Je ne peux plus me taire !

Roman Polanski

Roman-Polanski_digneRoman Polanski brise le silence par ce texte confié à Bernard-Henri Lévy, directeur de La Règle du jeu.

Depuis 7 mois, le 26 septembre 2009, date de mon arrestation à l’aéroport de Zurich où je me rendais pour recevoir des mains du représentant du Ministère de la Culture Suisse un hommage pour l’ensemble de mon travail, je n’ai pas souhaité m’exprimer et  j’ai demandé à mes avocats de limiter leurs commentaires à l’indispensable. Je voulais que les Autorités Judiciaires de Suisse et des États-Unis ainsi que mes avocats puissent faire leur travail sans polémique de ma part. J’ai décidé de rompre le silence pour m’adresser directement  à vous sans intermédiaires et avec mes propres mots. Comme chacun d’entre nous j’ai eu, dans ma vie, ma part de drames et de joies et je ne vais pas essayer de vous demander de vous apitoyer sur mon sort, je demande seulement d’être traité comme tout le monde. C’est vrai : il y a 33 ans j’ai plaidé coupable, j’ai exécuté une peine à la prison de droits communs de Chino, pas dans une prison de VIP, qui devait couvrir la totalité de ma condamnation.  A ma sortie de prison le juge a changé d’avis et a prétendu que le temps passé à Chino n’était pas l’exécution intégrale de ma condamnation et c’est ce revirement qui a justifié mon départ des États-Unis. Cette affaire a été sortie de sa torpeur de trente ans par une cinéaste qui a voulu faire un documentaire et qui a recueilli les témoignages des personnes concernées à l’époque sans que je ne participe ni de près ni de loin à ce travail.  Ce documentaire  a mis en lumière le fait  que j’avais quitté les États-Unis parce que  je n’avais pas été traité équitablement ; et  il a, aussi, déclenché la vindicte des autorités judiciaires de Los Angeles qui se sont senties attaquées et ont  décidé de demander mon extradition à la Suisse où je me rends régulièrement depuis plus de trente ans, sans jamais avoir été inquiété.

Aujourd’hui je ne peux plus me taire ! Je ne peux plus me taire parce que les Autorités judiciaires Américaines viennent de décider, au mépris de tous les arguments et dépositions de tierces personnes, de ne pas accepter de me juger hors ma présence, alors que la même Cour d’appel avait recommandé le contraire.

Je ne peux plus me taire car la victime a été déboutée par la Cour de Californie dans sa énième demande d’arrêter, une fois pour toutes, les poursuites à mon égard et pour cesser d’être harcelée chaque fois que l’on reparle de cette affaire.

Je ne peux plus me taire car mon affaire vient de connaître un énorme rebondissement : le 26 Février dernier Roger Gunson le procureur chargé de l’affaire en 1977, aujourd’hui à la retraite, a déclaré sous serment devant le juge Mary Lou Villar, en présence  de David Walgren, le procureur  actuel qui avait tout loisir de le contredire et de l’interroger, que le 19 Septembre 1977 le juge Rittenband avait déclaré à toutes les parties que ma peine de prison au pénitencier de Chino correspondrait à la totalité de la peine que j’aurais à exécuter.

Je ne peux plus me taire car la demande d’extradition aux Autorités Suisses est basée sur un mensonge : dans cette même déposition le procureur  Roger Gunson a ajouté qu’il était mensonger de prétendre, comme le fait l’actuel procureur dans sa demande d’extradition, que le temps passé à Chino a été un temps consacré à des examens psychologiques. Dans cette demande il est dit que je me suis enfui pour ne pas subir une condamnation de la justice Américaine ; or dans la procédure « plaider coupable » j’avais reconnu les faits et j’étais retourné aux États-Unis pour exécuter  ma peine : il ne restait plus que de faire entériner cet accord par le Tribunal avant que le juge décide de renier l’accord pris pour se faire une notoriété  médiatique à mes dépens.

