israël. A cela s’ajoute la reconnaissance d’Eretz et de sa constitution comme état raciste par le Sommet de l’ONU sur le racisme (par 2fois!), sans parler de la colonisation continuelle et militaire, condamnée par toute la communauté internationale (y compris les USA) et de toutes les victimes civiles palestiniennes de Tsahal…Comment alors oser parler de la “pureté de l’armée israélienne”? Comment oser dire qu’elle est “démocratique”. Qu’est-ce donc, d’ailleurs, qu’une armée démocratique? Ne punit-elle pas, par ce blocus, justement le vote démocratique de 2007 des palestiniens? De quel droit? Et je salue également la remarque de Jeep : c’est quoi cette histoire de “pureté des armes”??? Est-ce un code? un grade? ou encore une expression “new age”, fruit d’un spasme masturbatoire intellectuel, aussi vide de sens qu’inutile, dont seul BHL détient le secret? Alors qu’il vende ses bouquins à 2 sous qui ridiculisent la pensée philosophique post-moderne, je veux bien, qu’il paraisse sur les plateaux télé pour lâcher, par son ignorance, la larmichette à un public tout aussi inculte, ok…mais qu’il puisse, en toute impunité, débiter des ordures plébiscitant la colonisation, le génocide et l’éradication des cultures, tout en se prétendant enfant de la république, humaniste, laïque, etc, jamais! Le plus grand mal que la médiatisation de ses convictions sionistes meurtrières infligent est de loin celui envers l’identité juive. Identité pourtant riche, multiculturelle, pluri-millénaire, qu’il tente de réduire à un axe spatio-temporel, déterminé par le souvenir traumatique de la Shoah et la vengeance (qu’il nomme émancipation) par l’établissement d’Eretz. En d’autres termes, ils soutient la réduction des Juifs à des armes vivantes, tel le violeur qui fut violé dans son enfance. Mais le viol ne peut être justifié, aucunement. Alors, au lieu de fantasmer sur la “pureté des armes”, il aurait été juste, si humaniste il était, d’avoir une pensée aux familles des victimes, jeunes gens plein d’illusions, foudroyés par des balles (pures) en pleine nuit, dans les eaux internationales

  20. Bien sûr, cela va tellement de soi, pour vous, Bernard-Henri Lévy, cela va de soi pour moi aussi, comme pour tous ceux qui savent ne pas confondre, d’une part la juste et nécessaire critique à l’endroit du gouvernement israélien et d’une action si mal menée dont le bilan dramatique pouvait à coup sûr être évité, et d’autre part le désolant spectacle de l’hystérie anti-israélienne toujours prête à se faire entendre quand l’occasion se présente, et qui donne la nausée. Malheureusement pour beaucoup cela ne va pas de soi et autour de moi, je ne trouve quasiment personne qui aie cette lucidité. Aujourd’hui, je sais que ceux qui aiment ce pays, qui savent, quand c’est nécessaire, en critiquer les dirigeants quand ceux-ci se trompent, je sais que tous ceux qui ont Israël au coeur sont réellement affligés et je sais aussi que demain, si par malheur Israël payait cette impardonnable faute par des représailles sanglantes du Hamas il n’y aurait personne ou presque pour s’apitoyer. Solitude d’Israël qui, espérons-le, saura tenir compte des crtiques de ceux qui l’aiment.

  21. Monsieur BHL,

    On doit pas connaitre le meme Tsahal?
    Je vais vous raconter mon experience avec cette armee la plus econome en arme au monde.
    Je me suis fait cracher dessus a des checkpoints car travaillant pour une organisation internationale, menace et humilie de maniere frequente. J’ai des collegues palestinien qui se sont tabasser a des checkpoints.

    Vous saviez que le Tsahal pur et honnete passait sur Gaza avec des avions de chasse birsant le mur du son au milieu de la nuit. Le Tsahal pur et democratique ne laisse pas passer les jus de fruit a Gaza…

    Ce qui vient de se passer ne m’etonne pas connaissant les pratiques de cette armee enonome en ethique et il faut etre autiste pour croire le contraire.

  22. Plusieurs commentaires en fait :
    – les islamistes ont compris que la meilleure façon d’atteindre son ennemi était l’arme médiatique. Alors, comment Israël peut-il sans cesse tomber dans le même piège grossier de la provocation ? “Aujourd’hui, le mensonge a déjà fait le tour de la planète alors que la vérité vient à peine de se mettre en route”
    – une vie est une vie et la mort de ces 9 personnes est terrible; mais enfin, pratiquement rien ne se passe quand on assassine dans les conditions les plus atroces des centaines de musulmans en Bosnie,Tchetchenie, Inde, Chine, Darfour, Skrilanka… Pis encore, le sort du peuple palestinien qui mérite ô combien lui aussi de vivre en paix, importe peu au monde et aux pays arabes. Là, encore une fois une explosion mondiale de haine vis à vis du même pays, encore et toujours.
    – Pardonnez-moi de jouer la pauvre victime juive (et, je vais probablement hérisser le poil des 2 premiers internautes qui vous ont écrit, cher BHL) mais que voulez-vous, je la sens là, latente, mais encore vivace cette haine du juif responsable de tous les malheurs du monde…
    – et puis, finalement, à quoi bon tenter la discussion ? Vous pouvez lire aujourd’hui les témoignages des soldats Israéliens, mais qui va les croire ? Israël finira par disparaitre parce que le monde ne peut tolérer l’existence d’un état juif tout simplement, et ce jour là, l’explosion de haine fera place à une explosion de joie et d’allégresse

  23. N’oublions pas qu’il s’agit d’une guerre, que cette guerre dépasse de bien loin les deux protagonistes Israéliens et Palestiniens, et que la guerre ne s’est jamais faite à coups de pattes de chatons.

