Cette vidéo atroce est un immense outrage au Dieu des musulmans auquel ce barbare hystérique, violant les commandements sacrés de sa propre religion, dédie le corps de sa victime qu’il vient, avec ses camarades impies, de fouler triomphalement aux pieds. Offrir le cadavre sanglant d’une femme au Dieu qu’il prétend ainsi glorifier, c’est souiller son image, en faire une idole avide de sang, en faire un Dieu sacrificiel et barbare, le dépouiller de sa Grâce et de sa sollicitude universelle pour tous ses Fils humains quels qu’ils soient. L’invention magnifique du Dieu unique commun au trois monothéismes a mis un terme aux sacrifices humains offerts en holocauste aux mille et unes divinités des temps païens. Ce retour sauvage aux temps pré-islamiques, à la thanatocratie des premiers âges de l’humanité, ce blasphème inouï contre son propre dieu d’un renégat droit venu des ténèbres et habité par le Mal, ne peut que révulser tous les enfants d’Allah de par le monde, dont ce salaud, par sa vidéo, voudrait faire ses semblables, ses témoins et ses dédicataires.

Les Dieux modernes ont soif non de feu et de sang, mais de paix et de justice. Et, premier des grands universaux dans toutes les civilisations du monde, le respect dû aux morts, amis ou ennemis, ne se partage pas.

Pour voir la vidéo sous-titrée en anglais