Bonjour, bande de lecteurs,

Je sors un roman, Des rires qui s’éteignent, le 4 janvier 2012, aux éditions Ecriture.
Et la revue Chiendents, éditée par les éditions du Petit Véhicule (20, rue du Coudray, 44000 Nantes- 0240 52 14 94; epv2@wanadoo.fr), a la bonté et, surtout, assez de goût, pour consacrer son numéro de janvier à mes livres, le tout avec de prestigieuses contributions (Roger Wallet, Christian Laborde, Patrick Besson, Alexis Salatko, Cyril Montana, Eric Holder, Alain Paucard, François Cérésa, François de Cornière, Pierre Mikaïloff, Antoine Piazza, Hervé de Chalendar, etc., ) Pour la revue, il ne vous en coûtera que 3 euros, bande de lecteurs.

Enfin, je sortirai, courant mars, Le Dernier hiver de Victorine, aux éditions de La Licorne (35, rue Alphonse-Paillat, 80000 Amiens, 03 22 91 55 24 ; editions.licorne@wanadoo.fr), co-écrit avec la conteuse Catherine Petit; ce livre est un essai sur la disparition du quartier Victorine-Autier, à Amiens. (Le marquis des Dessous chics donne dans le social ; des têtes vont tomber dans la sciure.)

Je signerai ces livres et la revue le mercredi 4 janvier, de 14h30 à 18 heures à la Librairie moderne, 136, rue Charles de Gaulle, à Hirson, dans l’Aisne (03 23 58 26 03; rencontre le matin de 10 heures à 12 heures, avec des lycéens, au lycée d’Hirson, dans la classe de Sabine Lecocq, et le soir réception à l mairie d’Hirson en présence du maire, Jean-Jacques Thomas qui procédera au lancement officiel de la revue); le samedi 14 janvier, de 14 heures à 18 heures, à la librairie Le Dormeur du Val, à Chauny, dans l’Aisne (03 23 52 00 92); le jeudi 26 janvier, à partir de 19 heures, au café Le Nelson, quai Bélu, à Amiens (avec une exposition des œuvres du peintre rock Daniel Grardel et show-case de la chanteuse à l’esprit contrariant et coquin Lou-Mary); le mardi 31 janvier, à 17 heures, à la librairie Martelle, à Amiens, rencontre-débat avec le public et séances de signatures; le samedi 4 février, de 10 heures à 12 heures, et de 15h30 à 19 heures, à la Maison de la Presse (les Jacobins), à Amiens; le samedi 11 février, de 15 heures à 19 heures, à la Fnac d’Amiens; le samedi 18 février, à la librairie Cognet, à Saint-Quentin, dans l’Aisne, de 14h30 à 18h30 (le matin à partir de 10 heures, rencontre avec la presse); vendredi 16 mars, au Salon du livre de Paris; le samedi 17 mars, de 14h30 à 18 heures, librairie Bruneteaux, à Laon, dans l’Aisne (03 23 23 21 63); le samedi 24 mars, à la librairie Ternisien-Duclercq, place de l’Hôtel de Ville, à Abbeville, dans la Somme, de 14h30 à 18h30 (la veille, le vendredi 23 mars, rencontre avec des lycéens du lycée Boucher de Perthes, à Abbeville): le vendredi 30 mars, de 21 heures à 23 heures, à la librairie du Labyrinthe, quartier Saint-Leu, à Amiens, avec show-case musical.

des-rires-qui-s-eteignentLes lectrices seront chaleureusement accueillies; les lecteurs tolérés. Tenue correcte exigée. Un service d’ordre, efficace et de bonne tenue morale (équipés de bergers allemands, les préférés de l’auteur), veillera au bon déroulement des opérations. Les lecteurs bourrés seront immédiatement reconduits à la frontière de l’ivresse.

Lectrices, je vous embrasse, je vous convoite, je vous cajole si vous le souhaitez. Lecteurs, je vous jalouse (surtout les jeunes et beaux), je vous méprise (sauf si vous achetez mes livres).

Ph.L., dit le marquis des Dessous chics,
médaillé de la Société de pêche d’Abbeville (la PLP).

 

 

Philippe Lacoche, Des rires qui s’éteignent, Écriture, 2 janvier 2012, 144 pages