  24. “Any man’s death diminishes me, because I am involved in Mankind” – John Donne

    The purity of arms can only exist from a position of subjectivity and un-bias, and thus, always fails in real life. To carry arms always means that there is an argument to settle, real or imagined.

  25. “le Tsahal que je connais, le Tsahal économe en vies humaines et adepte de la pureté des armes, cette armée non seulement ultra-sophistiquée mais profondément démocratique dont j’ai salué maintes fois la conduite en temps de guerre”, on dit qu il vaut mieux lire certaine chose que d etre aveugle , mais certaines fois on s interroge vraiment…

  26. Pour faire un resumé succint :
    Maitreeeeeesse, c’est pas moi, c’est lui ! Ca m’autorise à etre un peu méchant alors.

    Pour ma part, quelque soit le conflit, le parti pris est la source de bien des complications, de haines et d’injustice.
    La sagesse, le recul, et le sens de la responsabilité doivent être de mise lorsqu’un situation est délicate.
    La peur ne conduit qu’à l’échec.

  27. Toujours aussi pitoyable de voir ce pauvre BHL défendre bec et ongles les actions de Tsahal en essayant de rejeter la responsabilité sur les militants et sympathisants palestiniens ( dont un grand auteur suédois ). Un seul point suffit à effacer ses arguments : l’arraisonnement s’est fait en zone internationale, Israël est donc hors la loi. Point, à la ligne.

  28. Pas le plus mauvais texte de BLH car au moins il réprouve l’usage de la force qu’a utilisée l’armée israélienne et se rend compte de la bêtise du gouvernement de Tel Aviv, mais…
    pourquoi toujours cette inversion des responsabilités et ces doutes permanents sur les humanitaires pro-palestiniens, lui qui s’arroge le droit de s’immiscer “humanitairement” sur tous les théâtres de tension (Bosnie, Tchétchénie, Georgie, etc.), sauf bien entendu en Israël. Il faut rappeler qu’Israël fait subir un blocus odieux depuis 2007 à Gaza sous prétexte que les Gazaouis ont osé élire le Hamas. Comme si l’Europe devait instaurer un blocus face à Israël pour contrer le gouvernement Netanyahu (Lieberman est tout de même un raciste tendance génocidaire avéré).Quant à l’armée “économe en vies humaines et adepte de la pureté des armes”, on n’a vu ce que cela a donné à Gaza en 2009. D’ailleurs le concept de “la pureté des armes”, il faut vraiment osé, c’est mythique et mythologique !! Ou bien est-ce simplement la sanctification d’une armée “rabbinesque”.

  29. Vous écrivez : ” Je suis sûr, également, que le Tsahal que je connais, le Tsahal économe en vies humaines et adepte de la pureté des armes…”

    Souvenez-vous Gaza janvier 2009 !

    Devant des médias muselés et une Europe muette ou quasi indifférente (Europe qu’on ne conspuera jamais assez !) : 1500 morts, 5000 blessés du côté des palestiniens. Au sujet de l’armée israélienne, d’aucuns ironisent : il semblerait que ses ”soldats” (mercenaires ?) aient été trop occupés à tuer pour prendre le temps de mourir (et puis, pas de temps à perdre ! Il fallait que tout soit terminé pour Chabbat).

    Ce rapport de 0 pour 1500 dans l’évaluation des pertes humaines lors de la dernière intervention de Tsahal, prouve une bonne fois pour toutes, et à toutes fins utiles, la supercherie, voire l’énorme mensonge qu’est la menace que les Etats de la région feraient peser sur la sécurité et l’existence d’Israël.

    Merci de vous reporter à l’ouvrage d’Esther Bebbassa – Etre juif après Gaza

    • L’intervention de Tsahal (la seule armée au monde à avoir des armes kashers … c’est à dire pures et “permises”) se justifie pleinement. En effet, et Mr. Levy n’a aucun doute la dessus, on va trés certainement trouver dans les cales des navires les fameuses armes de destruction massive disparues d’Iraq… et le fait que la dite opération se soit faite dans les eaux internationales n’a aucune importance… je rappelle à toutes fins utiles que depuis 1948 les survivants de la shoah ont tous les droits, et ça n’est que justice, notamment celui de s’asseoir allègrement sur le droit international et accessoirement sur les décision de l’ONU. Vive Tsahal la seule armée a n’avoir jamais de sang sur les mains… puisqu’elle porte des gants !

    • Je rebondis juste sur l’une de vos remarques.

      Peut-on m’expliquer le concept évoqué par BHL dans l’article de la “pureté des armes” ?

Les commentaires sont fermés.