Marceline Loridan-Ivens

Cinéaste

D’origine juive polonaise, elle vit en France et s’engage dans la Résistance avant d’être déportée à Auschwitz-Birkenau, dans le même convoi que Simone Veil. Libérée par l’Armée Rouge, elle adhère très brièvement au PCF. Réalisatrice de documentaires, elle suit notamment la Révolution Culturelle enclenchée par Mao Zedong.

 

Documentaires majeurs :

Algérie, année zéro, 1962 (avec Jean-Pierre Sergent)

Comment Yukong déplaça les montagnes, 1976 (avec Joris Ivens)

Les Kazaks, 1977 (avec Joris Ivens)