Carl Schmitt, un héritage intellectuel en question ?

Carl Schmitt, grand juriste allemand catholique de conviction, qui à partir du moment où le nazisme se présenta sur la scène du monde, dériva dans le hitlérisme affirmé. Il a contribué à bâtir la juridiction du troisième Reich et les lois antisémites de Nuremberg. Sa pensée pivote autour du clivage ami/ennemi qui selon lui aurait disparu au XVIe siècle, et il conviendrait pour lui de ranimer cette distinction fondamentale. Aujourd’hui, il joue malheureusement d’une faveur dans les granges entières d’une gauche prétendument radicale. Pourquoi fascine-t-il autant de penseurs de la radicalité ?