Depuis quelques jours, Michel Onfray court sur tous les plateaux, et multiplie les tweets, en se présentant comme une victime. Il crie justice, il vitupère, il s’emporte. On n’entend que lui depuis que le journal Libération lui a consacré sa première page et un long dossier décortiquant ses récentes analyses sur le Front national. Il se présente comme un homme assiégé et des gens de bonne foi sont en train d’oublier qu’il avait lui-même pris, depuis quelques mois, une fâcheuse habitude : prendre à partie, et même agresser violemment par le verbe, certains adversaires.

En mars, il déclarait, interviewé par le magazine Le Point, qu’il valait mieux avoir raison avec l’intellectuel d’extrême-droite Alain de Benoist (le fondateur de la « Nouvelle droite » dans les années 80) qu’avoir tort avec trois personnalités qu’il citait nominalement sans leurs prénoms : Attali, BHL, Minc.

Puis le premier ministre, Manuel Valls, s’est interrogé à propos de cette curieuse déclaration sur I-Télé. Réplique immédiate du « bâillonné » et du « censuré » Michel Onfray dans (excusez du peu!) Le Point, Marianne et plusieurs autres lieux de l’audiovisuel français : «M. Valls est un crétin». Drôle d’argument pour un philosophe! Avec cette injure il a réussi à tenir au moins deux semaines en tête de l’actualité et a offert une promotion en or à son livre du moment, Cosmos.

L’été à peine passé, il a fait son « retour » : c’était sur BFM-tv cette fois. Il a eu son interview de rentrée. Interrogé sur l’émotion légitime suscitée par la mort du petit Aylan Kurdi, M. Onfray, au lieu de s’émouvoir, règle à nouveau ses comptes et pointe la responsabilité de ceux qui, selon lui, ont déclenché la guerre de Libye, soit Sarkozy et… BHL. C’est eux, assure-t-il, les vrais coupables du drame des migrants ! De l’auteur de La guerre sans l’aimer, il déclare : «Il devrait avoir honte, il devrait se cacher, ces gens-là sont des criminels». Des « criminels »? Bernard-Henri Lévy responsable de la mort du petit Aylan? Oui, c’est ce qu’a dit Onfray. Toujours plus loin, toujours plus fort.

François Hollande a aussi été régulièrement assaisonné par l’intellectuel, souvent avec des arguments qui ne sont pas politiques mais personnels comme la supposée « traîtrise » du président. Nouveau quart d’heure warholien pour Michel Onfray.

Voilà ce Monsieur que l’hebdomadaire Marianne, souvent mieux inspiré, apprend-on sur le compte Twitter d’Onfray, va fêter le mois prochain, paraît-il à la Mutualité. On annonce de très nombreuses et éminentes personnalités de sensibilité souverainiste, et plutôt conservatrice. Bien sûr, Onfray n’est pas un intellectuel du Front national – encore que l’on s’étonne que nul n’ait commenté les propos pour le moins surprenants de cette vidéo.

Mais est-on sûr qu’il soit une victime, qu’il soit LA victime, lui qui pratique volontiers l’anathème, l’injure, la violence verbale, la diffamation, et j’en passe?

 

8 Commentaires

  1. les attaques sur Onfray ne sont là que pour masquer les trahisons de la gauche. Créer le buzz permet de détourner l’attention du public. Pourtant Onfray se rapproche de la vérité mais il ne faut surtout pas que cette vérité soit dîtes. La trahison, la stigmatisation, l’abandon, la stasi morale et politique, la main mise sur les médias , sans partage, la main mise sur la culture, les intellectuels, les politiques. Quoi que le peuple fasse, on se torche avec son opinion. les quelques voix divergentes se comptent sur les doigts des mains mais ILS osent encore dire que celles ci sont majoritaires. Quelle blague, si elles étaient majoritaires, on n’en discuterait même pas….
    Le seul fascisme aujourd’hui est de gauche et c’est cela qu’il ne faut surtout pas dire et tout sera fait dans les cercles pour que cette démocratie potemkine de gauche triomphe.
    En voyant Onfray avec Moix et salamé j’ai pensé au film « L’aveu » avec Yves MONTAND.

