Iran : Shahla Jahed a été pendue ce matin

Armin Arefi

Shala Jahed

Shahla Jahed

Shahla Jahed, infirmière iranienne de 40 ans , a été pendue ce matin, a annoncé aujourd’hui son avocat.

“Après environ huit ans (derrière les barreaux, ndlr), Shahla Jahed a été pendue à 05H00 ce matin (2h30 heure de Paris) à la prison d’Evin”, a déclaré Abdolsamad Khoramshahi à l’agence de presse iranienne officielle IRNA.

Cette exécution intervient après que le Chef de l’autorité judiciaire iranienne, l’Ayatollah Sadegh Larijani, a envoyé début novembre son mandat d’exécution à la prison d’Evin, où Shahla Jahed était détenue depuis huit ans.

Shahla Jahed, “épouse temporaire”* de Nasser Mohammad Khani, attaquant vedette de l’équipe nationale de football d’Iran puis entraîneur d’une grande équipe de la capitale, est accusée d’avoir poignardé à mort Laleh Saharkhizan, épouse “permanente” de cet homme, le 8 octobre 2002. Après avoir été inculpée durant cette même année, elle a été condamnée en première instance en juin 2004 à être exécutée par pendaison. Ce procès a, à l’époque, déchaîné les passions à travers tout le pays, et a été massivement relayé par l’ensemble de la presse iranienne, étant donné la célébrité du conjoint, un des plus grands joueurs de l’histoire du football iranien.

Au cours de l’enquête initiale, Shahla Jahed aurait avoué le meurtre de Laleh Saharkhizan, mais elle n’a cessé, pendant son procès, diffusé à la télévision iranienne, de clamer son innocence, expliquant que ses “aveux” lui avaient été extorqués sous la torture. Mina Ahadi, porte-parole du Comité international contre la lapidation, qui est en contact avec Shahla Jahed depuis le début de l’affaire, explique à La Règle du Jeu: “Shahla m’a appelée il y a quelques années, en m’expliquant que ces interrogatoires avaient duré des semaines. “Ils m’ont fait subir tout ce qu’ils pouvaient, me disait-elle. Ils m’ont torturée jusqu’à arriver à un état où j’aurais préféré mourir, jusqu’à ce que je sois forcée à avouer et à signer ce qu’ils dictaient. Ils m’ont même menacée de ramener devant moi une petite fille de ma famille, et de la violer si je n’obéissais pas”.

L’avocat de Shahla Jahed a alors écrit en 2007 à l’Ayatollah Mahmoud Hashemi Shahroudi, responsable du pouvoir judiciaire de l’époque, pour lui demander que soit réexaminée l’ordonnance d’exécution prononcée contre sa cliente, car l’enquête sur ce dossier n’avait, selon lui, pas été menée dans de bonnes conditions.

“Le dossier de ma cliente contient plus de 10 invraisemblances, qui ont toutes relayées à maintes reprises durant ces huit années par les journaux du pays”, explique à La Règle du Jeu Abdolsamad Khoramshahi, l’avocat de Shahla Jahed. Selon Mina Ahadi, “Les enquêteurs ont conclu après-coup au viol de la victime par son agresseur. Les coups de couteaux ont été portés par un gaucher, alors que Shahla est droitière. Le corps a été lavé et rhabillé avec des vêtements propres, ce qu’une femme ne peut faire seule. La cigarette retrouvée sur les lieux du crime a été retenue comme preuve, alors que Shahla ne fume pas. Ainsi, la Justice n’a pas réussi à prouver la culpabilité de Shahla Jahed”.

Le ministère public soutient que Shahla Jahed a tué Laleh Saharkhizan par jalousie. La star du football Nasser Mohammad Khani, initialement soupçonné d’avoir été complice de ce meurtre, a été incarcéré pendant quelques mois, avant d’être libéré. Il a également reçu 74 coups de fouet après que la Cour a appris qu’il était accroc à l’opium.

Pendant le procès, la Cour s’est également rendue compte que Nasser Mohammad Khani menait une double vie, habitant dans un appartement du nord de Téhéran avec Shahla Jahed depuis quatre ans, tout en continuant à vivre avec sa femme Laleh Saharkhizan.

Suite à la lettre de l’avocat, le responsable du pouvoir judiciaire a demandé en février 2008 que soit suspendue l’exécution afin que l’affaire puisse faire l’objet d’un nouvel examen.

En septembre dernier, dans l’attente angoissée d’un verdict, l’Iranienne a écrit une lettre au chef de l’autorité judiciaire iranienne, l’Ayatollah Sadegh Larijani, lui réclamant une décision finale. Celle-ci est arrivée au début du mois, sous la forme d’un mandant d’exécution envoyé à la prison d’Evin. Shahla Jahed doit être pendue à l’aube demain matin.

“Toutes les nombreuses erreurs que nous avons relevées dans le dossier de ma cliente n’ont pas suffi, explique à la Règle du Jeu l’avocat Abdolsamad Khoramshahi”. Aujourd’hui, son dossier a été clos par les autorités. Seul un pardon accordé à Shahla Jahed par Nasser Mohammad Khani, ses enfants, ou la famille de Laleh Saharkhizan peut lui offrir une seconde vie”. “À mon avis, déclare quant à elle Mina Ahadi, ils vont s’en prendre à Shahla car ils ne peuvent pas se permettre de tuer Sakineh”.