Je ne peux plus me taire car, depuis plus de 30 ans, ce sont mes avocats  qui ne cessent de répéter  que j’ai été trahi par le juge, que le juge s’est parjuré, et que j’ai exécuté ma peine ; aujourd’hui c’est le procureur de l’affaire, à la réputation irréprochable, qui sous la foi du serment, a confirmé tous mes dires et cela a une toute autre portée et projette sur cette affaire une tout autre lumière.

Je ne peux plus me taire car aujourd’hui les mêmes causes produisent les mêmes effets et le nouveau procureur qui s’occupe de cette affaire et qui a demandé mon extradition est lui aussi en campagne électorale et a besoin de notoriété médiatique..!

Je ne peux plus me taire parce que les États-Unis continuent de réclamer mon extradition plus pour me livrer en pâture aux médias du monde entier que pour prononcer un jugement sur lequel un accord a été pris il y a 33 ans.

Je ne peux plus me taire parce que je suis assigné à résidence à Gstaad au prix du versement d’une très grosse caution  que je n’ai pu recueillir qu’en hypothéquant l’appartement que j’habitais depuis plus de 30 ans, que je suis loin de ma famille et que je ne peux plus travailler. Voilà ce que j’avais à vous dire en restant dans l’espoir que la Suisse reconnaîtra qu’il n’y a pas lieu à extradition et que je pourrai retrouver la paix et ma famille en toute liberté dans mon pays.

Roman Polanski


Print

474 commentaires sur «  Je ne peux plus me taire ! »

  1. Jeep dit :

    (Cher) Corto,
    Vos connaissances approximatives en instruction civique helvétique m’impressionnent, mais de grâce soigner un peu votre orthographe avant de signer vos délires. Seriez-vous l’un des ces 50′000 frontaliers français que Genève enrichit et entretient et qui vomissent sur elle par jalousie et envie ? Anyway, ce que vous dites sur le système démocratique libéral suisse peut s’appliquer à tous les pays frères. Ne vois pas trop le rapport avec Polanski. Cafés du commerce de tous les pays, unissez-vous !

    • Corto dit :

      Mis à part vos attaques allusives, rien d’intéressant, comme beaucoup qui faisait des 20/20 dans les dictées, vous n’avez rien à dire, hormis mettre en évidence votre incompétence concernant vos affirmations !
      Si vous aviez retenu vos cours d’histoire, je n’aurais pas à faire des fautes d’orthographe !
      Quand à mes origines, mon lieux de naissance et ma race, vous n’en saurez jamais rien, si ce n’est que je suis noble, donc pas forcément français !

  2. marguerite fuzand dit :

    l’acte est une aventure – george mendel – philosophe – tout acte nous engage mais c’est la vie !!

  3. Marie-Claude dit :

    Roman!
    Te laisse pas faire, macarel!!!!!
    Les autres, foutez lui la paix!!!!

    la Marie de Toulouse.

