Sakineh Mohammadi Ashtiani attendait dans la prison de Tabriz, à l’ouest de l’Iran, où elle croupit depuis cinq ans, la réponse à une demande de réexamen de son cas – prévue, initialement, pour le 15 août.

Son « crime » (qu’elle n’a avoué, rappelons-le, que sous la torture et qui consisterait, selon ses accusateurs, à avoir eu deux relations amoureuses hors mariage) avait déjà été puni par 99 coups de fouet administrés en présence de l’un de ses deux enfants.

Mais voilà qu’une nouvelle et nébuleuse accusation a débouché, il y a quelques mois, sur une condamnation à mort – et pas n’importe quelle mort puisqu’il devrait s’agir d’une mort par lapidation!

L’opinion internationale, touchée par l’horreur de cette menace qui pèse sur Sakineh, attendait avec elle la révision d’un verdict aussi inique que barbare – quand,  le 11 août dernier au soir, se produisit l’un de ces coups de théâtre dont l’Iran commence à être coutumière : le régime diffusait à la télévision, dans une émission de grande écoute, les prétendus « aveux » de la jeune femme qui, couverte par un tchador noir qui ne laissait voir que son nez et l’un de ses yeux, tenant une feuille de papier entre les doigts comme si elle récitait une leçon mal apprise, une voix off en farsi couvrant sa propre voix qui s’exprimait dans sa langue maternelle, l’azéri, confessait sa supposée « complicité » dans le meurtre de son mari.

Son actuel avocat, Hutan Kian, a affirmé que cette déclaration, contraire à toute vraisemblance, a été arrachée, à nouveau, sous la torture et rapporte que les enfants de Sakineh sont, quant à eux, « complètement traumatisés » par l’émission.

Outre le fait que l’on peut avoir des doutes sur l’identité de la femme qui est apparue ce soir-là, sur les écrans, dissimulée sous un tchador étonamment couvrant, ces propos vont, par ailleurs, clairement à l’encontre de ceux rapportés par le Guardian, la semaine dernière, et où Sakineh expliquait que les autorités iraniennes l’avaient déjà, en 2006, lavée de cette accusation infame; qu’elles mentaient donc sciemment en revenant ainsi sur une charge abandonnée depuis longtemps et ce dans le seul but de semer la confusion dans les médias et de les préparer à une exécution à la sauvette; et que la « justice » ne s’obstinait sur son cas que « parce qu’elle est une femme » et qu’elle vit « dans un pays où les femmes sont privées de leurs droits les plus élémentaires. »

Que Sakineh soit privée de ses droits les plus élémentaires, cela ressort du fait qu’elle n’a même pas eu droit, dans cette affaire, à un jugement limpide, dans une langue qu’elle puisse comprendre (« quand le juge a prononcé la sentence, a-t-elle déclaré au Guardian, je n’ai même pas réalisé que j’allais être lapidée à mort car j’ignorais ce que signifiait le mot “rajam”; ils m’ont demandé de signer la sentence, ce que j’ai fait, et quand je suis retournée en prison et que mes codétenues m’ont avertie que j’allais être lapidée, je me suis immédiatement évanouie»); cela est confirmé par les mésaventures de son ancien avocat, Mohammad Mostafaei, celui-là même qui a attiré l’attention internationale sur son cas et qui s’est vu, pour cela, menacé d’emprisonnement (il n’a dû son salut qu’à la fuite en Turquie où il attend un visa pour la Norvège – mais non sans que son épouse, Fereshteh Halimi, ait été retenue en otage et emprisonnée); et cela est attesté, enfin, par le fait que, nonobstant l’horreur de la chose même, et quitte à entrer dans les détails les plus scabreux, une mise à mort par lapidation n’est possible en « droit » iranien que lorsque la famille de  la victime en fait la demande (ce qui, dans le cas de Sakineh et de sa famille, n’est, evidemment, pas le cas!).

Mais par delà ces considérations dans lesquelles nous n’avons ni le goût ni peut-être, désormais, vraiment le temps d’entrer, il est urgent d’intervenir pour empêcher une mise à mort dont les observateurs de la scène iranienne ont tout lieu de redouter l’imminence.

Il est urgent de répondre à l’appel des enfants de Sakineh, Fasride et Sajjad Mohammadi Ashtiani, nous adjurant de ne pas fermer les yeux sur une mise en scène aussi grossière et de ne pas laisser leur « cauchemar devenir réalité ».

Il est urgent d’exiger des autorités, pour Sakineh, le renoncement à toute  forme d’exécution, une remise en liberté sans délai et la reconnaissance de son innocence.