L’affaire mêlant stars, adultère, et meurtre, a été si médiatisée en Iran, qu’un film sur Shahla Jahed a même été réalisé. Il s’intitule “Red Card” (Carton rouge).

*En Iran, les couples peuvent recourir à un mariage temporaire ou sigheh, sorte de mariage à durée déterminée en dehors du mariage traditionnel, qui peut durer de dix minutes à quatre-vingt-dix-neuf ans, et qui évite ainsi aux deux “époux” d’être accusés d’adultère. En Iran, les hommes peuvent avoir jusqu’à quatre épouses “permanentes” et un nombre indéfini d’épouses “temporaires”, alors que les femmes ne peuvent être mariés qu’à un homme à la fois.


Print

10 commentaires sur «  Iran : Shahla Jahed a été pendue ce matin »

  1. madaoui dit :

    quelle sauvagerie!
    des monstres qui détruisent des vies en se cachant derrière l’islam
    un islam interprété à leur maniéré et instrumentalisé pour prendre le pouvoir uniquement
    partout ou ils sont, ils détruisent des civilisations et ils sèment l’horreur

    aucun texte du coran ne justifie cela
    l’islam c’est la paix, la tolérance, la justice et le respect de l’autre

  2. celinebull' dit :

    Bonsoir,

    Que déclarer devant une telle horreur? C’est ineffable!

    Je me contenterai de citer Voltaire: “Jai la colique, je souffre beaucoup, mais quand je me bats contre l’infâme, je suis soulagé.”

    Alors battons-nous! commençons par faire lire dans les écoles, dès le plus jeune âge, les auteurs et philosophes des Lumières. Je conseille vivement notamment la pièce peu connue de Voltaire intitulée “Le Fanatisme ou Mahomet le Prophète” (rééditée chez Freier Geist).

    Mes pensées sont tournées vers Shahla et vers le peuple iranien qui souffre.

  3. Jean-Paul Ventalon dit :

    Voilà une information – très triste – qui aurait mérité plus d’importance que les dernières frasques de Ségolène…

  4. JEAN MICHEL dit :

    triste journée, triste pour la justice, honte à eux , je suis profondément choqué et outré…….!

  5. bouet dit :

    Je n’ai pas eu encore le temps de tout lire mais je suis persuadé que si Shahla avait voulu tuer quelqu’un ça aurait sans doute été son mari. Au vu des habitudes locales, qui pourrait l’en blâmer ? Un footballeur de moins, qui le regretterait …de toute façon ces jeux sont immoraux et détournent le bon peuple d’Hallah ce qui est parfaitement immoral
    La méthode pour obtenir des aveux rappelle la “question ” de l’Inquisition
    comme beaucoup de gens j’ai eu l’impression que l’ayatollah Komeni était un “libérateur” de l’Iran contre la dictature du shah et sa Savak . Hélas les Mollah sont bien plus dangereux .
    Pauvre Shahla et pauvre Iran.Comment un pays aux traditions millénaires a-t-il pu tomber si bas ?
    que fait Sarkozy ?

  6. moutier dit :

    pourquoi nous n’étions pas au courant !!! c’est insensé !! pourquoi les chaînes de télévision ne parlent elles que te la neige du ski des raclettes !! des kilogs pris en trop par X stars!!!!!!!!

    honteux !! de toute façon TF1 23 45678 !!!!!! mêmes infos !! de la digestion rapide des infos qui ne perturbent pas

  7. yasmina dit :

    Quelle triste journée, une journée de deuil! Il semble que Shahla a été assassinée! Toute mon horreur et ma haine contre ces mollahs et intégristes de misère… Cette plaie qui gangrène la vie de tant de gens. Shahla ne souffre plus, que ses bourreaux connaissent l’enfer sur terre. Tout se paie, leur inhumanité, répressions, mutilations, tortures, assassinats se paieront un jour. Le règne par la terreur connaîtra inéluctablement une fin, vivement qu’elle arrive. Longue vie à toi Shahla dans nos cœurs, je te fais le serment de ne jamais t’oublier.

  8. yasmine dit :

    Beaucoup de peine et de tristesse à savoir Shahla en danger de mort! Je n’ose me mettre à sa place tant de cruauté, tant d’inhumanité me fait peur. Pauvre Shahla qui pourrait aujourd’hui la sortir des griffes de ses boureaux? Si seulement elle avait su, elle aurait fuit ce pays qui ne peut être le sien… pas cet Iran là!
    J’ai signé des pétitions pour Shahla! Encore une qui paie le prix de l’obscurantisme! Je suis de tout coeur avec elle! Mes pensées seront pour elle chaque seconde. Si seulement il pouvait y avoir un miracle! Si seulement demain elle serait encore de ce monde parmi nous!

  9. yasmine dit :

    Beaucoup de peine, de tristesse et de colère à savoir Shahla en danger de mort! Je n’ose me mettre à sa place, tant de cruauté, tant d’inhumanité me fait peur… Des coeurs en pierre à vous faire froid dans le dos. Pauvre Shahla! Qui pourrait aujourd’hui la sortir des griffes de ses bourreaux? Si seulement elle avait su, elle aurait fuit ce pays qui ne peut être le sien… pas cet Iran là! J’ai signé des pétitions pour Shahla! Encore une qui paie le prix de l’obscurantisme! Je suis de tout coeur avec elle! Mes pensées seront pour elle chaque seconde! Si seulement il pouvait y avoir un miracle! Si seulement demain, elle serait encore de ce monde parmi nous!

Ecrire un commentaire