  4. ERICK DESHORS dit :

    CHER ROMAN, JE LIS ET RELIS CE QUI SE DIT SUR TOI ET FRANCHEMENT J’AI UN SENTIMENT DE DÉGOUT ET DE HONTE.J’AI LE 2 MAI ÉCRIT CE QUE JE PENSAIS D’UN COMMENTAIRE FRANCHEMENT DÉPLACÉ, ET DEPUIS JE VOIS UN DÉFERLEMENT FRANCHOUILLARD OU L’ON MÉLANGE TOUT, LA COMPLAISANCE SÉMITE, LE GRAND SATAN AMÉRICAIN, DES GENS AUTOPROCLAMÉS EXPERTS EN JUSTICE VEULENT ET RÉCLAMENT TA TÊTE SANS MÊME RÉFLÉCHIR À CE QUE SERAIT LEUR VIE DE JUSTICIABLE SI ON PROCÉDAIT DE LA MÊME FAÇON AVEC EUX !JE PENSE À TOI TOUS LES JOURS, ME REMÉMORE CES MOIS PASSÉS À TES CÔTÉS À TRAVAILLER, APPRENDRE, TU ME MANQUES. JE NE SAIS SI TU LIRAS CES LIGNES MAIS SACHES QUE JE SUIS DE TOUT CŒUR AVEC TOI, EMMANUELLE ET TES ENFANTS. JE NE SAIS PAS COMMENT ET OU T’ÉCRIRE MAIS JE ME BATS ET ME BATTRAI JUSQU’AU BOUT POUR TE DÉFENDRE, ET POUR DÉFENDRE L’INTÉGRITÉ ET LE RESPECT DE LA JUSTICE.À BIENTÔT JE L’ESPÈRE ROMAN, TIENS BON. ERICK

    • labourey dit :

      Bonjour
      comment peut on défendre un pédophile sans vergogne, veuillez m’expliquer ce q’u'est uen relation forcee ave une enfant de 13 ans rendu ivre et droguée.
      Et ne jugez pas la justice que votre ami a fui comme un lâche.
      pensez;Monsieur à sa victime.
      Et pensez aux enfants de ce pédophile, comment leur expliquer que leur corps leur apartient et ne doivent pas se laisser toucher par un adulte.
      Alors respectez la justice dûe aux victimes de prédateurs comme votre ami.Je vous fait noter que la Suisse a voté en 2008 l’imprescriptibilité des crimes pédophiles, ce qui est la raison de l’interception d’un pédophile reconnu.
      Domage que comme celà a été le cas en israel personne n’ait prévenu ce personnage de son risque d’arrestation.Alors quand il dit ne pas avoir été inquiété pendnat plus de 30 ans , c’est vrai mais la lopi ne permettait pas celà avant 2008.
      Et dire que c’est un génie qui est tombé dans le filet de la justice, il devrait porte reclamation contre sa lanterne………..

  5. Jeep dit :

    Ce sera peut-être mon dernier mail sur ce forum, mais je ne peux pas laisser dire n’importe quoi par Corto (encore lui) sur la Suisse.
    1) La Suisse est dirigée par un collège de 7 ministres qu’on appelle conseillers fédéraux (2 socialistes, 2 radicaux (droite modérée), 1 PDC (centre droit) et 2 UDC (droite nationaliste), C’est certes un gouvernement de droite, mais pas extrémiste, pas plus en tout cas qu’en France !
    2) Comme toute démocratie, le pouvoir judiciaire est séparé de l’Exécutif.
    Mon pays n’est sans doute pas un modèle de vertu absolu, mais comparée à certains pays nostalgiques de la monarchie et collabo durant les guerres, y a pas photo.
    Pour répondre aux élucubrations de Corto sur l’antisémitisme en Suisse, je précise pour sa gouverne c’est un des rares pays européens à avoir élu une présidente de confession juive, Mme Ruth Dreyfuss (1993-2002).
    Quant au rayonnement culturel de ce pays de 7 millions d’habitants de 4 cultures différentes, je laisse les amateurs consulter internet, la liste serait un peu longue…
    Bref, tout ça pour dire que la culpabilité ou non de Polanski dans son affaire de viol sur mineure est une affaire de droit et non pas une affaire personnelle liée à la religion ou au racisme. Je constate d’ailleurs que plus de la moitié des intervenants sur ce forum sont favorables à une extradition immédiate de cet homme aux States, ce que je partage entièrement. Il est trop facile de chercher des coupables périphériques (mère, fille, juge, Suisse, Califormie, etc.). A propos, pourquoi cette obsession contre la Suisse et pas contre les Etats-Unis ?