Des dizaines de femmes sont, chaque année, en Iran, condamnées au fouet, à la lapidation ou à d’autres peines dont la barbarie glace, tout autant, les sangs: il est urgent, au-delà même du cas de Sakineh, que l’ONU rappelle au régime des Mollahs les promesses faites, en 2002 et en 2008, quant à l’abolition de ce type de châtiments.

La vie d’une femme est jeu.

La liberté et la dignité de milliers d’autres se jouent également là.

Et il s’agit enfin de l’honneur d’un grand pays, doté d’une culture aussi magnifique qu’immémoriale, et qui ne peut se voir résumer, sous les yeux du monde, au visage ensanglanté, réduit en bouillie, d’une femme lapidée.

Pitié pour Sakineh.

Pitié pour l’Iran.

Signataires :
Elisabeth Badinter
Juliette Binoche
Rachida Dati
Sussan Deyhim
Mia Farrow
Bob Geldof
Ayaan Hirsi Ali
Milan Kundera
Bernard-Henri Lévy
Patrick Modiano
Taslima Nasrin
Yann Richard
Segolene Royal
Marjane Satrapi
Jorge Semprun
Wole Soyinka
Simone Veil
Jody Williams

355 Commentaires

  1. Ne rien dire, c’est accepter. Comment certains peuvent-ils cautionner une telle horreur au 20e siècle ? Nous sommes toutes des Sakineh.

  2. Impensable à notre époque de voir encore des horreurs pareilles!
    Comment l’Iran peut elle encore agir ainsi??

    Il faut s’unir pour que l’Iran renonce à appliquer cette cruauté encore en vigueur dans ce pays…une honte pour l’Iran, aux yeux du monde entier…

  3. Il faut se révolter contre toutes les barbaries .
    La lapidation en 2010 ! Mais dans quel monde vivons-nous?
    Il est urgent que la France se mobilise pour sauver Sakineh.
    Mes pensées l’accompagnent.

  4. C’est du n importe quoi!la lapidé sous quelles preuves d’ailleurs elle n’a jamais avoué avoir tromper et tuer son mari en fin si mais ces aveux ne comptent pas puisqu’ils ont ete arracheé par torture.Quand c’est une femme qui soit disant trompe son mari elle est immédiatement condamné à la lapidation mais si c’est un homme c’est quoi son chatiment?????Je suis musulmane et indigné par ce qui se passe dans les pays arabes-musulmanes……….
    JE SOUTIENS SAKINEH JUSQU’AU BOUT

  5. « Que celui qui n’a pas péché lui lance la première pierre ».

    Mais je crois que ces gens-là ne pourront pas comprendre ces mots, ou ils se réfugieront dans leur hypocrisie et leur mensonge.

    Ils utilisent le livre saint de l’Islam à leur guise et le détourne de ses propres paroles pour leur propre intérêt.

    Ils faut leur faire peur autrement ou les persuader qu’ils sont dans l’erreur en étant aussi hypocrite qu’eux.

  6. Ce qui se prépare et que nous souhaitons tous voir échouer est ignoble et nous révulse.
    Qu’on en soit encore à des pratiques aussi moyennes âgeuses est proprement scandaleux.
    Crions notre soutien à Sakineh et notre horreur à la face du monde!

  7. mes enfants se joignent à moi pour dénoncer la lapidation de Sakineh ,une autre « maman », d’une femme, d’un être humain. Je lui envoie toute ma tendresse … en esperant qu’elle sera plus forte que la barbarie.
    Sarah, Jules, catherine

  8. le coran n’a jamais préconisé la lapidation ! que tous les musulmans modérés du monde ,crient leur désaccord…
    on est en 2010… NON à la barbarie , non à la peine de mort !

  9. Excuse me I badly I know English and I do not own French. But I wish to tell Rescue her soul . Russian women cannot remain indifferent.

  10. je signe cette petition car je suis contre ces actes dans le 21 e siecle cela ne devrait plus exister

    c’est une honte de voir des gens se conduire comme ds animaux et meme pire.

    on ne peux pas appeler cela des humains.

    il faut que ces mentalites evoluent, pour le bien etre de tous,

    au nom des femmes signer cela

  11. Je suis d’accord avec Pascale Giordano. Il faut crier haut et fort pour arrêter ces actes de barbaries dans ces pays où regne toujours la violence, encore et encore. En plus sur les femmes qui sont des moins que rien pour eux. Les animaux sont mieux respectés. ON EST AU 21è SIECLE ! Essayons de leur faire comprendre que l’on n’est plus au moyen age! Mais que faire pour leur faire admettre? Esperons que cette petition arrivera à faire sauver Sakineh. Je pense bien à elle. Christine

  12. UN acte d’un autre age, cette damme j’en suis sure n’a rien fait, comme beaucoup de personne dans ce pays, tout ces interdits, les femmes n’ont qu’un droit procréer, rester deirère les fourneux enfin dans une pièce, cachées à tout le monde, il faut arreter cela, c’est indnamissible, je signe cette pétition pour que la que la barbarie de certains hommes s’arretent, nous ne sommes pas au moyen age, le gouvernement devrait s’en rendre compte et rendre la libertée à Sakineh, car je ne pense que cela soit dans le coran, et en plus il faut penser à ces enfants.

