Le Musée imaginaire de l’écrivain Boris Bergmann

Le jeune écrivain Boris Bergmann a choisi de nous montrer quelques images et objets qui habitent son musée imaginaire.

A propos de l’auteur :
Boris Bergmann débute sa carrière en tant que “jeune prodige”. Son premier roman, Viens là que je te tue ma belle (Editions Scali) sort en 2007, alors qu’il n’a que 15 ans, et remporte le Prix de Flore des lycéens. Tout en préparant le bac, il publie en 2010 son deuxième roman, 1000 Mensonges (Editions Denoël).
Boris Bergmann signe également un texte intitulé « La crise de la vingtaine », dans le N°56 de La Règle du jeu.

Propos recueillis par Alexandra Profizi.