    • Corto dit :

      Pour votre gouverne, le “président” de la confédération en Suisse est un titre honorifique qui se distribue chaque année à chacun des conseillés fédéraux et Ruthe Dreyfuss a rempli ce mandant pour une seule année, concernant sont élection au conseil fédéral, 1). c’était la première fois qu’un élu au conseil fédéral de confession israélite représentât un des partis ayant accès à cette tâche. 2). l’élection des conseillés fédéraux ne se fait pas par le truchement d’un scrutin populaire mais d’accords interne aux partis représentés aux chambres !
      Quand vous connaîtrez un peu mieux votre système de scrutin, vous pourrez en effet revenir donner votre opinion peux fiables !
      Quand au rôle de cette assemblée fédérale, l’ensemble des conseillés ont des postes dans tous les conseils d’administrations des banques, des assurances et autres multinationales-nationales. Ce qui représente l’unique exemple de démocratie mondiale de corruption directe des politiques sur le législatif !
      Donc ce sont les mafias financières qui donnent les ordres, la Suisse est oligarchie technocrate ayant un contrôle absolu sur sa population, ses médias et son comportement judiciaire !
      Raison pour laquelle la Suisse est le pays ayant ratifié les conventions de la CEDH le plus condamné par cette dernière !
      Avec Polanski, le cas va finir auprès de cette cour indépendante des dictats des blanchisseurs criminels des banques helvétiques !
      Quand aux commentaires des Suisses concernant Ruthe Dreyfuss, juive libérale, je ne vais pas exhumer les rumeurs de l’époque où elle était conseillère fédérale, mais c’était cette “sale juive qui fait partie du complot juif mondial”, dans tous les bistrots de ce pays on entendait peu de commentaires philo-sémites la concernant, y a qu’à voir les affiches de l’udc envers les musulmans pour sonder les mentalités racistes entretenues dans ce petit pays richissime !

    • Maxid Caustique dit :

      Amnesie Internationale au Secours de la Suisse! ET CA MARCHE! Vive l’Elite des Braves gens contre Polanski!

      Cet homme vit chez vous depuis plus de trente ans. Votre systeme judiciaire sort d’un mysterieux coma pour decouvrir en 2010 des faits qui datent de plus de 33 ans et connus de tous! Il faut vraiment avoir du culot pour la ramener! Aucun pays n’est parfait, la Suisse est une GIGA MAFIA de banques qui n’a de pays que le nom! Le chocalat, les montres et le fromage ne sont que des amuses-gueules de camouflage pour le bas peuple, premiere victime de cette incroyable institution au coeur de l’europe. Il y a donc une difference entre la Suisse et les Suisses que je trouve tres sympa au passage.

      Vous devriez avoir honte de votre pays, UN JUDAS DE 1ere Classe.

      COMBIEN DE CRIMES ET DE VIOLS AU NOM DU SECRET BANCAIRE, DU BLANCHIMENT, DE LA FRAUDE FISCALE? ” La Suisse lave plus blanc (”Swiss Whitewash”) Jean Ziegler, un Suisse comme vous. Ah! Le bonheur d’être Suisse (”The fortune of being Swiss”).

      La Suisse lave plus blanc, féroce analyse du système bancaire suisse, qui se nourrit de l’argent du crime organisé, des capitaux en fuite, des dictateurs du tiers-monde, de la fraude fiscale internationale, vaut à son auteur et à son éditeur une avalanche de procès. Traduit en quatorze langues, le livre est attaqué devant les tribunaux français, allemands, autrichiens et suisses par des banquiers internationaux, un spéculateur immobilier, un avocat d’affaires. Ces procès impliquent plusieurs millions de francs en dommages et intérêts et visent à étouffer financièrement, et aussi faire taire, un critique gênant. Quant au Parlement suisse, où les administrateurs des grandes banques, sociétés financières et trusts multinationaux abondent, il vient de lever définitivement l’immunité parlementaire de l’écrivain, qui est aussi député socialiste de Genève.