  13. L’incompréhension m’envahie, l’injustice me submerge… quelles sont ces traditions qui incitent à la lapidation ?
    Je ne crois en aucun dieu, je crois encore en la compassion que peut ressentir l’humanité. Notre monde ne peut laisser faire ?! ou alors ?
    Sakineh, une grande partie du monde est avec toi, courage ton calvaire va prendre fin et tu seras libérée de ces bourreaux. Il ne peut en être autrement ?…..
    Je veux croire qu’il ne peut en être autrement !

  14. Si cette femme mérite vraiment la peine de mort (ce dont je doute, mais je ne suis pas juge), alors qu’on l’euthanasie.
    Mais nul sur cette planète ne mérite la torture: la lapidation est une peine de mort qui n’aurait jamais du exister si l’homme était humain.

  15. nous devons nous sentir tous concernés, la barbarie, l ‘ignorance, l ‘intolérance sont les nouveaux maux du 21ème siècle.

  16. j’ai quinze ans et je ne trouve pas de mots pour decrire ce que je ressens;tellement le sort de cette femme me revolte. je vous encourage de tout mon coeur ; je vais en parler à mes nombreux amis pour que vous obteniez la liberation de cette femme amicalement naomy

  17. L’incompréhension m’envahie, l’injustice me submerge… quelles sont ces traditions qui incitent à la lapidation ?
    Je ne crois en aucun dieu, je crois en l’Homme. Notre monde ne peut laisser faire ?! ou alors ?
    Sakineh, une grande partie du monde est avec toi, courage ton calvaire va prendre fin et tu seras libérée de ces boureaux. Il ne peut en être autrement ?…..
    Je veux croire qu’il ne peut en être autrement !

  18. j’espère que cette pétition permettra de faire revenir le gouvernement iranien sur sa décision

  19. C’est intolérable
    Tous les êtres humains dignes de ce nom doivent se mobiliser contre ces coutumes barbares.
    Je suppose que depuis cinq ans certains, sans doute nombreux, ont réagi
    Les gouvernements doivent se « mouiller « un peu plus . Et la chrétienté ? et le pape ? Que font ils de concret?
    IL faut sauver Sakineh et faire en sorte que cette coutume soit définitivement abolie

  20. Supplions les autorités iraniennes afin qu’elles renoncent au supplice de Sakineh, cette mère de famille qui n’a commis qu’un acte d’amour. La lapidation est un acte barbare impensable au 21ème siècle. Dans sa prison, contrainte à des aveux pour des faits qu’elle n’a jamais commis, Sakineh subit résulièrement des violences. L’Etude et le domicile privé de son avocat ont été cambriolés afin de disparaître « les preuves » de sa condamnation, mais surtout dans le but d’y adjoindre des charges supplémentaires afin de donner une justification à son supplice.
    Pensons à ses enfants, à sa famille, pensons à elle qui, constamment sous antidépresseurs, attend sa condamnation à mort. Prions pour que nos appels ne restent pas vains, prions pour que ses boureaux comprennent enfin que l’homme n’a pas le droit de retirer la vie, que seul Dieu peut en disposer.
    Françoise Dufourd

  21. Au nom de l’honneur de l’islam, de l’Iran et de l’humanité, que vive Sakineh, et que vivent libres ses soeurs en pays musulmans!

  22. on ne peut laisser faire, et dormir tranquillement. Quitte a utiliser la force il faut que les pays puissants aillent chercher cette femme avec ses enfants, pour les installer dans un autre pays, bientot il sera trop tard…

  23. c’est une barbarie et le mot est faible pour définir la lapidation d’une personne,personne n’a le droit d’ôter la vie a qui que soi je demande aux autorités iranienne de laisser cette femme vivre car il n’y a que le TRES HAUT qui
    a le pouvoir de punir soyer généreux et LIBERE SAKINEH rendez la à ces enfants merci.