  2. Onfray est ECOEURE de la gauche caviarde (comme un certain maire d’une petite ville, ancien journaliste de gauche). Il le dit, BRAVO!.. La gauche VOMIE le peuple, VOMIE le Francais de souche. La gauche montre a quel point elle aime detruire la France Chretienne et multi-millenaire. La vengeance du vrai Francais sera fulgurante et radicale.

  3. Votre réaction est tout à fait surréaliste. Vous tapez à côté… Il est logique que si Valls agresse Onfray, Onfray va se défendre. Et notez qu’Onfray, de son côté, n’avait rien dit d’excessif : il avait dit (et c’est normal, je crois : on appelle ça l’honnêteté intellectuelle) qu’il se sentait de gauche mais voulait garder son indépendance, et que s’il s’avérait qu’un penseur de droite tenait des propos justes, alors il préférerait ces propos justes à des propos faux de BHL. Notez par ailleurs qu’il n’a jamais prétendu que TOUT ce que disait BHL était faux. Mais bon, la bien-pensance (que vous incarnez)… Pour un esprit bien-pensant, tout ce qui est de gauche est juste, et tout ce qui est de droite est mal.

    Qu’est-ce qui vous choque dans le fait qu’Onfray qualifie BHL de criminel ? A cause de son intervention complètement inconséquente, la Libye est détruite. Des bandes armées circulent partout. La mortalité infantile a explosé. Des maladies qui avaient disparu depuis des années ont fait leur réapparition…

    Et avant de critiquer des gens (comme Alain de Benoist), lisez-les. Idem : on appelle ça l’honnêteté. Alain de Benoist n’a strictement rien à voir avec l’image qu’en donnent les médias. Sa pensée a beaucoup évolué. Ce qu’il combat avant tout : le capitalisme et ses conséquences sociales…

    Arrêtez de vous contenter d’offuscations ! Ça ne marche plus : les gens en ont marre. Ce prêt-à-porter moral qui vous tient lieu de pensée, historiquement, est audible pendant les périodes de croissance et d’euphorie, mais il apparaît insupportable aux gens dans les périodes de crise, car dans ces moments-là les gens ont besoin d’un peu de gravité et de profondeur de pensée…

  4. Je suis étonné par vos commentaires. Simple citoyen lambda je suis surpris par votre mépris des individus. Si vous êtes en désaccord avec Mr Onfray, argumentez et lisez bien ses propos. Je considère , comme « provincial, qu’il a des arguments qui méritent d’être écouter alors que, il faut bien le dire, certains intellectuels bien pensant sont complètement à coté de la plaque. J’ai eu la chance d’écouter la rencontre de Mrs Cyrulnik et Onfray. Désolé mais c’étais autrement plus intéressant que vos commentaires.
    Cordialement J.Adam

  5. Excellent article. Les journaux et magazines qui soutiennent le sieur Onfray seraient bien inspirés de rappeler l’enchainement des faits comme vous le faites .
    Ce serait un minimum d’honnêteté.
    Restons vigilants contre l’alliance rouge-brun qui se profile …

  6. Onfray n’est pas philosophe, on le savait déjà. Onfray se prétend de gauche? Ses origines ne l’autorisent pas à parler au nom du peuple . Ses positions sur le fond sont celles du front national ou proches de lui. Sur la forme, également, car il pratique mieux l’injure que l’argumentation .
    Monsieur Onfray est en train de dériver à la manière d’un certain Doriot des années trente .
    L’animateur des séminaires de la règle du jeu , Alexis Lacroix, a écrit  » le socialisme des imbéciles » .
    Il est des alliances rouges-brunes qui rappellent ce socialisme des imbéciles .
    Ce souverainisme national-populiste est nauséeux .
    On a le droit d’être de ne pas être d’accord avec BHL , mais dans le climat actuel de la France, le traiter  » d’assassin » comme l’a fait Onfray est non seulement irresponsable mais criminel .

    • Il suffit de voir le résultat des actions BHLiennes et sarkozines sur ce beau pays en plein essor économique qu’était la Libye de Khadafi, pour se rendre compte que ces deux fervents Sayanim sont bien des criminels de guerre.
      Allez faire un tour en Libye pour un bilan avant/après et enfin, taisez vous.