      OUF! Ca fait FROID DANS LE DOS! MEFFIEZ-VOUS DES NEUTRES!

      POURQUOI ARRETEZ-VOUS POLANSKI EN PLEINE AFFAIRE ET SCANDALE UBS( Union des Bandits Suisses) aux USA? Savez-vous a combien est estimee la fraude fiscale fomentee par l’Union des Bandits Suisses aux USA?

      L’affaire UBS(Union des Bandits Suisses) est subitement venue entraver les efforts entrepris pour sortir votre Pays Si VERTUEUX et JUSTE de la LISTE NOIRE DES PARADIS FISCAUX ET ETATS VOYOUS! Si vous ne le saviez pas, je vous le fait connaitre!

      Polanski vous sert d’epouvantail pour masquer l’affaire UBS( Damage Control), le climat social actuel de crise economique(encore des exploits bancaires) et de degout de l’opinion publique des recentes affaires de pedophilie, vous est favorable pour accomplir votre forfait. La Suisse a soigneusement construit le raccourci entre un crime vieux de plus de 33 ans et l’actualite de 2010 pour se refaire une virginite de facade. Les Pedophiles, les vrais, il y en a plein en Suisse. Si vous n’avez pas emmerde cet homme pendant plus de 30 ans, c’est tout simplement parce qu’il n’y avait rien, mais rien a lui reprocher.

      FOUTEZ LUI LA PAIX! Plus vous vous acharnez sur cet homme plus vous faites la preuve de votre cynisme!

      LA NEUTRALITE DE VOTRE PAYS N’A QU’UN BUT: LE POGNON ET DE PREFERENCE SALE. VOUS AVEZ UNE BELLE ASSURANCE ET COUVERTURE: LA SECURITE DU VATICAN!

  6. Corto dit :

    La Suisse, pays de la plus haute corruption internationale, voudrait donner des leçons de justices au monde en prenant en otage des artistes de génie !
    De quelle forme de morale, la Suisse pourrait servir d’exemple, alors que ce pays abrite plus de cent milles milliards de $, provenant des pires dictatures sanguinaires ?
    Il s’agit d’un état voyou, servant de base arrière et financière à tous les états voyous, il prennent en otage une personne comme Roman !

    • Maxid Caustique dit :

      BRAVO Corto! Vous etes vraiment Costaud!

      Meffiez-vous des neutres dont la religion est le POGNON et de preference SALE! Quelle belle couverture que de s’occuper de la securite du vatican!

  7. BA BA dit :

    Absolument d’accord avec Janey.Cette justice qui prétend défendre les enfants piétine ceux qui sont harcelés aujourd’hui à cause de cette polémique sur laquelle ils n’ont pas droit à la parole. Que la prescription s’applique à tous, riches ou pauvres et ceux qui réclament une justice à une seule vitesse ne sont pas logiques. Boycottons le festival de Deauville. Les Américains concernés se mobiliseront alors un peu plus pour défendre un cinéaste fécond et de grand talent.Si R. P. ne s’était pas enfui des E.U. nous n’aurions pas ” Le pianiste”.

    • kelsey dit :

      “Si R. P. ne s’était pas enfui des E.U. nous n’aurions pas ” Le pianiste”.

      et c’est plus important qu’une fille, hein ? Qquelles morales.

  8. KINOMAN dit :

    Roman escape to Poland !

  9. Janey dit :

    I have emailed from Australia and have also not have had my comment published! I hope that this one is accepted.

    The way that people involved in this post have turned against each other with hatred and vitriol!! It is worthy of a movie in itself.

    It is ovious that people are going to have extreme and opposite views of this matter.

    However, I keep in mind these unrefutable facts: (a) Mrs Geimer (”the victim”) has repeatedly requested that the matter be dropped to save her and her children from further harassment and (b) that the money being spent by the LA District Attorny on trying to extradite Mr Polanski back to the US would be better spent on dealing with serious crimes against children in LA that is occuring NOW.