  24. Au nom de l’ humanité toute entière, au nom de Dieu  » quel qu’ il soit / quel que soit son nom / quel qu’ il puisse être / qu’ il existe ou qu’ il n’ existe pas…peu importe  »…j’ en appelle à tous les hommes et les femmes de bonnes volonté en IRAN et ailleurs dans le monde, aux responsables politiques de ce pays…de ne pas commettre l’ irréparable en assassinant de sang froid / de manière totalement préméditée, planifiée, atroce et barbare…cette pauvre femme iranienne donc  » Sakineh  »…quoi qu’ elle ait pu faire ou non !!!
    Car…. » que celui qui n’ a jamais péché jette la première pierre  »…
    Parole d’ un homme mort nommé J…. mort il y a près de 2000 ans au moyen orient…
    De surcroit…cet acte atroce et barbare,  » TOTALEMENT GRATUIT  »…ternira de manière indélébile…, et se trouvera être une tâche sans nom qui flétrira et assombrira la réputation et l’ image de ce grand pays  » l’ Iran  » à la culture et à l’ Histoire pluri-millénaire…
    Très sincèrement : IL Y A BEAUCOUP MIEUX DE LA PART DES RESPONSABLES ET AUTORITES IRANIENNES A VEHICULER COMME IMAGE DE PAR LE MONDE…QUE CETTE SINISTRE, HONTEUSE ET TERRIBLE EXECUTION…QUI RENVOIE TOUT DROIT AU MOYEN AGE, AUX CATACOMBES DE L’ HISTOIRE, A L’ OBSCURANTISME LE PLUS TOTAL, A LA BABABARIE, A LA SAUVAGERIE, A L’ INHUMANITE SANS BORNES, SANS NOMS !!!
    MORALITE : HONTE POUR L’ IRAN ET LES AUTORITES IRANIENNES…SI CE CRIME ETAIT COMMIS !!!
    A BON ENTENDEUR…SALUT !!!

  25. Révoltée par tant de barbarie…
    Au XIXè siècle, il me parait encore inimaginable qu’un pays, soit disant civilisé, puisse agir ainsi !
    Mais au nom de quoi ou de qui ???
    Il faut réagir au plus vite pour que cette femme ne subisse une telle monstruosité….

  26. Je supplie les autorités iraniennes d’épargner la vie de Sakineh et de lui rendre sa liberté. Même si elle a réellement commis l’adultère, il s’agit d’une faute à laquelle elle a été poussée par l’amour. Il est intolérable qu’elle puisse être mise à mort pour cela. Que les gouvernants iraniens pensent aussi à ses enfants. Si cette horreur est perpétrée, ils ne pourront jamais s’en remettre.

  27. Non à la peine de Mort, non à la barbarie ! Nous ne pouvons nous arroger le droit de disposer de la vie d’autrui ! Seul dieu à ce pouvoir, nous ne sommes que des hommes et des femmes !

  28. Il est impensable de laisser faire une chose aussi barbare au 21 ème siècle. Le monde entier doit se mobiliser des plus anonyme au plus populaire afin que les droits de l’Homme soient respectés et Sakineh soit rendue à ses enfants.

  29. je suis contre la lapidation de sakineh, que vont devenir ces enfants, ils seront abondonnées seuls

  30. comment ne pas être révoltés par la barbarie de ces hommes qui sont restés confits dans l’incroyable bêtise et ignorance du moyen age, quoi que au moyen age ils devaient être plus tolérants dans certains cas. Ces hommes sont fous et fous sont ceux qui les écoutent et vont assister à cet acte criminel!!!!
    Quoiqu’il n soit nous ne pouvons pas laisser faire ce gouvernement de demeurés et devons crier haut et fort notre révolte… Prions que nos appels soient entendus.. et que Sakineh puisse retourner vers les siens.
    Pascale

  31. Je me joins à vous pour revendiquer ces lapidations en Iran qui sont inhumaines !

    J’ai écouté le message sur France Info de Bernard Henri Levy, si je dois faire une autre action comme signer une pétition, je suis avec vous.

    Bravo et bon courage

  32. je soutiens votre combat pour que cessent en 2010 de tels actes de barbarie, en toute légalité

  33. Comment faire pour signer l’appel ? Faut-il obligatoirement être inscrit sur facebook et aimer « la règle du jeu » ?

  34. il faut absolument stopper cette barbarie … et faire en sorte que cette démarche participe au démantèlement de ce régime ignoble ..!

  35. Je suis entièrement d’accord avec le texte « Il faut empêcher la lapidation de Sakineh »
    Dans quel siècle sommes nous pour assister à de pareils faits?

1 2 3 4