    This is all personality politics between the LA District Attorney and Mr Polanski and there will be no winners except the lawyers who will make lots of money out of the suffering.

    The truth, today, is that there are now children being involved again. The children of Mr Polanski and the children of Mrs Geimer, all of whom must be suffering terribly with all the attention that is, once again, being bestowed, like a dead bouquet of flowers, into their unwilling hands.

    I think that everyone involved should take time out and contemplate this FACT.

    Think of their children.

    Regards

    Janey

    • Maxid Caustique dit :

      Hi janey,

      Thank you for your kind words full of wisedom!

      Thank you so much for making such a bright analysis of this unbelivable NONSENSE in 2010! I am a parent myself, I do not think a second that the best interests of Samantha Geimer’s kids are being taken into consideration here! You’re right: This ridiculous fight between the L.A attorney and Polanski’s lawyers under the umbrella of our honorable Money laundering Machine is no more about Justice! This is all about SHAMELESS PEOPLE RUNNING FREE in L.A and in Switzerland.

      Polanski is being used as a scapegoat as well as a very sad and poor way to hide the UBS gigantic tax fraud scandal with the IRS. Thank you for highlighting how badly the interests of the kids on both sides are being violated.

      Best regards

      • Michael dit :

        Please remember that Polanski himself started all this when he refused to listen to a 13 year-old girl. You forget to put the blame on the instigator of it all, and you discredit yourself.

      • Maxid Caustique dit :

        Hi Michael,

        I see people like you everyday. They’re arrogant, they’re perfect, they know everything except themselves: GOD, GUNS, GREED and the DEATH PENALTY! How dare you? The US criminal justice system is all corrupt! IT’S NOT A SECRET! A CATASTROPHE! A NIGHTMARE for the “One Nation under God”.

        Forgiveness has no room in your beautiful mind! What gives you more right than the victim in this matter?

        Nobody argue that what this man did 33 years ago was horrible and wrong! HE PLED GUILTY AND COMPLIED! RIGHT?

        Because the US criminal justice system is so corrupt this man got away with a minor charge in the first place(Plea bargain – prison business an sweeatheart deals), so who is to blame? Polanski? Are you kidding me? WHO WAS ABOUT TO BREAK THAT DEAL WHEN THIS MAN FLED THE COUNTRY?

        Going after this man 33 years later despite the fact that the victim has repeatedly requested that the charges against him be dropped, IS INSANE!

        get a life man!

      • julie dit :

        Hi Maxid,

        I see people like you everyday. They’re arrogant, they’re perfect, they know everything except themselves:

        Also, they are total hysterical nutcases.

  10. Claude Seguy dit :

    Cher monsieur Polanski,

    A mon point de vue la “justice” américaine est davantage un terrible jeu qu’une institution impartielle. Les hommes de loi tentent de gagner à n’importe quel prix, soit par égocentrisme ou pour se faire une renommée.
    Dans votre cas, l’affaire aurait du être classée après que vous ayez servi votre peine. De plus, la victime ayant demandé d’arrêter, toutes les poursuites, il n’y a plus de raison de vous harceler.
    Je souhaite que vous puissiez retrouver votre liberté et, si quelque petition en votre faveur existait, j’y ajouterais mon nom.
    Que la vrai justice predomine! Claude

    • Maxid Caustique dit :

      Bravo Claude!

      Il est rassurant de constater qu’il existe des gens comme vous pour refuser ce qui est fait a cet homme. Le mot justice n’a meme plus de sens tellement cette affaire est devenue ridicule et absurde! La Suisse risque de se discrediter pour l’eternite.

      Vous verrez que la Suisse perdra GROS sur cette affaire! La terre tourne! Son tour arrivera! Elle decouvrira alors le gout de ce qu’elle fait injustement subir a cet homme!

Ecrire un commentaire